20 août 2012

Entre chiens et loups - Malorie Blackman

8 comments

Auteur : Malorie Blackman
Cycle : Entre Chiens & Loups

Édition : Milan
Parution : 2006

Pages : 397
Prix : 11€

Genre : Jeunesse, Contemporain



I
maginez un monde. Un monde où tout est noir ou blanc. Où ce qui est noir est riche, puissant et dominant. Où ce qui est blanc est pauvre, opprimé et méprisé. Un monde où les communautés s'affrontent à coups de lois racistes et de bombes. C'est un monde où Callum et Sephy n'ont pas le droit de s'aimer. Car elle est noire et fille de ministre. Et lui blanc et fils d'un rebelle clandestin.


V
oilà un livre qui sort très clairement de mes lectures habituelles puisque c'est un roman contemporain. Je ne comprends d'ailleurs pas trop pourquoi il est classé en SF sur Livraddict car pour moi, l'histoire s'ancre très clairement dans le réel, et non dans un monde imaginaire. Même si le monde dans lequel se déroule l'histoire est tout de même différent du nôtre, puisque les rôles sont inversés : les noirs sont riches et puissants, les blancs ont été réduits en esclavage par le passé. Malgré mes craintes liées au genre contemporain (qui n'est pas ma tasse de thé), j'avais entendu beaucoup de bien de ce roman traitant du thème du racisme, et j'ai donc décidé de me lancer.

Si j'ai lu ce livre avec à chaque chapitre une envie certaine de savoir comment tout cela finirait, je ne crierais pas non plus au chef-d'oeuvre. Globalement, j'ai trouvé le thème du racisme traité uniquement en surface. J'aurais aimé que le livre aille plus loin dans la réflexion. J'ai néanmoins apprécié l'ensemble, notamment l'alternance de point de vue entre Stephy et Callum. Ce procédé nous permet de comprendre très facilement le décalage entre les deux mondes et les deux modes de pensée. Chacun essaye de comprendre l'autre (mais le fait souvent de travers) et de lutter à sa manière.

Je dois avouer que malgré le racisme omniprésent qui rend leur amour interdit et donc forcément intéressant, je n'ai pas trouvé cette romance très touchante, sauf à la fin. Peut-être parce qu'au fond, cette histoire est trop triste, que je n'ai pas su voir en quoi elle laissait de la place à l'espoir. La fin m'a laissé un goût de fatalité, comme si rien ne pouvait changer les mentalités. Or, je doute que ce soit le message qu'a cherché à faire véhiculer Malorie Blackman.

Je ne sais pas si je lirais la suite, mais je pense que ce livre est intéressant à découvrir, surtout pour les ados, et qu'il plaira à un large public. Malheureusement je crois que je suis un peu difficile avec les romans contemporains, mais j'espère que vous aurez envie de lire ce livre et de vous en faire votre propre idée.



Un roman qui aborde le thème du racisme de manière un peu trop superficielle à mon goût mais dont la construction et l'univers ont su éveiller ma curiosité. Je ressors de cette lecture avec un sentiment de fatalité, ce que je trouve dommage étant donné que le message que cherche à véhiculer l'auteur n'est certainement pas celui-là... C'est un roman qui plaira à un large public et que je recommande notamment pour les ados, même s'il ne m'a pas entièrement convaincue.

7/10

Un livre sympa, Trolle aime !





8 commentaires:

  1. C'est vraiment dommage qu'il ne t'ait pas convaincue, j'ai été très touchée par cette histoire, ça avait été un beau coup de coeur et la fin m'a fait l'effet d'un poignard... j'ai eu du mal à digérer le livre et le 2 m'a beaucoup plu aussi, même si, cette fois, ça n'a pas été un coup de coeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sur que la fin est difficile, l'auteure a d'ailleurs pris un gros risque en terminant là-dessus, c'est pas évident !

      En fait je crois que je m'attendais à autre chose, une réflexion plus poussée sur le racisme. Car là finalement, on voit simplement ces deux personnages qui s'aiment mais qui n'y ont pas droit à cause de la société dans laquelle ils vivent et leur différence. C'est comme un remake de Roméo et Juliette. Donc je ne vois pas où est la réflexion sur le racisme, et c'est dommage.

      Supprimer
    2. Ah, ça, c'est sûr, c'est un gros risque... personnellement, j'ai été un peu dégoûtée et la fin du 2ème tome est effroyable aussi même si je me doute de certaines choses. Au moins, il peut y avoir un revirement. Tandis que dans ce 1er tome... non.

      Personnellement, j'ai trouvé que le racisme était bien traité. Les blancs sont vraiment discriminés et sont traités injustement (quand Callum et ses amis rentrent à l'école, ne me dis pas que ça ne t'a rien fait :P C'était tout bonnement horrible...). Après, c'est un avis personnel mais ce tome m'aura marquée et je pense que je trainerai son souvenir un très long moment.

      Supprimer
    3. En fait ce livre a été lu dans le cadre d'une lecture commune. Nous aurons donc une discussion de vive voix sur le livre au mois d'octobre. Je suis curieuse de voir si les autres vont penser comme toi !

      Supprimer
  2. J'ai lu cette saga il y a quelques années déjà (en tant qu'ado donc) et j'en garde un bon souvenir =) C'était ma première lecture "qui dénonce" et comme toi, je conseille cette lecture aux ados. J'y ai d'ailleurs beaucoup repensé par la suite et j'y pense encore parfois dans la vie de tous les jours. Je dirais donc que l'auteur a touché au but avec moi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai l'impression d'être insensible parce que tout le monde semble avoir été très touché par cette lecture :/

      Supprimer
  3. Bonjour bonjour!
    Pour moi, ce livre a été un véritable coup de cœur! J'ai adoré l'écriture,les rapports entre les personnages, l'univers pesant, ce livre m'a beaucoup touché! Il est très différent des deux autres, je ne dirais pas léger mais presque... si on passe sur la fin! Le 2 et le 3 sont plus durs, la haine est partout. C'et ça que j'aime dans l'écriture, je "lis les sentiments". Callie Rose est bien aussi, un mélange de Callum et de Sephy, mais tellement elle. Si tu n'as pas lu le 4 ne le lis SURTOUT pas à moins de vouloir être dessus... Est-ce que tu es inscrite sr babelio(un site de livres), moi c'est Gollum. Sinon, passe faire un tour sur mon blog "aubonheurdesogres" (je ne parle presque que de films) si tu as le temps... Voili Voilou!
    En fait j'ai longuement réfléchi, le seul points négatif de ce livre, c'es qu'il met le moral dans les chaussettes!

    RépondreSupprimer
  4. Alors, comme toi, je le trouve très léger dans le traitement du racisme, et dans la relation entre les deux protagoniste, esquissée plus que travaillée.
    C'est une dystopie, d'après plusieurs autres lecteurs, ce qui classe le livre en SF... j'avoue que je n'ai pas vraiment vu ce point non plus.

    Biz

    RépondreSupprimer