28 avril 2012

Apocalypsis, Tome 1 - Eli Esseriam

10 comments


  • Le synopsis :

Ils sont quatre adolescents d’apparence ordinaire. Alice, Edo, Maximilian et Elias. Ils ne se ressemblent pas et n’ont, à première vue, rien en commun. Leurs vies vont pourtant s’entremêler d’étranges manières. Chacun va se découvrir un rôle dans ce cataclysme planétaire et apprendre à dominer son pouvoir unique. Ils vont devoir s’unir et sceller le Jugement Dernier. Ils sont les Cavaliers de l’Apocalypse.

Ils devront tuer, mais aussi épargner, maîtriser le sort des Hommes tout en se soumettant à leur propre destin. Seules 144 000 âmes pourront être sauvées. En ferez-vous partie ? Ou serez-vous un de leurs mystérieux opposants, déterminés et prêts à tout pour sauver le Monde ?

  • Mes impressions :

J'ai eu un véritable coup de coeur pour ce roman unique en son genre. Déjà, je dois avouer que je ne m'y connais pas trop en religion, donc le mythe de l’Apocalypse, c'est un thème totalement nouveau pour moi. Voilà qui a fortement attisé ma curiosité, d'autant plus que c'est un sujet original qui change de ce qu'on trouve actuellement dans la production littéraire en jeunesse, qui a tendance à tourner un peu en rond (pour ce qui est du young adult du moins).

Ce qui m'a beaucoup plu dans ce roman, c'est le personnage d'Alice. C'est d'ailleurs sur elle que le récit est centré : pas d'action, et une intrigue qui avance très peu (on apprend strictement rien à propos de l’Apocalypse et sur ce qui va se passer par la suite). L'histoire est purement psychologique, elle s'attache à retracer l'évolution d'Alice, dont on connais la moindre des pensées. Tout est vu par ses yeux, et le regard qu'elle porte sur le monde est loin d'être conventionnel... C'est ce qui fait tout l'intérêt du roman !

Car Alice est un petit génie, et son intelligence la coupe totalement des autres. Elle observe le monde qui l'entoure avec un regard froid et sans émotions, elle se sent supérieure aux autres et le leur fait bien comprendre. Le roman est superbement bien écrit, car il retranscrit à merveille sa manière de penser et de fonctionner.

Alice commente tout ce qu'elle vit avec un humour à la fois cynique et pourtant bien souvent criant de vérité. Sa vision est très pessimiste, très détachée, mais aussi déformée par son manque d'empathie pour les autres. C'est un personnage ambigu, qui a une attitude, des comportements et des pensées détestables, parfois totalement incompréhensibles pour toute personne douée d'émotions. Et pourtant, elle est à plaindre puisqu'il est vrai que l'intelligence peut couper du monde. Saviez-vous que les plus grands génies sont souvent autistes, et que plus ils se socialisent, plus ils perdent leurs capacités ?

Ici, Alice illustre ce paradoxe, puisque ses capacités sont extraordinaires, et son esprit totalement détaché des émotions humaines. Son apprentissage pour devenir le Cavalier Blanc va la pousser à continuer dans cet extrême afin de surmonter toutes les horreurs qui lui arrivent, afin de supporter son don, qui peut paraître absolument génial au départ mais qui devient vite un vrai cauchemar.

Vous l'avez compris, Alice est un personnage unique, certes détestable, auquel il est difficile de s'attacher, mais oh combien intéressant. J'ai aimé son cynisme et sa manière de voir certaines choses. Et si ses pensées sont parfois choquantes, si certaines scènes sont violentes, ça fait partie du génie du livre, c'est ce qui fait son intérêt. J'ai rarement lu, peut-être même jamais, un roman qui reflétais autant un personnage, sa vision du monde, sa manière de penser. J'adore ces livres qui plongent dans la psychologie d'un personnage, qui nous livre ses pensées, nous laisse entrevoir les possibilités qui s'offraient à lui, puis ses choix et leur impact sur sa vie.

C'est donc un excellent premier roman pour Eli Esseriam. Certains pourront être choqués par plusieurs passages, et beaucoup vont détester Alice. Et pourtant, ce personnage mérite le détour : sa psychologie est travaillée,  sa vision du monde m'a paru parfois très juste (même si totalement cynique et pessimiste), et parfois inacceptable, choquante. C'est cette ambiguïté qui en fait un personnage si intéressant.

Chapeau à Eli qui a osé sortir du conventionnel pour aborder le thème de l’Apocalypse et écrire sur un personnage si particulier qui risquait d'en choquer pas mal. C'est un beau défi, et l'auteure l'a relevé haut la main ! Je n'ai qu'une chose à dire : vivement la suite ! Je suis très curieuse de découvrir le prochain personnage !


  • Ce qu'il faut retenir :

Alice est un personnage très particulier aux répliques cyniques, voire sanglantes (c'est le cas de le dire^^). Un personnage qui va en choquer plus d'un, mais que j'ai trouvé oh combien intéressant. L'auteure nous fait découvrir le monde à travers les yeux d'Alice, pour ensuite la soumettre aux pires épreuves... Cavalier de l’Apocalypse, c'est pas vraiment un métier reposant !

Un roman non conventionnel qui vaut le détour : un sujet original, et une écriture de qualité qui nous plonge en quelques phrases dans l'univers du Cavalier Blanc. Un livre dérangeant, qui ne plaira pas à tous, mais qui ne laissera personne indifférent. Pour moi, c'est un coup de cœur !


9.5/10

Trolle est amoureuse

CITRIQ


13/26

10 commentaires:

  1. Dérangeant et très bien fait c'est exactement ce que j'en ai pensé aussi :)
    Mais du coup j'ai été plus sévère que toi sur mon appréciation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai été lire ton avis. Je comprend tout à fait qu'on adhère pas au personnage d'Alice (je ne cautionne pas tout ce qu'elle pense, loin de là, et heureusement !!). Mais j'ai trouvé ce personnage tellement intéressant que je ne me suis pas focalisée sur ses horribles pensées.

      Supprimer
  2. Tu es finalement tombée sous le charme aussi ^^ C'est vrai qu'elle peut paraitre antipathique mais en même temps on la plaint et on suit son évolution avec intérêt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai voulu acheter le tome 2 hier à la fnac mais ils ne l'avaient pas :( J'ai vu que tu avais beaucoup aimé ce second tome !

      Supprimer
    2. J'ai comme l'impression que les bouquins vont ressortir avec un nouvel visuel, ça explique peut être pourquoi tu ne l'as pas trouvé ?

      En tout cas, j'ai préféré le tome 2. Edo m'a plus émue qu'Alice !

      Supprimer
    3. Tu crois ?? Ça serait trop bien ! Si c'est le cas j'ai hâte de voir à quoi ressembleront les nouvelles couv' :)
      Au pire des cas le tome 2 je l'achèterais aux Futuriales le 12 mai, car j'ai vu que l'auteure y sera^^

      Supprimer
  3. Je l'ai dans ma pal, d'un coté je suis assez impatiente de le lire de l'autre j'ai pas envie de le commencer maintenant, j'ai envie de patienter un peu, depuis que j'en avais entendus parler ej suis quasi sur que ça va être un coup de cœur et j'ai un peu peur d'être déçut ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ba si c'est un coup de cœur, tu ne peux pas être déçues :) La seule manière d'en avoir le cœur net, c'est de te lancer !

      Supprimer
  4. Dérangeante et fascinante !
    J'ai aussi beaucoup aimé ce livre et je vais lire rapidement le tome 2, sachant que 3 et 4 sortent bientot !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je compte acheter le tome 2 aux Futuriales, et le reste aux Imaginales^^

      Supprimer