29 mars 2011

L'Enfant des Cimetières - Sire Cédric

9 comments

  • Le synopsis :

Lorsque sa collègue Aurore l'appelle en pleine nuit pour couvrir avec elle un meurtre atroce, David, photographe de presse, se rend sur les lieux du drame. Un fossoyeur pris d'une folie hallucinatoire vient de massacrer sa femme et ses enfants avec un fusil à pompe, avant de se donner la mort. Le lendemain, un adolescent, se croyant poursuivi par des ombres, menace de son arme les patients d'un hôpital et tue Kristel, la compagne de David. Mais qui est à l'origine de cette épidémie meurtrière? Est-ce un homme ou un démon? Le journaliste, qui n'a plus rien à perdre, va se lancer à la poursuite de Nathaniel, l'enfant des cimetières, jusqu'aux confins de l'inimaginable... Thriller gothique époustouflant, L'Enfant des cimetières est servi par une écriture nerveuse terriblement évocatrice qui laisse le lecteur hypnotisé par l'horreur. Attention, si vous commencez ce livre, vous ne pourrez plus le lâcher!

  • Mes impressions :

Sire Cédric est un auteur dont j'ai entendu parler il y a plusieurs années, lors de la sortie de Déchirures, puis de Dreamworld. Ces deux livres sont restés dans ma wish-list tout ce temps, et ce n'est qu'à la sortie du titre De Fièvre et de Sang que je me suis enfin décidée à lire cet auteur. J'avais apprécié sans trouver ça exceptionnel (un bon ptit thriller quoi!). J'avais entendu beaucoup de bien de l'Enfant des Cimetières, alors quand Livraddict l'a proposé en partenariat pour sa sortie en format poche, j'ai sauté sur l'occasion et BINGO ! J'ai été sélectionnée, pour mon plus grand bonheur :)

Entrons dans le vif du sujet : pour poser un peu le décor, il faut déjà noter que j'ai lu le livre en moins de deux jours, fait notoire parmi mes semaines de travail bien remplies et mes séances de lecture qui se font rares. Et oui, je n'ai pas pu décoller le nez du livre avant de l'avoir terminé...

Tout d'abord, je dirais que ce qui fait la force du livre, c'est sa capacité à nous faire accepter des éléments fantastiques aussi facilement. Honnêtement, dans De Fièvre et de Sang, je trouvais que les touches de fantastiques paraissaient moins "réelles", j'y croyais beaucoup moins que dans L'Enfant des Cimetières. A aucun moment je ne me suis dit que l'histoire était invraisemblable tellement j'étais prise par l'intrigue. Bon, certains trucs sont un peu bateau, comme l'utilisation d'un livre avec des rituels et des formules pour renvoyer un démon d'où il vient, mais finalement, ça passe assez inaperçu au milieu de l'histoire. En bref, le mélange fantastique/thriller est très réussi, le suspens est là, l'intrigue ne casse pas la baraque (rien à voir avec Le Chuchoteur par exemple, où l'intrigue m'avait clouée, et j'étais sans cesse surprise) mais elle se tient.

J'ai aussi apprécié que pour une fois, on n'ait pas affaire à un flic torturé qui cherche à se noyer dans le travail et qui trimballe sa souffrance personnelle tout le long du roman. Ici, on a enfin un flic "normal", moins stéréotypé, et crédible. Quant à David, il est sympathique mais parfois on a envie de lui dire "franchement, t'aurais pu réfléchir un peu au lieu de tomber dans le piège!". Car David a toujours l'instinct du truc qui cloche mais bien évidemment il tombe quand même dans le panneau à chaque fois. Sinon j'ai bien aimé le "méchant", Nathaniel. C'est un personnage intéressant et qui m'a parfois fait penser au méchant dans Monster, le manga de Naoki Urasawa (que je vous conseille au passage). Et le chapitre racontant sa naissance, au début du roman, est particulièrement bien écrit.

En bref, à me relire comme ça, je me dis "non, en fait ce livre n'a rien d'exceptionnel". C'est vrai que, pris séparément, l'histoire et les personnages ne sortent pas de l'ordinaire. Ou peut-être que si en fait. Enfin, ce qu'il faut retenir, c'est que j'ai dévoré ce roman, je l'ai savouré, et que je regrette un peu de l'avoir lu en plein jour (j'aurais eu encore plus de frissons en le lisant la nuit...). Je n'ai pas d'explication rationnelle ni d'argument béton, ce livre est un page turner et puis c'est tout. L'écriture de Sire Cédric est agréable voire poétique, les images sont évocatrices, l'ambiance sombre (j'adore !), le rythme haletant. Quand on commence le livre, on est pris dans un étau angoissant et on ne peut plus s'arrêter, on est comme hypnotisé !

Moi je dis, la seule manière de vous faire un avis, c'est de vous y mettre vous aussi, non ? ;)

Un grand merci aux Editions Pocket et à Livraddict pour m'avoir offert ce livre. Merci aussi à l'auteur pour ses thrillers hyper prenants :)

9/10

Kiaaaa ! Excellent ! Trolle like +++

9 commentaires:

  1. On peut dire que tu vends bien le livre ;)

    RépondreSupprimer
  2. j'aime beaucoup la classification de page turner, et j'approuve à 100%, pour moi c'était ma première rencontre avec sire cédric et j'ai plongé dans cet abysse, et j'ai succombé, un univers magique mais le gros plus c'est l'écriture qui nous embarque complètement. Comme toi je le conseil aussi :)

    RépondreSupprimer
  3. Je pense que c'est un auteur à essayer au moins une fois pour tous les amateurs de thriller !

    RépondreSupprimer
  4. J'avais adoré ce livre. Comme tu dis l'intrigue ne case pas la baraque, mais on est tellement embarquée par l'histoire que le livre passe tout seul. Chouette article en tout cas ;)

    RépondreSupprimer
  5. Pour le moment je n'ai lue que De Fièvre et De Sang de l'auteur mais je me laisserai bien tenter par ce livre. Et ton avis y joue beaucoup^^

    RépondreSupprimer
  6. Il ne faut pas hésiter ! Surtout que le livre est sorti en poche, donc pas de dépenses excessives, et un achat que tu ne regretteras pas :)

    RépondreSupprimer
  7. Je ne suis pas trop fan des thrillers, tout simplement parce que je suis une chochotte :D Mais j'ai envie de découvrir cet auteur, je me laisserai donc probablement tenter un jour par l'un de ses livres :P

    RépondreSupprimer
  8. Le début est déroutant selon moi, mais après, on plonge tête la première dans ce roman !

    RépondreSupprimer
  9. Pourquoi as tu trouvé le début déroutant Véro?

    RépondreSupprimer