30 octobre 2010

Fractures - Franck Thilliez

Leave a Comment

  • Le synopsis :

Alice Dehaene se recueille sur la tombe de sa sœur jumelle, Dorothée, décédée dix ans auparavant. Une question la taraude : à quoi rime cette photo de Dorothée, prise il y a à peine six mois, qu'elle a récupérée des mains d'un immigré clandestin?
Alice sait que quelque chose ne tourne pas rond dans sa tête. Son psychiatre à l’hôpital de Lille, Luc Graham, doit lui révéler le résultat d’un an de psychothérapie, lui apporter cette lumière qu’elle recherche depuis si longtemps. Mais les événements étranges qui se multiplient autour de la jeune femme vont l’en empêcher : son père, agressé chez lui à l’arme blanche, et qui prétend avoir tenté de se suicider ; ce chemisier ensanglanté qu’elle découvre dans sa douche, à propos duquel elle n’a pas le moindre souvenir ; et cet homme retrouvé nu à un abri de bus et qui semble avoir vu le diable en personne.
Grâce à l’intervention de Julie Roqueval, assistante sociale en psychiatrie, Luc Graham, d’abord dubitatif, se décide enfin à mener l’enquête. Un aller simple vers la folie…

  • Mes impressions :

Je lis très peu de thriller mais j’avais envie ces derniers temps de changer un peu d’air : après avoir lu la saga Harry Potter, 3 tomes des chroniques des vampires d’Anne Rice, et les tomes 1 à 6 de l’Assassin Royal, il me fallait un petit one-shot qui ne parlait ni de dragons, ni de vampires, ni de magie...

Je suis passée à la librairie et j’aperçois ce livre, je me dis « pourquoi pas ? ». J’avais déjà pu lire de bonnes critiques sur cet auteur, et puis un peu d’hémoglobine, ça fait pas de mal

Bon, pour l’hémoglobine c’était raté car ce thriller est avant tout psychologique. On y fait la connaissance d’Alice Dehaene, une jeune fille timide qui suit une psychothérapie depuis un an. Tout au long du récit, nous découvrons alors toute la complexité et l’horreur de son histoire, qui mèneront ensuite aux fameuses « fractures » dans sa personnalité… Je n’en dis pas plus pour ne pas trahir l’histoire.

L’intrigue est bien menée, les personnages sont fouillés et on sent que l’auteur a effectué une vraie recherche sur le sujet. L’histoire est totalement crédible et on ressent la fascination de Franck Thilliez pour les rouages complexes et intrigants de notre cerveau. J’ai trouvé le sujet du livre très intéressant et j’ai apprécié cette lecture.

Malgré tout, je préfère les thrillers plus sanglants ou avec un peu plus de frissons.Ici, le suspens est là parce qu’on veut connaître l’histoire d’Alice et qu’on est intrigué par son univers, mais la lecture est « froide ». Je ne sais pas comment le dire autrement, mais l’horreur des situations vécues par Alice ne m’a pas chamboulée comme l’aurait fait un bon Chattam ! Je pense réessayer avec une autre œuvre pour me fait un avis définitif sur cet auteur.

  • Ma note : 3/5

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire