8 juillet 2011

Les Mensonges de Locke Lamora - Scott Lynch

13 comments

  • Le synopsis :

O
n l'appelle la Ronce de Camorr. Un bretteur invincible, un maître voleur. La moitié de la ville le prend pour le héros des miséreux. L'autre moitié pense qu'il n'est qu'un mythe. Les deux moitiés n'ont pas tort. En effet, de corpulence modeste et sachant à peine manier l'épée, Locke Lamora est, à son grand dam, la fameuse Ronce. Les rumeurs sur ses exploits sont en fait des escroqueries de la pire espèce, et lorsque Locke vole aux riches, les pauvres n'en voient pas le moindre sou. Il garde tous ses gains pour lui et sa bande : les Salauds Gentilshommes. Mais voilà qu'une mystérieuse menace plane sur l'ancienne cité de Camorr. Une guerre clandestine risque de ravager les bas-fonds. Pris dans un jeu meurtrier, Locke et ses amis verront leur ruse et leur loyauté mises à rude épreuve. Rester en vie serait déjà une victoire...

  • Mes impressions :

J
’avais entendu parler maintes et maintes fois de ce livre, de son univers particulier et de ses personnages hauts en couleurs, mais on ne peut vraiment en prendre la mesure qu’en se plongeant dans ce pavé de 550 pages. J’ai aussi entendu parler des déboires de l’auteur, et qui l’ont fait s’arrêter au deuxième tome de ce cycle, alors que sept étaient prévus au départ. J’ai cru comprendre que sa situation s’étant un peu améliorée, il était en train de reprendre l’écriture du tome 3. J’espère vivement que c’est le cas, car Les Mensonges de Locke Lamora m’a beaucoup plu !

D’abord, l’univers : il est très cohérent et bien rodé, que ce soit au niveau de son histoire (le trône Thérin et sa chute), de sa géographie (les cités-Etat, dont Camorr, là où se déroule l’intrigue de ce premier tome), ou encore de son fonctionnement global et de ses us et coutumes (les nobles, les voleurs, les Vestes Jaunes et les Vestes Noires, la Paix Secrète, la répartition des territoires entre le duc de Nicovante et les malfrats, les différents statuts au sein de la pègre, les Jeux et la Foire, les Mages Esclaves, la religion…). Bref, un univers riche, avec une histoire propre, et qu’on pourrait croire bien réel tellement il nous paraît cohérent et plausible.

Ensuite, l’intrigue : si au début l’histoire peut paraître un peu brouillon (on ne sait pas trop où l’auteur veut en venir), elle se précise par la suite et devient intéressante. Ici, pas de quête initiatique d’un jeune élu ou de prophétie en voie de réalisation, pas de royaume menacé par un ennemi malfaisant à abattre, mais simplement l’histoire d’une bande de malfrats : les Salauds Gentilshommes. C’est là toute la force du récit : on sort de la fantasy classique avec une intrigue originale, et qui n’en est pas moins captivante. J’ai aussi beaucoup aimé la forme particulière du récit : l’auteur intercale entre les chapitres de petits interludes nous permettant de découvrir des éléments du passé des personnages principaux (les membres de la troupe des Salauds Gentilshommes, et notamment notre fameux Locke Lamora), mais aussi de petites histoires sur Camorr et sur l’univers dans lequel se déroulent les événements. Grâce à ces flash-backs, on découvre de nouvelles facettes des personnages tout au long de l’histoire, on suit la naissance des sentiments d’amitié entre les membres des Salauds Gentilshommes, et la manière dont leur apprentissage s’est fait. Cela permet parfois d’éclairer certaines réactions des personnages ou une partie de l’intrigue principale.

Parlons de ces personnages justement : ils constituent eux aussi un gros point fort de l’histoire, surtout Locke Lamora. Comment ne pas craquer devant ce filou qui n’a pas la force physique de son côté mais qui compense largement par la ruse et des talents d’acteur incroyables ? Comment ne pas apprécier ce héros qui n’en est pas un et qui fonce tête baissée dans les ennuis, qui est roi de la spontanéité et de l’audace (les idées les plus géniales lui viennent uniquement lorsqu’il se lance sans réfléchir dans une situation qui sent le roussi^^) ? J’ai aimé son sens du défi, ses improvisations constantes, sa combativité (car il n’abandonne jamais !), et surtout j’ai aimé qu’il ne soit pas un héros « classique » : sa force vient de ses défauts ou de caractéristiques « immorales » (son métier est tout de même de voler !), et aussi de son amitié sans faille avec le reste des Salauds Gentilshommes. Car sans son équipe de choc, Locke Lamora ne vaut pas grand-chose, et c’est ce qui en fait un personnage encore plus intéressant. J’ai aussi adoré le personnage de Chains, celui qui a appris véritablement le métier de voleur de talent à Locke et au reste de la troupe. Autre point positif : les dialogues et les situations sont souvent drôles, et ça fait du bien ! Voilà un personnage qui ne se prend pas au sérieux et qui a toujours un trait d’humour à étaler, même dans les pires moments :) J’ai apprécié également l’idée qu’il existerait des personnes pour qui le vol est un plaisir en soi, et qui ne le font pas à but purement lucratif ou de survie. Bref, vous l’avez compris : les personnages ont tout bon !

Au final, je suis satisfaite d’à peu près tout dans ce livre, et j’ai hâte d’embarquer pour une nouvelle aventure avec les Salauds Gentilshommes ! J’espère découvrir beaucoup de choses dans le tome suivant : qui est Sabetha et quelle est sa relation avec Locke, à quoi ressemblent les autres cités-Etats, plus de détails sur la chute du trône Thérin, qu’est-ce que le Verre D’Antan et qui sont les Eldren, que leur est-il arrivé ? Et je me demande comment Locke va s’en sortir face aux mages Esclaves qui, j’en suis sûre, ne manqueront pas de faire parler d’eux dans la suite de cette saga…

  • Ce qu’il faut retenir :

Il ne faut pas passer à côté de ce petit bijou de la Fantasy : un univers riche et cohérent, une intrigue originale, loin des classiques de la Fantasy, avec des personnages hyper attachants et drôles, une écriture agréable et intelligente… Bref, l’auteur a tout bon et nous livre un hymne à l’amitié et à la spontanéité. Embarquez pour la ville de Camorr et ses secrets aux côtés de voleurs sympathiques et audacieux : faire partie des Salauds Gentilshommes, c’est une aventure en soi, et ça ne s’oublie pas !

  • Extraits choisis :

"C’est donc ça, la vengeance, marmonna Locke.
- Oui, murmura Jean. […]
- C’est de la merde."

"Un jour, Locke Lamora, dit-il, tu merderas si superbement, si ambitieusement, de façon si accablante, que le ciel s’embrasera, que les Lunes valseront et que les dieux eux-mêmes chieront des comètes de jubilation. J’espère simplement que je ne serai pas là pour voir ça.
- Allons donc, avait répliqué Locke, ça n’arrivera jamais."

9/10

Kiaaaa ! Excellent ! Trolle like +++


Lu dans le cadre d'une lecture commune avec :



Lu dans le cadre du Challenge ABC Fantasy/Bit-Lit :



13/26
  

13 commentaires:

  1. J'adore le premier extrait que tu as choisi, cette phrase m'a définitivement fait aimer ce cher Locke. J'ai moi aussi complètement adoré ce livre, original, très bien écrit et addictif (dans la deuxième partie au moins). J'espère de tout cœur que l'auteur s'en sortira totalement et pourra écrire la série en entier.
    Lamalal'

    RépondreSupprimer
  2. Tout pareil, quand j'ai vu cette phrase, je me suis dit : Locke devient définitivement l'un de mes héros préférés :) Je projette bien sûr de lire le tome 2, mais pas tout de suite (sinon il va être trop difficile d'attendre les tomes suivants^^)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai moi aussi adoré ce premier tome et je peux te dire que j'ai trouvé le second tome tout aussi bon. Par contre oui attends un peu avant de le commencer, surtout si comme prévu le tome 3 sort en VO en Novembre on pourra l'espérer en VF l'année prochaine. Mais bon, ça, c'est si tout va bien.

    RépondreSupprimer
  4. j'ai bien aimé aussi le fait que Locke ne soit pas un héro "classique", ça le rend plus intéressant et plus attachant.

    RépondreSupprimer
  5. Quel plaisir en effet de sortir de la fantasy classique pour s'amuser un peu avec ces personnages drôles et inattendus, j'ai vraiment passé un excellent moment à le lire. Il semblerait que ce sera pour le tome 3 l'arrivée de la fameuse Sabetha... voyons voir ce que le tome 2 nous réserve déjà !

    RépondreSupprimer
  6. J'ai ce livre dans ma PAL et j'en ai entendu le plus grand bien. un joli article qui me met l'eau à la bouche :)

    RépondreSupprimer
  7. Merci Lex, j'espère qu'il te plaira :)

    @ Miss Spooky Muffin : Mince alors, Sabetha se fait vraiment désirer alors... Raison de plus d'attendre la sortie du tome 3 pour entamer les deux tomes d'un coup :D

    RépondreSupprimer
  8. Un beau billet qui met bien en avant toutes les qualités de ce roman.

    J'ai eu des difficultés à entrer dans l'histoire avec une impression de longueurs sur le début. Mais les petits interludes m'ont donné envie de continuer car je voulais en savoir plus sur la jeunesse de Locke ... et finalement, je me suis laissée prendre dans cette intrigue complexe et ce bel univers. Et puis, ces Salauds Gentilhommes sont de sacrés personnages et j'ai adoré le père Chains !

    Bonnes lectures Ptitetrolle et à bientôt :)

    RépondreSupprimer
  9. Je ne connaissais pas ce livre, mais après la lecture de ton billet tu m'as totalement convaincue :)

    Je vais de ce pas le rajouter à ma wishlist et sans doute à une prochaine commande ^^

    RépondreSupprimer
  10. @ Plumeline : c'est un peu ce qui m'est arrivé. Au début on ne comprend pas tout ce qui se passe, et on a beaucoup d'information sur l'univers du livre, du coup on est un peu perdus et on trouve ça un peu long parce qu'il n'y a pas d'action qui nous entraîne de page en page. Mais petit à petit, on est de plus en plus intrigués par les personnages, et notamment Locke. Et on finit par dévorer le livre ^^

    @ Elise : hi hi !! Contente de t'avoir convaincue :D

    RépondreSupprimer
  11. Comme toi j'ai trouvé l'univers très riche et original, j'ai hâte de découvrir le tome 2 :)

    RépondreSupprimer
  12. Oh, c'st amusant, nous avons choisi le même extrait !

    Sinon, je suis ravie d'avoir découvert ce livre, et j'ai d'ors et déjà fait l'acquisition de la suite, justement pour retrouver ces superbes personnages... Même si ce n'est pas, chez moi, un coup de coeur.

    Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis tout ce temps, je n'ai toujours pas lu la suite... Mais visiblement ce cher monsieur Lynch est actuellement en train d'écrire le troisième tome, donc il serait peut-être temps que j'y pense...

      Supprimer