5 août 2011

L'Assassin Royal, Tome 12 - Robin Hobb

6 comments
  • Le synopsis :

Sur Aslevjal où le dragon noir gît enfoui dans la glace, Fitz retrouve le fou venu mener à bien la mission qu'il s'est donnée - et dans laquelle il devrait perdre la vie.

Mais, d'abord, il faut se rendre au coeur de l'île pour dégager la bête, et le groupe doit affronter des dangers d'autant plus inquiétants qu'on n'en connaît pas l'auteur : de subtiles attaques d'Art poussent Lourd et Fitz à s'opposer, puis ce dernier perd toute faculté d'artiser. Est-ce le fait du mystérieux Homme noir qui hante le glacier ou bien de la Femme pâle, ennemie acharnée du fou et des Loinvoyant ? Fitz devra livrer son plus terrible combat, écartelé entre la fidélité qu'il voue aux Six-Duchés et l'amour qu'il porte au fou.

Tout à la fois, il doit affronter Burrich et le poids de ses remords, Umbre qui veut le contraindre à obéir, les Outrîliens manipulés par la Femme pâle, et la puissance effrayante de Tintaglia, la femelle dragon, prête à tout pour ramener au jour l'unique mâle survivant de son espèce.

  • Mes impressions :

Je m'excuse d'avance pour les personnes qui passeraient sur cet article sans avoir lu ce tome : mon avis va surtout être développé dans la partie "spoiler" qu'il faudra surligner pour la lire. En effet, j'ai trouvé trop difficile de parler de ce tome sans rien révéler sur l'intrigue. Il est quand même possible de lire mon avis, mais la partie hors spoiler est moins développée.

Passons à mon avis : je pense que je vais être la seule à penser ça parmi mes partenaires de lecture commune, mais j'ai trouvé ce tome encore en-dessous du précédent... (d'où une note moyenne : 3/5 qui équivaut à un "pas mal" pour moi)

Certes, il y a plus d'action que dans le tome 11, mais j'ai été déçue de plusieurs éléments dans l'histoire. A certains moments, je me suis dit : "vraiment ? Robin Hobb a choisi ce ressort narratif là ? Ça ne lui ressemble pas". J'ai eu l'impression que le dénouement de toute cette histoire, qui a pris plusieurs tomes à s'installer (et qui remonte même pour certains aspects au tout début du cycle de l'Assassin Royal en fait), était trop rapide, et aussi trop simple étant donné tous les "nœuds" qu'il y avait à démêler. Certains passages m'ont paru trop prévisibles par rapport à toute la réflexion qui avait précédé, de la part de Fitz, mais aussi de la part des autres personnages. Je m'attendais à des retournements de situations comme l'auteure sait si bien le faire, à des déchirements, des joies et des peines : de l'émotion quoi. Et je dois dire que je n'en ai pas ressenti autant que ce que je pensais.

SPOILER
J'ai particulièrement été déçue de l'apparition de Burrich : pour moi, il débarque comme ça au milieu d'une histoire qui ne le concerne en rien, malgré la présence de son fils sur Aslevjal et l'implication de sa "fille" dans cette affaire. Alors oui, ses retrouvailles avec Fitz sont assez émouvantes, mais ça s'arrête là. Je comprends la volonté de l'auteur de réunir tous les personnages (ou presque) dans un même lieu pour l'acte final, mais je n'ai pas saisi en quoi la présence de Burrich était nécessaire (peut-être ce point me sera-t-il révélé dans le dernier tome ?).

Et puis pourquoi la révélation de l'identité de Fitz à Ortie est-elle sans cesse retardée ? Ça aussi c'est un mystère, et moi qui était impatiente de connaître la réaction d'Ortie, je vais devoir encore attendre... Sur ce point, je n'ai pas encore deviné ce que l'auteur va choisir : est-ce qu'elle va faire mourir Burrich, permettant à Fitz de revenir vers Molly et sa fille ? Ou bien Fitz va-t-il trouver le moyen de ne rien dire à Ortie (et à le faire accepter à Burrich) ? Une autre option serait que Fitz meure, mais ça je n'y crois pas du tout !

D'ailleurs, je ne crois pas à la mort du Fou : ce que je me dis, c'est que Fou est seulement l'une des facettes de la personnalité du Prophète Blanc. Donc Fou pourrait mourir, mais pas ses autres "personnalités". Un peu comme Fitz, quand le monde pensait qu'il était mort, mais qu'en fait il vivait toujours sous une autre identité... Mais bon, ne me dites rien, je veux garder la surprise !

FIN DU SPOILER

J'ai aussi trouvé dommage le fait que Devoir, Elliana et Poettre soient si peu présents dans ce tome. Par contre, j'ai adoré les moments partagés entre Fitz et le Fou, un peu comme s'ils avaient retrouvé leur intimité d'avant. J'ai aussi apprécié de découvrir enfin qui est la Femme Pâle, quels sont ses projets, quelle influence elle a pu avoir sur la vie de Fitz, etc. Mais on en sait encore peu sur sa relation avec le Fou... Et j'espère qu'on en apprendra plus dans le dernier tome (mais bon, sur ce point là, il ne faut pas en attendre trop de la part de Robin Hobb ! Elle sait trop bien distiller le mystère autour de ses personnages!)

Bref, j'ai beaucoup de choses à dire sur ce tome, et la plupart sont négatives, parce que j'ai été déçue de certains passages, et aussi de la prévisibilité des événements. J'espère que cette sensation est due au fait qu'il fallait enchaîner avec le tome 13 immédiatement, et donc qu'il me manque des éléments pour véritablement juger ce qu'a voulu faire l'auteure. Je pense que je deviens plus difficile parce que la fin se rapproche ! J'ai très peur de découvrir le dernier tome, je n'ai pas envie d'être déçue, je n'ai pas envie d'être triste de quitter les personnages...

  • Ce qu'il faut retenir :

Un tome dans lequel de nombreux éléments m'ont déçus, soit parce que je les trouvait trop prévisibles, soit parce que je trouvais que ça ne ressemblait pas à l'auteure. Bien que l'action soit plus présente dans ce tome, cela s'est fait au détriment de l'émotion de mon côté. J'attends donc la lecture de l'acte final avant de me prononcer définitivement sur les événements de ce tome.

 

7/10

Un livre sympa, Trolle aime !







Lecture commune réalisée avec :


Frankie - Nienör - Iani - julien le naufragé


6 commentaires:

  1. Oh, c'est dommage. Cela dit, je ne sais pas exactement où s'arrête le tome 12, donc je ne sais pas si les passages qui m'ont le plus bouleversée se trouvent dans ce tome ou dans le suivant ^^" (d'après le spoiler, je pense qu'ils sont quand même pour la plupart dans le suivant... donc je ne dis rien.) Pour moi c'est préférable de lire dans la continuité (d'ailleurs je n'arrive pas à voir à quel moment on peut bien couper le tome 12 du tome 13 XD) donc j'espère que la fin te plaira plus. Mais j'ai quand même trouvé que tout ce qui se rapportait à la relation entre Fitz, et le Fou, et l'apparition de la Femme Pâle portaient le texte, mieux que dans la première partie, donc cela ne m'a pas gênée ^^!

    RépondreSupprimer
  2. Je ne partage en effet pas ton avis (mais ça, je pense que tu t'y attendais ! ^^), surtout en ce qui concerne Burrich. Je ne m'y attendais absolument pas et j'ai été ravie de le côtoyer de nouveau !

    Mais je suis cependant d'accord en ce qui concerne la relation Fitz/le fou, c'est vraiment le point fort de cette seconde partie je trouve.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai pour ma part beaucoup aimé ce tome !
    Après c'est vrai qu'en lisant les raisons pour lesquelles tu as été déçue, je peux tout à fait imaginer que tu l'aies été. L'apparition de ******* (ton premier spoiler ^^) m'est un peu passé par dessus, c'était trop rapide, mais je n'en garde pas un mauvais souvenir.
    Et dans l'ensemble, j'ai été emballée par ce tome

    RépondreSupprimer
  4. Dommage ! J'étais prise dans la série quand j'ai lu cette série, et dont j'ai été emballée. Je te conseille de lire le dernier tome au plus vite, afin de pouvoir avoir une vue d'ensemble de la série. Le tome 13 est mon préféré, après, effectivement, il peut apparaître tiré par les cheveux, surtout si c'est ce que tu as pensé du 12.Dans ce tome-ci, j'ai vraiment apprécié la relation Fitz/fou, un des couples qui m'a le plus marquée en littérature.

    RépondreSupprimer
  5. Verdict très bientôt, j'entame le tome 13 la semaine prochaine :)

    RépondreSupprimer
  6. Je n'ai pas du tout été déçue par ce tome que j'ai vraiment beaucoup aimé. C'est vrai que l'arrivée de Burrich est un peu comme un cheveu sur la soupe mais ça s'intègre bien au récit. Vivement le tome 13 qui sera ma prochaine lecture !

    RépondreSupprimer