8 juillet 2012

Les Bannis et les Proscrits, Tome 3 - James Clemens

3 comments

Auteur : James Clemens
Cycle : Les Bannis et les Proscrits

Édition : Milady
Parution : 2009

Pages : 795
Prix : 9,90 €

Genre : Fantasy



La magie sanglante est un pouvoir ravageur...

La jeune Elena le tient entre ses mains - et bien plus encore. Car le sort de tout Alaséa dépend du Journal Sanglant, un puissant talisman forgé cinq siècles plus tôt. Seuls les secrets contenus dans ses pages permettront à Elena de vaincre le maléfique Seigneur Noir. Malheureusement, le Journal Sanglant est caché à Val'loa, la cité légendaire sur laquelle règne Shorkan, le bras droit du Seigneur Noir.

Pour s'en emparer, Elena aura bien besoin de ses compagnons, dont le guerrier manchot Er'ril, le seul homme qui sache comment en déverrouiller les protections magiques, ou encore son dragon Ragnar'k...



A
près un premier tome qui m'avait laissé sur une impression mitigée, le second tome m'avait un peu plus emballé et m'avait fait espérer une évolution positive pour la suite. Malheureusement, je ressors de ma lecture avec un enthousiasme bien moins marqué que prévu !

Honnêtement, jusqu'à environ la moitié du livre, je pensais mettre un 8/10 à ce tome. J'ai d'abord trouvé que les personnages avaient évolué par rapport aux titres précédents, notamment Elena, qui adopte un comportement plus mature dans ce tome-ci. Elle m'a donc moins tapé sur les nerfs, et même si certains personnages sont un peu en retrait, je les ai trouvé plus crédibles, j'ai commencé à m'attacher à eux.

J'ai de plus été très vite emballée par tous les évènements qui s'enchaînent, laissant peu de répit au lecteur. J'ai eu un peu de mal à me remémorer le tome 2 et sur quoi il s'était terminé, mais j'ai été tellement vite entraînée dans l'action du tome 3 que j'en ai un peu oublié le reste.

En plus, on trouve dans ce tome un très long passage avec Sy'wen et Kast, deux personnages que j'avais beaucoup apprécié dans les précédents opus. J'aime en effet beaucoup les univers maritimes, avec pirates, sirènes et autres créatures aquatiques. C'est donc avec enthousiasme que j'ai lu ce long passage, qui reste mon préféré dans le livre.

Mais après ça vient un enchaînement de batailles sans fin, avec sans cesse de nouveaux rebondissements et retournements de situations. J'ai trouvé les descriptions de ces grandes batailles trop longues, trop brouillon. Je finissais par ne plus comprendre qui avait fait quoi, à quel moment, en compagnie de qui, dans quel but ! Je n'arrivais pas à me situer la position des protagonistes sur le champ de bataille, je n'ai pas réussi à faire le lien entre toutes les scènes, bref, j'étais perdue. Le flot d'information m'a paru trop important, les combats trop longs et inintéressants. L'auteur nous avait déjà essoufflé à force d'action constante (c'est bien aussi de savoir se poser avec des scènes en dehors de l'action, et pour laisser au lecteur le temps d'assimiler tout ce qui vient de se passer), ensuite il nous épuise à force de batailles dont on ne voit pas le bout...

Honnêtement, à la fin du livre, je me suis demandée pourquoi chaque camp se battait, et je ne me souvenais même plus pourquoi il fallait qu'Elena récupère le Journal Sanglant, c'est pour dire ! Bref, durant la seconde moitié du livre, j'ai déchanté et retrouvé tous les défauts déjà relevés dans les précédents tomes (et d'autres en plus), et de manière amplifiée.

Malgré tout, la fin, bien qu'elle soit assez classique du genre, me laisse sur une pointe de curiosité. J'ai envie de connaître le fin mot de l'histoire, mais je suis clairement déçue du traitement de l'action choisi par l'auteur, et j'avoue avoir des attentes beaucoup plus faibles pour le tome 4.



Un troisième tome sympathique à lire mais dont je sors déçue. Après une première moitié palpitante, j'ai vite déchanté : l'auteur nous entraîne sur des batailles à rallonge pendant des centaines de pages, nous perdant complètement entre trente-six revirements de situations, nous baladant d'un point à un autre parfois sans logique apparente, laissant au lecteur une impression brouillon très tenace. La fin, bien que classique, me donne tout de même envie de continuer la suite, avec des attentes toutefois beaucoup plus faibles afin de ne plus être déçue de la sorte.


6/10




2 livres lus

3 commentaires:

  1. oh c'est dommage, pourtant cette série est vraiment bien et tout prend son sens à mesure des tomes. ça fait trop longtemps que je l'ai lu pour dire si j'ai eu du mal avec certaines scènes ou pas, mais dans mon souvenir non (j'ai l'habitude de lire des livres avec beaucoup de personnages du coup ça va, j'arrive à suivre en général).

    dommage que ça n'ait pas marché mais tente quand même la suite parce que Clemens fait très fort, à mon avis c'est un très bon auteur :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le monde me dit que cette série est géniale, mais j'avoue ne pas énormément accrocher pour le moment. Je reconnais qu'il y a de bons éléments dans cette saga, mais l'écriture n'est vraiment pas à mon goût, je ne m'y fait pas ! Je sais que je vais quand même finir la série, mais mes espoirs de terminer sur un coup de coeur sont très minces !

      Supprimer
  2. Je suis comme Melisande, ça fait trop longtemps que j'ai lu la série pour me souvenir des détails ressenti pour chaque tome, mais une impression plus que positive pour l'ensemble. A part le dernier, que j'avais dévoré et qui finissait pour moi, en apothéose ;)

    RépondreSupprimer