5 février 2012

Coeur de Phénix - Mathieu Gaborit

11 comments

  • Le synopsis :

Qui ne connaît pas la Tour Écarlate ? Ce donjon de pierre rouge qui domine le village de Sédénie, au cœur de l'Empire de Grif'. Ici on ose à peine murmurer son nom… Le mystère et la magie qui entourent ces lieux imposent une crainte respectueuse à la population. Ceux qui vivent à l'intérieur ne se montrent jamais. Au plus fort de l'hiver, lorsque la neige a barré l'unique route menant au delà des montagnes, les anciens content les légendes liées à cette tour couleur de sang. Ils évoquent la vision fugitive de silhouettes encapuchonnées dont le regard étincelle comme des rubis. Ils parlent aussi du vol majestueux de créatures de feu qui prennent leur essor depuis le couronnement de la tour. Mais aucun d'entre eux ne connaît la vérité, aucun d'entre eux ne peut l'imaginer… Qui sont ces sages de la guilde qui sont chargés, depuis l'aube des temps, de garder un terrible secret ? Qui sont les phéniciers ? Pourquoi se cachent-ils derrière les murs de cette tour, adeptes mystérieux consacrant leur vie aux fabuleux Phénix ? Januel est l'un de ces disciples. Son talent remarquable lui vaut d'être choisi pour faire renaître le Phénix de l'empereur de Grif'. Cette Renaissance doit sceller l'alliance de l'empire avec les autres pays. Une guerre se prépare. Leur ennemi : la Charogne, le royaume des morts. Mais un événement inattendu va changer la cérémonie en drame et jeter Januel sur le chemin d'une fantastique aventure…

  • Mes impressions :

A l'occasion du Mois de Mathieu Gaborit sur Bookenstock, Phooka et Dup ont lancé une lecture commune sur l'intégrale des Chroniques des Féals. Nous avons, pour certaines blogueuses, décidé de publier nos avis par tome. Voilà donc ce que j'ai pensé ce ce premier opus.

Ce livre suit une intrigue tout ce qu'il y a de plus classique en Fantasy : un jeune orphelin un peu effacé se découvre des talents extraordinaire et doit apprendre rapidement à les utiliser afin de lutter contre les forces du Mal (ici la Charogne, les envoyés du Royaume des Morts), qui veulent détruire son monde. Pour ça, il va traverser de nombreuses épreuves et suivre son destin qui va l'arracher à tout ce qu'il a connu et ce qu'il a aimé. Ce scénario très classique ne m'a pas du tout dérangé; après tout, si on aime la Fantasy, c'est qu'on aime aussi ce genre d'intrigue, qui peut être par ailleurs très bien écrite et donner lieu à de vrais chefs-d’œuvre.

Bon ici, j'ai quand même eu quelques déceptions, principalement parce que les rebondissements, s'ils sont nombreux et donnent un vrai rythme au récit, m'ont toujours paru assez (voire très) prévisibles. Un peu de surprise aurait été le bienvenue ! La fin m'a paru bâclée avec des éléments un peu tirés par les cheveux, même pour un monde imprégné de magie et un héros au pouvoirs insoupçonnés (c'est un peu un James Bond de la Fantasy sur la fin, il est blessé de partout mais il guérit en 10 minutes chrono^^). Et pour finir, le héros, Januel, ne me plais pas trop pour l'instant, je le trouve assez mou et naïf. Voilà pour les points négatifs !

Mais il y a aussi un autre aspect du récit, plein de merveilleux et de créatures toutes plus fantastiques les unes que les autres. Il y a ces personnages qui nous intriguent, ces pays lointains qu'on aimerait découvrir, ces mystères et autres bizarreries du M'Onde qu'on voudrait nous voir expliquées. En fait je ressors vraiment de ma lecture frustrée parce que beaucoup d'éléments m'ont intriguée, mais à chaque fois Mathieu Gaborit les laissait de côté pour ne parler que de ce qui m'intéressait moins. Je ressors donc un peu mitigée de ma lecture, mais en même temps je fonde pas mal d'espoirs sur le tome 2.

  • Ce qu'il faut retenir :

Un roman de Fantasy très différent de Chronique du Soupir, plus facile d'accès mais aussi moins poétique. Une épopée de fantasy dans laquelle Mathieu Gaborit va à l'essentiel, privilégiant l'action et les rebondissements aux descriptions. Malgré un M'Onde plein de créatures merveilleuses et de mystères intrigants, j'ai été un peu déçue de ne pas en savoir plus sur certaines créatures et certains personnages. J'ai aussi trouvé la fin bâclée et tirée par les cheveux, mais je mets beaucoup d'espoir dans le tome 2, qui j'en suis sûre éclaircira plus d'un point resté obscur !


6/10

Un livre sympa, Trolle aime !


Les avis des autres participants :

Mais aussi :
Pat
qui chroniqueront le tome 1 plus tard ou directement l'intégrale


11 commentaires:

  1. Globalement, je suis totalement d'accord avec toi. Le livre est très classique, et la majorité des évènements sont prévisibles. Je n'ai d'ailleurs pas eu une seule fois les yeux ronds comme des ballons à être étonnée de ce qui se passait.

    Mais pour ce premier tome, ça ne m'a pas dérangé. Parce que Mathieu Gaborit nous fait quand même une belle histoire, avec plein de choses merveilleuses et des personnages intéressants.

    Par contre, si ça reste dans cette veine dans les deux autres tomes, j'avoue que je risque fortement de me lasser.

    Zut, j'ai oublié de parler de la fin dans mon article x) Bon, tant pis ^^

    RépondreSupprimer
  2. Voilà qui paraît prometteur en effet. Tiens allez j'ajoute cette saga à ma liste ;)

    RépondreSupprimer
  3. J'espère qu'il va évoluer Januel... mou, oui c'est vrai, un peu, mais naïf je n'en suis pas sûre. Il n'a quand même que 17 ans.

    RépondreSupprimer
  4. Moi j'ai hâte de lire la suite en tout cas!!!

    RépondreSupprimer
  5. Moi je n'ai pas aimé la fin qui est vraiment bâclée et j'aurais voulu en savoir plus sur les Féals. Mais globalement je suis satisfaite de cette lecture.
    Comme je lis plus de polar ou de roman que de fantasy, le côté très classique et un peu attendu du scénario ne me dérange pas.

    RépondreSupprimer
  6. C'est tout à fait normal que le lecteur soit déçu de ne pas en savoir plus sur les espèces, le système, la société et les règles qui régissent les mondes de Mathieu Gaborit.

    Généralement, l'auteur aime juste effleurer certains éléments pour stimuler la créativité et l'imaginaire des lecteurs. Si tu veux vraiment en savoir plus sur les mystères de ce monde et de ses créatures, tu devrais être interessée par la sortie imminente du jeu de rôle des Chroniques des Féals

    RépondreSupprimer
  7. Oui mais dans Chronique du Soupir (que j'ai adoré), ça ne m'a pas du tout gêné parce que ça faisait partie du charme du bouquin justement. Mais là je sais pas pourquoi ça m'a beaucoup plus dérangé.

    Par contre je n'ai jamais joué à un jeu de rôle, j'aimerai bien essayer un jour mais je n'ai encore jamais eu l'occasion :/

    RépondreSupprimer
  8. J'approuve, certains rebondissements sont prévisibles, parfois un peu tirés par les cheveux comme avec les Montagnards. Moi j'accroche davantage à Scende et même à Tshan plus qu'à Januel, c'est sûr !

    RépondreSupprimer
  9. J'avoue qu'après ta chronique je ne me sens pas trop de lire ce livre, il me parait trop classique et manquer d'originalité.

    RépondreSupprimer
  10. @ Blackwolf : pour l'instant le tome 2 me plaît plus mais c'est toujours une intrigue hyper classique.

    RépondreSupprimer
  11. J'ai bien aimé ce livre, même si comme tu le dit, c'est assez classique comme construction.
    Mais le M'onde est très vaste et très bien imaginé, même si on a fait que effleurer dans ce premier tome. J'imagine qu'on en saura très vite plus dans la 2ème partie, que ce soit sur les différentes civilisations mais aussi sur leurs différents féals.
    Je suis impatiente de retrouver Scende, Januel, quant à lui m'a beaucoup moins fait d'effet ;)

    RépondreSupprimer