10 août 2012

La Confrérie de l'Horloge - Arthur Slade

7 comments

Auteur : Arthur Slade
Cycle : Les agents de M. Socrate

Édition : Msk
Parution : 2010

Pages : 302
Prix : 10 €

Genre : Fantastique, Jeunesse



È
re victorienne, la campagne anglaise : le mystérieux M.Socrate se rend dans une galerie de monstres. C'est ainsi qu'il fait la connaissance de Modo, nouveau-né difforme aux pouvoirs de transformation étonnants. Durant quatorze ans, Modo recevra les étranges enseignements de M Socrate où les cours de géographie et de latin côtoient les leçons d'arts martiaux. Élevé dans un manoir dépourvu de tout miroir à quelques kilomètres de Londres, Modo est brutalement jeté dans les rues de la capitale pour accomplir sa première mission. Aidé de la belle Miss Octavia, il devra mettre tous ses talents à l'œuvre pour arrêter la terrible machination de la Confrérie de l'horloge.



La Confrérie de l'horloge est le premier tome d'une trilogie qui s'annonce très sympathique et qui reste jeunesse, mais sans tomber dans les travers parfois inévitables liés au jeune public visé. Car si l'aventure du héros s'avère relativement simple, l'intrigue qu'elle dévoile se révèle intéressante, et non résolue à la fin de ce premier tome.

Car au coeur de ce Londres mystérieux, dans une ambiance victorienne des plus plaisante, se trame un vaste projet dont nous aperçevons uniquement la partie visible dans ce premier tome. Nous ne comprenons pas encore les raisons de toutes ces expériences qui se trament dans l'ombre et qui soulèvent de nombreuses questions chez le lecteur...

Ce premier tome nous montre aussi jusqu'où les scientifiques sont prêt à aller pour concrétiser leurs recherches, quitte à utiliser des cobayes non consentants... Ici, c'est sur l'instinct animal de chacun et sur la fusion homme / métal que semble se pencher la mystérieuse Confrérie de l'horloge. Mais dans quel but ?

C'est également la question que l'on se pose quant aux motivations de Monsieur Socrate et de son organisation, qui semble être du côté des gentils, mais qui à mon avis a pas mal de choses à cacher elle aussi... Car Monsieur Socrate, personnage fascinant et bien mystérieux, semble lui aussi mener ses petites expériences, notamment en éduquant Modo dans un but bien précis...

Modo, le héros de cette trilogie, est un personnage intéressant et fouillé, à l'instar de beaucoup de protagonistes du roman. Ce qui est amusant, c'est que l'auteur dissémine un peu partout des références littéraires, notamment Dr Jekyl et M. Hyde ou encore Notre-Dame de Paris, ce qui peut donner des idées lectures supplémentaires !

Mais malgré toutes ses qualités, j'ai eu un regard assez détaché sur ce livre. Pour le moment, l'intrigue principale, celle qui semble-t-il sera le fil conducteur de cette trilogie, est restée trop floue pour que je m'y implique totalement. Et si j'ai trouvé les personnages sympathiques, variés et bien construits, aucun d'eux n'a su réellement s'attirer mon affection.

Je lirais donc la suite avec curiosité, afin de voir qui est réellement Mr Socrate (est-il aussi gentil que ce que Modo semble croire ?) et où cette histoire de fusion homme / métal et de société secrète va nous mener. En attendant, si vous voulez passer un bon moment de lecture dans une ambiance steampunk, ce livre est fait pour vous !



Un roman rafraichissant, qui cache sous ses abords de livre jeunesse une intrigue qui promet d'être intéressante pour la suite de la trilogie. L'ambiance mêlant steampunk, décor victorien et expériences étranges est plutôt réussie et parvient à intriguer suffisamment le lecteur pour qu'il ait envie de continuer l'aventure. Sans oublier des personnages bien construits qui sortent de l'ordinaire ! Tous les éléments d'un bon livre jeunesse sont présents, et même si j'ai eu un regard assez détaché sur ma lecture, je pense que ce roman vaut le coup d'être lu.

7/10

7 commentaires:

  1. J'ai lu de très bon avis dessus et j'aime assez l'ambiance et le mystère que tu décrit. Je l'ai dans ma pal mais pas encore trouvé le temps de l'en sortir malgré l'envie.
    Par contre la série compte 4 tomes :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet je me suis trompée, ce n'est pas une trilogie :/

      Supprimer
  2. Alors de base j'aime beaucoup le genre Steampunk que j'ai découvert avec Le protectorat de l'ombrelle et ta lecture me tente beaucoup. Ici, aussi je pense l'ajouter à ma wish list. Merci pour la découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est un peu le même genre d'ambiance, sauf que Le Protectorat de l'Ombrelle est plus humoristique et ne convient pas vraiment pour les enfants.

      Supprimer
  3. J'ai cet ouvrage dans ma Pal depuis un moment, et ton avis me rappelle pourquoi il m'avait autant attiré ! Il serait peut-être temps que j'arrive à le sortir de ma PAL ! En tous les cas ton avis donne envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé merci ! J'espère voir un article dessus très bientôt sur ton blog alors ;)

      Supprimer
  4. J'ai bien aimé aussi et le tome 2 est aussi très bon !

    RépondreSupprimer