17 juin 2011

Locke & Key, Tome 1 - Joe Hill et Gabriel Rodriguez

7 comments
  • Le synopsis :

La famille Locke est déchirée. Après le meurtre brutal du père par un étudiant déséquilibré, tous emménagent dans la vieille demeure familiale. Mais quand une île s appelle Lovecraft, la prudence est de mise ! Derrière les portes closes se dissimulent des secrets dangereux.

  • Mes impressions :

Locke & Key, c’est un cocktail réussi entre un scénario complexe et des dessins à l’ambiance noire. L’intrigue tout d’abord : elle s’étoffe sans cesse, et les événements qui se déroulent sous nos yeux semblent ouvrir à chaque page de nouvelles portes, de nouvelles possibilités, et surtout de nouvelles questions. On alterne les scènes dans le présent et les flashbacks, et tout ça est agencé de manière très intelligente : le récit se déroule à la manière d’un puzzle, les retours dans le passé amenant à la fois des éléments de réponse à ce qui se passe dans le présent et de nouveaux questionnements.

L’horreur des événements se dévoile petit à petit, au travers de chaque personnage : Bode, Tyler et Kinsey, les trois frères et sœurs. Chacun vit le meurtre de leur père d’une manière personnelle, et chacun interprète ce qui se passe à Lovecraft à sa façon. Le passage de l’un à l’autre est intéressant : il nous permet de saisir un même événement d’après plusieurs points de vue, et surtout on s’immerge totalement dans la psychologie de chacun.

Le coup de maître du récit, c’est de mêler thriller (et donc suspens et angoisse), drame, paranormal / éléments fantastiques, psychologie des personnages (avec leurs interrogations, voire leurs troubles mentaux pour certains), et une bonne touche de gore. Le mystère des clés magiques reste entier à la fin de ce tome, et je suis impatiente de connaître la suite… Car qui n’a pas rêvé de ces clés pouvant nous ouvrir toutes les portes, nous donnant accès à toutes les possibilités issues de notre imagination ?

Au niveau du dessin, même si je ne suis pas spécialement fan du design des personnages, il faut reconnaître que le style de Gabriel Rodriguez colle parfaitement à l’intrigue. Les visages sont expressifs et l’ambiance noire, violente, voire gore, est très bien retranscrite. Certains plans sont dignes de films d’horreur ou à suspens et nous frappent de plein fouet. Les couleurs sont d’ailleurs très sombres et les traits épais. En bonus à la fin, on a droit à une galerie d’illustrations bien sympathique !

Je garde en mémoire la dernière scène de ce tome, qui laisse présager de nombreuses possibilités pour la suite de l’intrigue… Je ne manquerais pas la sortie du tome 2 qui aura lieu au mois de juin !

  • Ce qu’il faut retenir :

Un premier tome particulièrement réussi mêlant habilement un scénario complexe sous forme de puzzle, alternant entre le présent et des épisodes de flashbacks, avec un dessin intelligent qui retranscrit à merveille l’ambiance angoissante et glauque du récit. La combinaison entre une intrigue et des dessins de qualité qui se complètent aussi bien permet au lecteur de s’immerger totalement dans l’histoire : on se croirait presque au cinéma !


Merci à Babelio et à Milady Graphics pour cette belle découverte !


9/10

Kiaaaa ! Excellent ! Trolle like +++

7 commentaires:

  1. il a l'air chouette, et la couverture m'attire tout particulièrement :)

    RépondreSupprimer
  2. oui c'est vrai que la couverture est tentante et ton avis donne envie d'essayer :)

    RépondreSupprimer
  3. ça m'a tout l'air d'un hommage à Lovecraft, je le lirai très certainement! Merci!

    RépondreSupprimer
  4. Je dois dire que pour le moment les sorties de Milady Graphics, sauf exceptions, ne m'ont jamais vraiment emballés mais là ton avis me donne envie de découvrir ce livre ^^

    RépondreSupprimer
  5. Intéressant. Très dessins, en ce moment tes chroniques... ce qui n'est pas pour me déplaire ^^ si en plus, c'est fantastique et thriller !

    je note celui-ci (je connaissais celui de Delon)

    RépondreSupprimer
  6. @ nanet : si j'avais les sous, j'achèterai à coup sûr plus de BD/manga et romans graphiques, mais ce sont des lectures qui reviennent encore plus cher que les romans!
    Mais c'est vrai qu'en ce moment j'en lis plus que d'habitude :D

    RépondreSupprimer