8 mai 2012

Les Flèches de la Reine - Mercedes Lackey

10 comments



A
treize ans Talia sera bientôt mariée de force et devra se comporter en épouse docile. Pourtant son esprit est rempli de légendes au sujet des Hérauts de Valdemar et elle ne souhaite qu'une chose: échapper à cette servitude. Aussi pense-t-elle vivre un rêve lorsqu'elle croise la route d'un Compagnon, un de ces chevaux légendaires qui choisissent les Hérauts. Et lorsqu'elle s'engage à le suivre, elle ne se doute pas des implications et du lien qui les unit désormais... Car Rolan n'est pas un Compagnon ordinaire et en choisissant la jeune fille, il l'a chargée d'une tâche bien lourde: celle de veiller sur la petite princesse héritière Elspeth. Et cette tâche s'avérera très dangereuse, car le royaume compte beaucoup d'ennemis prêts à pousser à la folie et même à tuer celle qui doit devenir le Héraut Personnel de la Reine.


D
epuis l'annonce de sa venue aux Imaginales, je me dis qu'il faut que je lise au moins un livre de Mercedes Lackey avant la fin du mois de mai... Et voilà, c'est chose faite ! Ma première réaction n'est pourtant pas celle que j'espérais, puisque je suis pour le moment déçue de ce que j'ai lu. Je pense que j'aurai pu aimer ce livre si ça avait été l'une de mes premières lectures fantasy. C'est sûrement d'ailleurs une très bonne saga pour commencer, parce qu'on y trouve tous les classiques (et les clichés) du genre. A commencer par l'héroïne qui vient d'un bled paumé et qui se retrouve tout à coup propulsée dans un monde totalement différent, qui a des professeurs géniaux, et qui petit à petit va se découvrir des dons incroyables.

C'est en fait ce qui m'a profondément énervé dans ce livre : en quelques mois, l'héroïne se découvre toutes les qualités, elle maîtrise très vite des dons extraordinaires, et tout d'un coup tout le monde l'adore, tout le monde est gentil avec elle, etc. Tout semble facile, et d'ailleurs l'histoire avance un peu trop vite à mon goût dans le sens où on suit l'apprentissage de Talia pendant 3 ans en moins de 300 pages. Pour moi il fallait faire un choix : soit faire des ellipses dans la narration (on a pas besoin de tout savoir sur son apprentissage...), soit y accorder au contraire plus de temps, et ne pas se contenter de dire "Après tel épisode, tout le monde aime Talia. Talia est la meilleure." blablabla...

Ce livre est foncièrement jeunesse pour moi car il n'y a pas de réels obstacles sur le chemin de l'héroïne, elle se sort très facilement de toutes les situations fâcheuses, soit parce qu'une âme charitable vient l'aider (et sort souvent de nulle part), soit parce qu'elle se met subitement à maîtriser la magie ou des dons ultra-puissants. Les passages censés être durs pour l'héroïne sont très vite oubliés (une petite crise de larmes, et hop, on oublie !).

Au niveau de l'univers, il est assez limité pour le moment et se concentre principalement sur le Collegium. Un peu comme on se focalise sur Poudlard et ses intrigues dans Harry Potter. Mais bon, au moins Harry a de la personnalité, même s'il est souvent énervant, et il ne se sort pas de chaque épreuve totalement indemne... Il grandit au fur et à mesure de ses expériences, comme un ado normal. Talia, elle, semble passer de l'âge de 13 ans à celui de 25 ans en deux pages, elle passe du statut d'enfant apeurée et pleurnicheuse à celle de jeune fille parfaite et aimée de tous.

Pour en revenir à l'univers, il faut également noter que le Collegium a un fonctionnement assez simple et qu'il ne semble y avoir aucune intrigue poussée à l'intérieur de ses murs. La menace est principalement extérieure, et pour le moment je la trouve bien facilement repoussée, même s'il y a quelques pertes. Le système de magie est lui aussi très simple et sans grande originalité : les Compagnons (des chevaux magiques) choisissent des élus, les Hérauts, qui possèdent tous plusieurs dons, dont un plus développé que les autres. Ils sont au service de la Reine et mènent des missions plus ou moins périlleuses aux quatre coins du royaume. Un univers qui peut donc se résumer en deux phrases... On est loin des intrigues ultra-complexes du Trône de Fer...

Vous l'avez compris, je suis très déçue de ce premier tome. Malgré tout, j'ai une petite envie de lire la suite, pour voir (je me demande encore pourquoi, il faut croire que mon esprit curieux et ma part gentillette/naïve a une plus grande emprise sur mes lectures que ce que je pensais). J'ai encore un espoir d'amélioration, et j'espère qu'il ne sera pas déçu lui aussi !



J'ai été très déçue par ce livre dont l'univers est pour l'instant simpliste et sans originalité. L'héroïne n'est pas du tout réaliste : elle passe du statut de fillette apeurée et pleurnicharde, venue du fin fond d'une région éloignée et d'une famille aux moeurs étranges, au statut de grande sauveuse de l'humanité. Elle devient subitement une jeune fille pleine de sagesse, qui développe des dons extraordinaires en deux jours et se fait aimer de tout le Collegium : parfaite, quoi. Grosse déception ! Moi qui avait tellement entendu parler de cette saga :/


4/10







14/26


7ème livre lu

10 commentaires:

  1. Bah ça a un peu vieilli comme série, mais je ne trouve pas ça plus mauvais qu'un roman de bit-lit (en plus y'a pas de scène de c** toutes les 2 pages :D). Ca bouge un peu plus dans les 2 autres tomes, même si ça reste très gentil.
    Mais je suis bien d'accord, c'est des séries à lire jeune (ou tôt). Moi ça m'a tellement rappelé ce que j'aimais lire ado que j'ai dévoré les 3 tomes de cette trilogie, et que j'en ai gardé un souvenir affectueux ^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En soi, ça se lit bien, et l'écriture n'est pas mauvaise du tout. Je comprend qu'on puisse aimer, et je dois avouer que si j'ai envie de lire la suite, c'est qu'il y a tout de même quelque chose qui m'a plu dans tout ça. Mais ça m'agace quand tout est trop facile... Ca manque aussi un peu d'approfondissement dans le psychologie des personnages je trouve. C'est vraiment ce côté gentil et facile qui m'a déplu.

      Supprimer
  2. Je l'ai lu il y a un bon moment mais dans mes souvenirs j'avais bien aimé même si c'était très cucul (ce que j'ai énormément reproché au livre à cette époque).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien là le coeur du problème...

      Supprimer
  3. Je l'ai lu dans mon adolescence et j'avais beaucoup aimé. Par contre, j'avoue que je n'ose pas me lancer dans une relecture car je pense que je serais franchement déçue. J'en garde le souvenir que quelque chose de très bon enfant, et assez "niais".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que j'aurais vraiment apprécié cette lecture si j'avais été plus jeune !

      Supprimer
  4. C'est vrai que cette série est au final l'une de mes premières en fantasy, et c'est peut être pour cela que j'en garde un si bon souvenir. Du coup, ton avis me fait un peu flipper, moi qui voulait relire cette trilogie, j'ai peur de ne plus l'apprécier, maintenant que mon bagage fantasy est bien plus important.

    Et puis du coup, je suis assez désolée, vu que je t'ai quand même vendu ce livre ...

    Sinon, rien à voir, mais j'aime beaucoup le fond de ton blog comme ça. Je le préfère d'ailleurs à l'ancien où il y avait une sorte de symétrie avec le personnage de ton fond. Là je trouve qu'on l'apprécie beaucoup plus, c'est super chouette :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Olya :)

      Sinon pour Mercedes Lackey, tu n'es pas la seule à me l'avoir vendue, même si tu y as grandement contribué^^

      Je pense qu'on est tous dans le même cas : certains bouquins qu'on a lu ne nous plairaient plus autant si on les relisait aujourd'hui...

      Honnêtement j'ai l'impression d'être la seule à avoir été gênée du côté trop facile et enfantin de l'histoire :/ Tu ne devrais pas avoir peur de le relire, peut-être aussi que comme tu aimes beaucoup les chevaux, ça joue non ?

      Supprimer
  5. Heu... bah je passe mon tour, hein, même si j'ai pas mal entendu parler de cette série, moi qui n'aime ni les héroïnes parfaites ni les quêtes trop faciles, j'ai peur de m'ennuyer un peu... En tout cas, sympa ta nouvelle présentation de chroniques! :D

    RépondreSupprimer