26 décembre 2010

Le Chuchoteur - Donato Carrisi

8 comments

  • Le synopsis :

Cinq petites filles ont disparu.
Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière.
Au fond de chacune, un petit bras, le gauche.

Depuis qu'ils enquêtent sur les rapts des fillettes, le criminologue Goran Gavila et son équipe d'agents spéciaux ont l'impression d’être manipulés. Chaque découverte macabre, chaque indice les mènent à des assassins différents. La découverte d'un sixième bras, dans la clairière, appartenant à une victime inconnue, les convainc d'appeler en renfort Mila Vasquez, experte dans les affaires d'enlèvement. Dans le huis clos d'un appartement spartiate converti en QG, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire : tous les meurtres sont liés, le vrai coupable est ailleurs.
Quand on tue des enfants, Dieu se tait, et le diable murmure?

Un époustouflant thriller littéraire, inspiré de faits réels.

  • Mes impressions :

L’intrigue que nous propose Donato Carrisi est une véritable œuvre d’art, bien plus complexe que dans les derniers thrillers que j’ai pu lire (Franck Thilliez, Maxime Chattam), qui sont pourtant des écrivains connus et appréciés des lecteurs. L’auteur nous livre ici une vraie enquête comme on les aime, avec un tueur qui joue avec les enquêteurs et leur laisse tout juste assez d’indices pour découvrir le prochain cadavre, mais pas assez pour se faire attraper…

Ce livre est un mélange détonant entre :

- Esprit criminels, pour l’aspect : « on tente de comprendre comment fonctionne le tueur » ;

- Les Experts, pour les tueurs tordus et les aspects scientifiques quand la police relève les preuves. Mais attention ! On ne tombe jamais dans la description lourde du style « je déballe mes connaissances sur le sujet ». Je pense aussi aux Experts par rapport à l’histoire du tueur aux maquettes (pour ceux qui ont suivi la série) : on sait ce qui va arriver mais on ne peut l’empêcher, les policiers sont spectateurs et se font mener par le bout du nez, même quand ils croient avoir une longueur d’avance, tout est calculé par le tueur ;

- FBI portés disparus : le temps s’écoule et rend la découverte de l’identité du tueur nécessaire en un temps limité car il y a une vie à sauver.

En gros, vous prenez les points positifs de chaque série, vous mélangez tout ça et vous obtenez un thriller du tonnerre !

Les explications données par l’auteur sur les différents types de tueur ou ce que leur manière d’opérer dit d’eux est différente de ce qu’on peut voir d’habitude. Elles vont au-delà su simple « la scène de crime est le reflet du tueur » ou des trucs du style « l’étude du modus operandi du tueur nous permettra de dresser un profil». Cet aspect n’est pas à négliger car avec toutes ces séries policières, on en vient par connaître par cœur les filons de la police scientifique ou des criminologues, et là on apprend des éléments nouveaux.

Les personnages sont fouillés et moins caricaturaux qu’à l’habitude, même si on retrouve toujours l’aspect « les bons flics sont des gens torturés avec des tas de problèmes personnels qui les poussent à faire ce métier et à s’investir à fond dans leur travail ». Malgré ce petit détail, l’équipe est très crédible, elle a ses secrets, ses non-dits, ses amitiés et ses dissensions. Durant l’enquête, elle est quasiment à huis clos, et on ressent petit à petit l’étau du tueur se resserrer autour d’eux…

Chaque membre de l’équipe a son petit secret, sa part d’ombre qu’il cache aux autres. Comme dit si bien dans le texte, on ne sait jamais vraiment qui sont les gens. Un tueur peut se cacher sous les traits d’un homme en apparence normal et que personne n’aurait soupçonné. Ici, chaque membre de l’équipe possède ce secret qui fait que personne ne le connait aussi bien que ce qu’il croit. Tous ces secrets s’entrecroisent dans le récit, et si certains sont révélés au grand jour, d’autres resteront des non-dits.

L’intrigue est une vraie toile d’araignée car chaque cadavre dévoile une petite partie d’un vaste plan dont on ne comprend réellement le sens que dans les toutes dernières pages. L’auteur mène si bien son récit qu’on est sans cesse surpris, pendant des centaines de pages on croit deviner des choses, et par la suite on se rend compte que l’auteur s’est joué de nous et qu’on était totalement à côté de la plaque, car tout ça est bien trop machiavélique pour nos gentils esprits de citoyens modèles :)

La fin est totalement déroutante…Tout est très bien ficelé, avec une montée en puissance dans la réflexion, dans le monde du tueur et dans la tête des membres de l’équipe. Bref, à la fin, on est tout retourné !! On découvre enfin l’identité du tueur, et la signification du titre « le chuchoteur »… On se rend compte que depuis le début, on avait tous les éléments sous les yeux, et pourtant, impossible de deviner quoi que ce soit !

Je ne sais pas s’il y aura une suite, les dernières lignes pourraient le laisser supposer. Personnellement, j’aimerais que l’histoire s’arrête ici, car les dernières pages laissent au lecteur le loisir de s’imaginer la suite qu’il désire…

En conclusion, coup de cœur pour ce thriller hors du commun, l’auteur m’a stupéfié par la maîtrise du récit et par ses personnages fouillés et réalistes.

  • Quelques Extraits :

« Les loups agissent en meute. Chaque meute a son chef, et souvent les autres loups chassent pour lui »

« Quelqu’un m’a dit que le mal peut toujours être prouvé. Le bien, jamais. Parce que le mal laisse des traces sur son passage. Tandis que le bien, on ne peut qu’en témoigner. »

« Nous fréquentons des gens dont nous pensons tout connaître, mais en fait nous ne savons rien d’eux. »

  • Ma Note : 5/5

Ce livre a été lu dans le cadre du Baby Challenge Thriller Livraddict 2011 :


8 commentaires:

  1. Je l'ai acheté il y a peu bien que je ne sois pas forcément adepte de tout ce qui est policier. Les séries, de même, j'en suis mais au compte-goute. Cependant, je n'ai quasi entendu que du bien de celui-ci alors je dois le lire au plus vite :)

    Superbe billet en tout cas :)

    RépondreSupprimer
  2. J'espère qu'il te plaira ! Il m'a redonné le goût du thriller, après mes dernières déceptions avec Maxime Chattam...

    RépondreSupprimer
  3. Je dois trop lire de thrillers, car celui-ci a été une déception pour moi ! Je n'y ai pas trouvé ce que les autres avaient aimé, je l'ai trouvé peu original et il m'a laissée sur ma faim.
    En tout cas, ton billet est très bien !

    RépondreSupprimer
  4. Je ne le qualifierais pas d'original en effet, mais j'ai trouvé que l'auteur était vraiment bon dans la mise en place de l'intrigue et qu'il avait bien développé ses personnages. C'est vrai que mon genre de prédilection c'est la Fantasy donc j'ai peut-être moins de recul critique sur les thrillers !

    RépondreSupprimer
  5. Ça fait un petit moment que je n'ai pas lu de Thriller. Ton avis me donne envie de tenter ma chance avec ce livre.^^

    RépondreSupprimer
  6. Je me retrouve en grande partie dans ton avis ! J'espère comme toi qu'il restera sans suite, par contre j'ai hâte de lire d'autres livres du même auteur.

    RépondreSupprimer
  7. Sans toutes les coquilles que j'ai vu (et vérifiées par mes prof), ça aurait pu être un véritable coup de coeur !
    L'avantage du coup, c'est que j'ai bien pu réviser mes cours... mais c'est tellement dommage un livre policier où les détails médicaux n'ont rien à voir avec la réalité !

    RépondreSupprimer
  8. Ah ben j'ai pas fait médecine alors j'avoue n'avoir rien remarqué... Peux tu donner quelques exemples Luna ??

    RépondreSupprimer