28 mars 2011

L’Assassin royal, Tome 8 – Robin Hobb

8 comments

  • Le synopsis :

C'est une rude mission que Fitz, sous le nom de Tom Blaireau, accepte de la reine Kettricken : ayant endossé l'habit d'un valet, il doit ramener à Castelcerf le prince héritier, disparu vers des contrées lointaines dans de mystérieuses conditions.

S'il retrouve facilement la trace du fugitif, grâce au lien magique qui l'unit à son loup, sa tâche n'est pourtant pas aisée, car le prince a été envoûté par une secte qui poursuit de sombres visées sur le royaume à travers leur otage. Placé sous l'influence mentale d'un animal étrange, l'adolescent a perdu le contrôle de ses pensées et obéit aveuglément à ses ravisseurs. Comment Fitz va-t-il parvenir à désensorceler celui qu'il considère comme son fils ? Peut-il compter sur le fou qui voyage avec lui, déguisé sous la vêture d'un riche seigneur ? Et son vieux loup, qui arrive exténué au terme de sa vie, aura-t-il assez de forces pour le seconder ? Une nouvelle fois, Fitz doit affronter sa douloureuse condition de bâtard et servir jusqu'au péril de sa vie ces princes auxquels l'attachent les liens du sang.

Rien ne lui sera épargné des tortures et des humiliations, y compris de la part de ceux qu'il pourrait croire ses amis. Et, plus que jamais, le repos, auquel il aspire et que son âge devrait lui permettre, lui reste interdit.

  • Mes impressions :

Après avoir retrouvé Fitz et ses compatriotes dans le tome 7, quinze ans après les événements du tome 6, Frankie, Nienör, Pikachu, Minidou et moi avons décidé de rempiler pour le tome 8, qui nous semblait plein de promesses (le tome 7 se terminait pile au moment où l’action commençait).

Autant dire tout de suite qu’on avait vu juste : dans ce tome 8, on ne s’ennuie pas une seule seconde, les pages se tournent à une vitesse folle, et on dévore avidement le récit des nouvelles aventures de Fitz. Comme d’habitude, Robin Hobb n’est pas tendre avec son personnage principal, et c’est bien pour ça qu’on l’aime. Notre pauvre Fitz, après avoir quasiment tout perdu pour sauver la lignée des Loinvoyant et le royaume des Six-Duchés de la menace des Pirates Rouges, doit à nouveau donner de sa personne pour sauver le monde… Ou tout du moins le prince Devoir.

Et pour ça, Fitz va devoir faire face à son passé (Devoir lui ressemble comme deux gouttes d’eau à son âge), et surtout il va devoir faire des choix difficiles : tiraillé entre son appartenance au Lignage, sa dévotion aux Loinvoyant et sa volonté de protéger Ortie à tout prix, il va songer à des choses inimaginables, et connaissant Robin Hobb, j’ai vraiment eu peur qu’il ne fassent certaines choses impensables ! Ce Fitz est vraiment prêt à tout pour faire son devoir, quitte à vendre son âme et à souffrir le martyre ! Et on s’inquiète avec lui pour Œil-de-Nuit, on s’interroge aussi sur le Fou (encore et toujours le Fou !), sur ses origines, sur qui il est vraiment.

Ce qui est intéressant ici c’est qu’on se rend compte à quel point le Fou est à la fois une force et une faiblesse pour Fitz : c’est le Fou qui donne à Fitz la force de « sauver le monde une nouvelle fois », qui lui donne foi en l’union du Catalyseur et du Prophète Blanc. En même temps, le Fou le rend fragile parce qu’il en sait plus que les autres sur lui, et Fitz est vraiment très attaché au Fou, ce qui peut devenir un moyen de pression de la part de ses ennemis. Ca lui plombe aussi le moral lorsqu’il doit jouer au serviteur de Sire Doré alors qu’il aimerait parler à un ami.

Pour ce qui est de Devoir, il paraît encore trop jeune et naïf, mais c’est sa relation avec Fitz qui risque de se révéler compliquée et passionnante !

Des personnages toujours aussi intéressants donc, et de nouveaux éléments dans l’intrigue : je veux savoir la suite !!!!! J’ai adoré le passage en lien avec les Aventuriers de la Mer, j’ai vraiment hâte d’en savoir plus ! Retrouver Fitz sur la plage des Autres, se souvenir de l’histoire de Kennit et de Hiémain dans ce même lieu, c’était juste magique ! Je suis sûre que le dénouement de cette saga va être énorme, l'auteure sème de-ci de-là de petits indices qui laissent présager de grandes révélations et beaucoup d'émotion pour la suite. Et puis ce mélange d'Art et de Vif développé par Robin Hobb, ça devient vraiment intéressant !

En conclusion, vous l'avez compris, nouveau coup de cœur pour Robin Hobb et son souffre-douleur Fitz !


10/10

Coup de cœur : Trolle est amoureuse ^^ 


Lu dans le cadre du Big Challenge Livraddict 2011 :


Et dans le cadre d'une lecture commune avec :

8 commentaires:

  1. Merci encore pour cette lecture commune !
    Même si elle s'est avérée douloureuse, j'ai passé un excellent moment !
    J'imagine que le clin d’œil aux Aventuriers de la mer dont tu parles concerne cette fameuse plage et ses créatures... J'ai envie d'en savoir plus !
    Tiraillée entre la lecture du tome 9 et celle des Aventuriers de la mer, je ne sais pas encore ce que je vais choisir !!!

    RépondreSupprimer
  2. Complètement d'accord, on entre vraiment dans l'action avec ce tome-ci. Autant le tome 7 était passionnant mais plutôt axé sur l'introspection, autant celui là prend un tour beaucoup plus intense. Au risque de me répéter, j'ai vraiment hâte de voir ce que va devenir la relation de Devoir et de Fitz ^^!

    RépondreSupprimer
  3. J'étais persuadée que j'avais laissé un commentaire hier quand j'ai lu ton article et apparemment non ! Merci d'avoir organisé cette lecture car franchement, c'est un bonheur pour moi de retrouver Fitz et le Fou à chaque fois ! Je suis d'accord quand tu dis que le Fou est la force et la faiblesse de Fitz ! Quant à la plage des Autres, j'avais lu le tome 1 des aventuriers de la mer il y a 8-9 ans, donc j'en avais un vague souvenir. Mais ça donne finalement envie d'en savoir plus !

    RépondreSupprimer
  4. @ Pikachu : je pense que tu devrais te mettre à la lecture des Aventuriers de la Mer. Vu que dans le tome 8 de l'AR on retrouve des éléments des ADLM, par la suite tu risques de ne pas saisir toutes les références à cette saga. Et puis ce que tu apprendrais dans l'AR pourrais peut-être te gâcher la surprise pour certaines choses dans les ADLM.

    @ Minidou : la relation Fitz/Devoir est en effet un point qui s'annonce intéressant. Je me demande si Ortie va s'immiscer aussi dans l'histoire au cours des prochains tomes... Ça pourrait faire un sacré grabuge si tout ce petit monde se retrouvait et apprenait la vérité !

    @ Frankie : y'a plus qu'à relire les ADLM ;)

    RépondreSupprimer
  5. Merci encore une fois d'avoir organisé cette lecture commune... vivement la prochaine ! :)
    J'aime beaucoup ta réflexion sur les rapports en Fitz et le Fou qui sont beaucoup plus détaillés dans cette seconde partie du cycle.
    J'ai comme adoré les petites références au cycle des Aventuriers de la Mer et ce serait génial de retrouver certains personnages (Hiémaiiin !!).

    RépondreSupprimer
  6. Bon je m'étais arrêtée au 6 ou 7 mois, il faudra que je reprenne et que je finisse, d'autant que j'avais lu les Aventuriers de la mer aussi !

    RépondreSupprimer
  7. Après avoir lu les 6 premiers, je vais bientôt commencer les ADLM ... alors avant d'en arriver au tome 8, il y aura de l'eau qui aura couler sous les ponts !

    RépondreSupprimer
  8. @ Dehlya : il faut absolument t'y remettre, c'est que du bonheur :)

    @ Véro : Tout dépend de ton degré de fan-attitude :) J'ai lu les ADLM en trois mois l'année dernière si mes souvenirs sont bons. Pour la 1ère partie de l'AR, j'ai été très vite aussi. Là depuis le tome 7 j'espace les lectures, mais c'est pour mieux savourer ^^

    RépondreSupprimer