26 août 2012

Le Déchronologue - Stéphane Beauverger

13 comments

Auteur : Stéphane Beauverger
Édition : Folio SF

Parution : 2011
Pages : 560
Prix : 8,60 €

Genre : Science-Fiction



A
u XVIIe siècle, sur la mer des Caraïbes, le capitaine Henri Villon et son équipage de pirates luttent pour préserver leur liberté dans un monde déchiré par d'impitoyables perturbations temporelles, Leur arme: le Déchronologue, un navire dont les canons tirent du temps. Qu'espérait Villon en quittant Port-Margot pour donner la chasse à un galion espagnol? Mettre la main, peut-être, sur une maravilla, une des merveilles secrètes, si rares, qui apparaissent quelquefois aux abords du Nouveau Monde. Assurément pas croiser l'impensable: un Léviathan de fer glissant dans l'orage, capable de cracher la foudre et d'abattre la mort! Lorsque des personnages hauts en couleur, au verbe fleuri ou au rugueux parler des îles, croisent objets et intrus venus du futur, un souffle picaresque et original confronte le récit d'aventures maritimes à la science-fiction. De quoi être précipité sur ces rivages lointains où l'Histoire éventrée fait continûment naufrage, où les marins affrontent tous les temps. Car avec eux, on sait: qu'importe de vaincre ou de sombrer, puisque l'important est de se battre!



L
e Déchronologue est un roman exigeant, que je conseille de lire en peu de temps. Si vous vous lancez, prévoyez une vraie plage horaire consacrée à la lecture, car celle-ci demande de la concentration. Et puis une fois que vous serez dedans, vous verrez que vous ne pourrez plus lâcher le livre !

Car en quelques mots, Stéphane Beauverger parvient à nous embarquer dans son univers, mêlant habilement piraterie et aventure, science-fiction et chaos temporel. C'est le premier chapitre du livre qui m'avait fait tomber sous le charme et m'avait fait acheter illico ce livre lors des Imaginales (lisez-le, c'est un régal !).

La première chose qui me vient à l'esprit à propos de ce livre, c'est l'exercice de style auquel s'est adonné l'auteur. Car celui-ci a écrit son histoire dans l'ordre chronologique (comme tout le monde quoi !), pour ensuite mélanger tous les chapitres et plonger le lecteur dans un véritable capharnaüm temporel, à l'instar du personnage principal, le capitaine Villon, qui se retrouve au coeur de perturbations temporelles qu'il ne comprend pas. On commence donc le livre par la fin (Les premiers mots sont ceux-ci : "Je suis le capitaine Henri Villon et je mourrai bientôt.", avouez que c'est intriguant !), pour ensuite revenir au début, puis au milieu, et après j'ai perdu le compte :)

Et ce qui est génial, c'est que le livre reste pourtant cohérent, que même si on s'y perd dans les dates, on comprend. Cette construction originale donne un vrai rythme à l'histoire et permet à la fois d'apporter des réponses et d'en soulever de nouvelles à chaque chapitre. Mais bien sûr, ce n'est qu'à la toute fin qu'on comprend vraiment tout, qu'on découvre enfin pourquoi Villon déclare au lecteur dès la première page qu'il va mourir !

Enfin quand je dis qu'on comprend tout, ce n'est pas vraiment exact. Car l'auteur laisse finalement pas mal de zones d'ombres et de mystères non résolus tout au long du récit, et notamment à la fin. C'est aussi ce qui en fait un livre intéressant, car on comprend beaucoup de choses sans pour autant tout saisir, et on continue de s'interroger sur les dessous de ces tempêtes de temps qui viennent perturber l'histoire des Caraïbes et la conquête du Nouveau Monde, même après avoir refermé le livre. On est loin d'une SF qui décortique les causes et les effets du voyage dans le temps ou l'existence de mondes temporels parallèles. Et ça me va parfaitement !

En dehors de cette prouesse narrative (qui me donne très envie de relire le livre, dans le bon ordre chronologique cette fois, juste pour voir), ce livre a d'autres qualités. A commencer par l'écriture, qui est très fluide et parvient à immerger le lecteur dans le monde de la flibusterie du XVIIème siècle, sans oublier un petit goût d'exotisme (nous sommes dans les Caraïbes tout de même !). Le vocabulaire colle parfaitement au décor et aux personnages. Sans oublier que l'auteur s'est documenté et s'est appuyé sur des faits historiques bien réels !

Autre point positif : les personnages. Villon est à ce titre une vraie réussite : un pirate bien sympathique, avec ses qualités mais aussi ses défauts et ses failles, ce qui en fait un personnage vraiment intéressant, un être humain qu'on a presque l'impression d'avoir rencontré à force de lire son journal. C'est un homme qui est foncièrement bon (même si c'est un pirate), mais qui se consume petit à petit par sa soif de savoir et de vérité concernant les maravillas, ces objets étranges venus d'un autre temps... Et ce n'est pas le seul à y succomber par ces temps troublés...

Ce n'est pas un coup de coeur mais on en est pas loin ! Je vous conseille de lire le premier chapitre, et si vous n'êtes pas un minimum intrigué, je vais finir par me demander si vous ne venez pas d'une autre planète, ou d'un autre temps...



Un roman exigeant du fait de sa construction chaotique, dans un ordre non chronologique, mais qui vaut vraiment le coup qu'on s'y attarde. La structure particulière du récit donne un vrai rythme à l'histoire, l'écriture est très plaisante et permet au lecteur de s'immerger en quelques lignes dans une ambiance exotique au coeur de la flibusterie du XVIIème siècle. Un régal à mettre entre toutes les mains !

8,5/10

Kiaaaa ! Excellent ! Trolle like +++




13 commentaires:

  1. Content que ce livre t'ait plus, j'ai moi aussi passé un excellent moment avec ce livre parfois déroutant mais pourtant tellement dense et captivant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Par contre je ne sais pas si je lirais sa trilogie, elle me tente moins. Peut-être plus tard !

      Supprimer
  2. j'ai un peu peur de son aspect décousu mais ça doit valoir le coup ^^ (je l'ai dans ma PAL)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça vaut le coup. Moi aussi j'avais peur de cet aspect décousu parce qu'on m'en avait beaucoup parlé et on m'avait dit que la lecture serait difficile. C'est sûr qu'il faut être un minimum concentré mais je l'ai lu dans les bonnes conditions (vacances, au calme), donc pour moi c'était parfait !

      Supprimer
  3. Justement : je n'ai pour l'instant lu que le premier chapitre. Mais il faisait chaud, j'étais sur la plage et... Peut être n'étais-je pas dans le bon état d'esprit? (on sent d'emblée que la lecture va être un peu laborieuse) Je pense que je m'y mettrai vraiment plus tard, quand j'aurais le temps de le lire au calme ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je disais à lael juste au-dessus, je l'ai lu dans des conditions idéales, et je pense en effet qu'il faut bien choisir son moment pour le commencer, sous peine de décrocher rapidement. Et vu que c'est vraiment bien, ça serait dommage de passer à côté ! Donc ne pas se précipiter et le lire au calme, quand tu auras du temps devant toi (et l'envie aussi !)

      Supprimer
  4. Très beau billet ! Le déchronologue est un de mes livres préférés et tu as très bien résumé. C'est un roman exigeant et envoûtant, et les personnages sont attachants. Villon me manque depuis que j'ai tourné la dernière pas du roman. Je suis ravie que ça t'ait plu :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'as tu relu dans l'ordre chronologique ??

      Supprimer
  5. Ce livre m'attire et me repousse... depuis quelques temps. Il finira par gagner ma Pal, j'en suis convaincue... mais je résiste, encore ! (quel courage ? ) il a tout ce que j'aime habituellement, si j'en crois les articles lus sur lui... comme le tien. Alors pourquoi résister ? oui, pourquoi... pfff, parce que, na ! (ben, quoi ? c'est un argument, non ? ) non, c'est juste que je déborde un peu sous le nombre, et que j'ai choisi, sagement, de ne pas craquer. (Jusqu'à quand ? )

    Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais un peu comme toi au début, je m'étais inscrite à une LC dessus il y a plus de 6 mois et au final je ne l'ai pas acheté ! Ce n'est qu'aux Imaginales, en voyant l'auteur, que j'ai craqué. Et comme tu le vois, je ne regrette pas :) Ton tour viendra^^

      Supprimer
  6. J'ai vraiment adoré cette lecture :)

    C'est rigolo, je n'ai pas trouvé la lecture si exigeante que ça. Alors oui, j'aurai pas laissé passer 4 jours sans l'ouvrir, sans quoi j'aurai eu du mal à replonger dedans, mais quand même, malgré ce désordre apparent, il reste bien en mémoire, et surtout, on retient facilement tous les éléments qui sont nécessaires pour la compréhension de l'histoire.

    J'avoue avoir été un peu déçue par la fin, justement parce qu'il reste encore des zones d'ombre et que nous n'avons pas toutes les explications. M'enfin, ça n'a pas pour autant gaché ma lecture :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'on m'avait tellement dit que ça serait difficile de le lire à cause du désordre de l'histoire, que finalement je n'ai pas eu tant de mal que ça. Mais bon je me dis aussi que c'est parce que je l'ai lu en quelques jours. Si j'avais étalé la lecture sur deux semaines, ça aurait été plus compliqué pour être vraiment dedans.
      Et à la fin j'avais aussi envie d'en savoir plus, mais je respecte le choix de l'auteur

      Supprimer
  7. J'ai acheté ce roman il y a quelques jours et ton avis me donne bien envie de le commencer :)

    RépondreSupprimer