28 août 2012

L'Alliage de la Justice - Brandon Sanderson

2 comments

Auteur : Brandon Sanderson

Édition : Orbit
Parution : 2012

Pages : 273
Prix : 19,90 €

Genre : Fantasy


C
inq cent ans ont passé. Kelsier, Vin, Elend et les autres font désormais partis de l’Histoire – ou de la religion. Les chemins de fer côtoient les canaux, les rues sont éclairées à l’électricité et les premiers gratte-ciel partent à l’assaut des nuages. Mais les anciennes magies allomantique et férochimique existent toujours. Un outil précieux pour les hommes et femmes courageux qui tentent de faire régner la justice dans les terres sauvages qu’on appelle les Rocailles. Après vingt ans là-bas et une récente tragédie, Wax Ladrian est de retour à la métropole d’Elendel. À la tête d’une Maison noble, il doit ranger ses pistolets pour assumer de nouveaux devoirs. Ou du moins le croit-il. Car les demeures et les rues élégantes de la ville pourraient bien s’avérer plus dangereuses encore que les plaines poussiéreuses des Rocailles…


L
'alliage de la justice est un roman sympathique mais qui, finalement, ne ressemble pas à Mistborn. En effet, pour moi ce n'est pas vraiment un livre de fantasy, plutôt un policier mâtiné de western à la sauce magie ! L'intrigue se déroule dans une ambiance Far West indéniable qui donne un côté très classique, un air de déjà vu au roman. J'avoue ne pas être spécialement fan de western, et c'est peut-être aussi ce qui explique ma légère déception à la lecture.

Il y a plusieurs éléments qui m'ont un peu chiffonnée dans ce livre. D'abord, j'aurais voulu avoir plus d'indices sur ce qui s'était passée entre la fin de Mistborn et ce nouveau bouquin qui se passe 300 ans plus tard. Mais les allusions sont peu nombreuses et ne nous apprennent rien de nouveau, sauf dans les toutes dernières pages du livre. Ces pages là m'ont plu, mais elles ont soulevé un autre problème : je pensais tomber sur un one-shot, et finalement la fin laisse présager une suite. Nous laisser dans l'attente comme ça, ce n'est juste pas possible monsieur Sanderson ! En même temps ça me laisse penser qu'une suite intéressante est possible, une suite qui pourrait me plaire bien plus que ce court roman.

J'ai également été assez déçue des personnages, notamment le héros Wax et le "méchant" (du moins celui qui est visible, car il n'est qu'un pion...) Seul Wayne m'a paru vraiment sympathique. Les dialogues sont souvent piquants et plein d'humour (j'ai beaucoup aimé quand Wax et Wayne se donnaient la réplique, avec lady Marasi entre eux), mais finalement tout ça n'a pas suffit à m'intéresser complètement et manquait de surprise. Wax reste coincé dans ses stéréotypes, et lady Marasi, si elle sort du cadre de la société de son époque, reste un personnage très prévisible dont j'attendais plus. Elle est finalement plutôt observatrice qu'actrice et reste très passive dans cette histoire, alors qu'elle a un potentiel intéressant. A voir pour la suite donc !

A noter également que l'action n'était pas toujours très palpitante, les combats ne m'ont pas intéressés, au contraire de ceux de Mistborn que je trouvaient passionnants. Pourtant, l'idée d'un méchant en théorie invincible du fait de son pouvoir curatif, et le défi que cela présente de vaincre ce personnage m'ont plu. Mais l'exploitation de cette idée a été bien en-dessous de mes attentes

Malgré tout, le mix entre l'allomancie et la ferrochimie est un concept qui me plait beaucoup et qui recèle un potentiel extraordinaire pour la suite (celle de l'Alliage de la Justice, mais aussi pour les deux trilogies prévues par Brandon Sanderson et qui viendront se greffer à la suite de Mistborn). Les dernières pages me laissent réellement espérer une évolution intéressante pour la suite. Surtout si la théorie échafaudée par Wax se vérifie (car finalement dans ce tome-ci elle est laissée très vite de côté au profit d'une intrigue très simple et d'un dénouement facile).

A me relire, on dirait que je n'ai pas du tout accroché à ce roman. Ce n'est pas le cas, j'aime l'univers de Brandon Sanderson et son écriture, mais j'ai trouvé ce livre bien en-dessous de Mistborn et pas assez exploité. L'auteur nous avait habitué à mieux, et j'espère retrouver tout son talent dans la suite de cette histoire qui possède un réel potentiel ! Un livre sympathique, mais en décalage avec mes attentes.



Si une intrigue policière dans une ambiance western où les combats se gagnent à coups de pistolets et de magie vous fait rêver, L'Alliage de la Justice est fait pour vous ! Mais attention, l'intrigue reste simpliste et l'histoire sans grande surprise, assez convenue. Les personnages sont parfois prisonniers de leurs stéréotypes, et c'est bien dommage.

Néanmoins les dialogues sont drôles et piquants, donnant un aspect fun très présent à cette lecture. Au final, il y a de très bonnes idées avec un potentiel énorme dans ce roman, mais elles sont très peu exploitées. J'espère qu'elle le seront pleinement dans la suite !

Il est vrai qu'écrire un roman aussi poussé que Mistborn en seulement 250 pages aurait relevé de l'exploit ! Je reste cependant sur une petite déception avec cette lecture sympathique mais bien en-dessous de ce à quoi l'auteur nous avait habitué. 


7/10

Un livre sympa, Trolle aime !

2 commentaires:

  1. Tu m'as donné envie de lire ce livre.^^ On verra bien ce que j'en penserai moi lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que je m'attendais à quelque chose d'aussi développé que Fils-des-Brumes. Or, en si peu de pages, c'est impossible. L'Alliage de la Justice, c'est plus un roman fun qui se lit vite, et qui en plus reprend des éléments de l'univers des Fils-des-Brumes, que j'avais adoré. Donc à prendre comme un bon divertissement, et ne pas s'attendre à quelque chose d'aussi poussé que ses autres romans !

      Supprimer