7 mars 2012

La Déclaration, Tome 1 - Gemma Malley

7 comments

  • Le synopsis :

Angleterre, 2140. Les adultes peuvent choisir de ne plus mourir s'ils renoncent à faire des enfants. Anna vit depuis presque toujours au Foyer de Grange Hal un pensionnat pour les Surplus, des enfants qui n'auraient pas dû naître, des enfants dont les parents ont défié la loi en les mettant au monde. Anna n'a plus de parents désormais. Confinée dans l'enceinte du pensionnat, elle travaille très dur, pour effacer leur faute.
Anna a tout oublié de son passé. Jusqu'au jour où arrive un jeune garçon qui semble la connaître. Mais qui est ce Peter ? Pourquoi ne la laisse-t-il pas tranquille ? Et pourquoi elle, Anna, se sent-elle soudain si troublée ?

  • Mes impressions :

La Déclaration est un roman jeunesse qui aborde d'un manière intéressante la question du devenir d'une société dans laquelle les hommes seraient immortels : quel serait l'impact écologique sur la planète ? L'impact psychologique sur les gens ? Les conséquences sur la politique, les manières de vivre et d’appréhender notre vécu ? Et surtout : comment gérer le risque de surpeuplement ? La réponse se trouve dans le premier tome de cette trilogie : en instaurant un régime strict dans lequel avoir des enfants est interdit. Sauf si on accepte de vieillir ou de mourir pour son enfant, et donc qu'on respecte le principe "une vie pour une autre"...

Et voilà, le décor est posé. Cet aspect du roman m'a plu : il est bien amené, et l'univers est à la fois cohérent et bien construit. On se retrouve en fait au cœur du problème, puisqu'on suit Anna, qui est un Surplus, c'est-à-dire un enfant non autorisé qui a été abandonné par ses parents ou capturé par des Rabatteurs. Les Surplus sont ensuite parqués dans des foyers : on leur apprend alors quel est leur place (des indésirables en fait), et surtout à être un Bon Élément, c'est-à-dire une personne obéissante et utile aux Légaux (ceux qui ne vieillissent plus). Car les Surplus n'ont pas le droit de vivre, ils sont "en trop" et doivent donc racheter continuellement une faute capitale qu'ils commettent à chaque instant : être en vie.

Anna a le cerveau complètement formaté par ce système, et l'auteure nous le démontre en long, en large et en travers. J'ai trouvé qu'il y avait vraiment des répétitions sur la première moitié du livre. On aurait très bien compris tout ça en moins de pages... C'est peut-être volontaire, pour montrer la psychologie d'Anna, à quel point elle se rabâche sans cesse qu'elle est de trop sur cette Terre, qu'elle hait ses parents et qu'elle doit racheter leurs fautes. Mais pour moi c'était un peu trop.

En dehors de ça, l'histoire est clairement jeunesse, ce qui m'a un peu gêné (je m'attendais plus à du Young Adult). Un autre aspect qui m'a chiffonné, c'est le revirement de comportement brutal d'Anna. J'ai trouvé qu'elle oubliait bien vite plus d'une décennie de lavage de cerveau. Bon, à part ces petits points négatifs, l'ensemble est très agréable à lire et le thème est intéressant. Ce n'est pas le coup de cœur auquel je m'attendais au vu des critiques plus qu'élogieuses lues sur la blogosphère, mais je suis contente de l'avoir lu, et je compte continuer avec le tome 2 d'ici la fin de l'année.

  • Ce qu'il faut retenir :

Un roman jeunesse qui aborde un thème intéressant, celui du devenir de la planète et de nos sociétés dans un monde où la vieillesse et la maladie ne sont plus que de lointains souvenirs. Malgré certains aspects qui m'ont un peu chiffonnée, c'est une lecture agréable et divertissante. Pas le coup de coeur que j'attendais, mais à conseiller tout de même aux amateurs de livres jeunesse et de dystopies !



7/10

Un livre sympa, Trolle aime !

CITRIQ



6/26


6/20



7 commentaires:

  1. Il est dans ma PAL et me fait de l'oeil ! Mais il faut d'abord que j'avance dans mes séries... Dommage que tu n'aies pas eu de coup de coeur !

    RépondreSupprimer
  2. Pareil, j'ai trouvé que l'évolution n'était pas assez fouillée et trop radicale pour être crédible, ça donnait un ton vraiment trop jeunesse ! C'est dommage, parce que ça m'a un peu gâchée l'histoire (au point que je n'ai pas vraiment envie de lire la suite) alors que l'univers et les réflexions amenées étaient vraiment intéressantes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai quand même envie de voir si ça évolue dans le tome 2. Peut-être que le style sera un peu moins jeunesse. Je l'espère !

      Supprimer
    2. Je surveillerai ton avis alors, qui sait ;)

      Supprimer
    3. Je suis tout à fait d'accord avec toi sur le changement trop brusque d'Anna, je me suis demandée d'où ça sortait... Je lirai peut-être la suite mais pas maintenant !

      Supprimer
  3. Dans ma PAL aussi et j'ai envie de le lire très prochainement !

    RépondreSupprimer
  4. Je suis assez d'accord avec ton avis. L'univers est cohérent et intéressant mais on sens le côté jeunesse. J'ai par contre était bien contente de découvrir un personnage répondant à ce qu'elle devait être (le formatage d'Anna) car j'avais assez peur que, comme beaucoup d'auteurs, Gemma Malley nous présente une fille rebelle sans la moindre raison. Le caractère de Anna est d'ailleurs pour moi le point original du livre ^^ Mais je n'ai pas trouvé qu'elle avait un si subite détournement de pensées : même lorsqu'elle change d'avis elle continue sans cesse à se poser des questions et à être en conflit avec elle même. C'est d'ailleurs plus la douleur de découvrir ce que la directrice pense d'elle qui l'a fait se remuer ^^

    RépondreSupprimer