23 septembre 2012

La Pucelle et le Démon - Bénédict Taffin

10 comments

Auteur : Bénédicte Taffin
Édition : Asgard 
Parution : 2012

Pages : 320
Prix : 17 €

Genre : Fantasy, Historique



L
e mercenaire Sidoine de Valzan est chargé d’escorter la prophétesse Jehanne. La jeune femme prétend pouvoir remettre le Dauphin sur le trône et rétablir la paix dans le royaume. Mais à son arrivée, Sidoine découvre qu’elle a été assassinée par des démons. Il lui faut absolument trouver une femme pour sauver le royaume, mais qui ? Il ne connaît personne en ces terres étrangères. Personne, hormis la prostituée avec laquelle il a passé la nuit précédente : Oriane. Oriane… Jehanne… qui verra la différence ?



A
vant d'écrire cette chronique, j'ai lu beaucoup d'avis très positifs sur ce livre, et j'avoue ne pas partager l'engouement général autour de ce bouquin. Il est vrai qu'il possède de bons atouts, mais ils n'ont pas suffit à le transformer en coup de coeur de mon côté.

Du côté des points positifs, j'ai trouvé le point de départ du livre intéressant et l'ensemble bien traité. Cette idée, expliquée plus en détail par l'auteure à la fin du livre, c'est que certains historiens s'interrogent sur Jeanne d'Arc et se demandent si elle n'a pas été qu'un pion. La Pucelle et le Démon est une interprétation personnelle de cette théorie, qui mêle fiction et faits historiques, sans oublier des éléments de fantasy bien présents. En fait, l'auteure nous montre comment les livres d'histoire peuvent cacher une vérité toute différente, et comment ces évènements auraient pu se passer dans un environnement où la magie et les démons existent.

J'ai beaucoup aimé aussi le ton du récit et l'ironie des situations : Oriane, qui est censée être vierge comme Jeanne d'Arc, est en fait une catin, donc tout son contraire. Bien qu'elle n'entende pas de voix, Sidoine, son escorte pendant l'aventure, ne cesse de dialoguer avec sa petite voix intérieure... Car il est possédé par un démon ! Autant vous dire que c'est le Diable qui chuchote à son oreille, et non le Dieu escompté.

Oriane et Sidoine sont des personnages entiers, plein de défauts mais vraiment réussis. Mais là où le bât blesse, c'est plutôt au niveau de l'action qui, bien que très présente, n'a pas réussi à m'emporter. J'ai eu un énorme coup de mou sur toute la deuxième partie du livre... J'ai trouvé l'histoire très redondante : l'attitude buttée et orgueilleuse d'Oriane, le combat intérieur de Sidoine avec son démon, la succession des combats que je n'ai pas trouvés très palpitants. J'ai également eu l'impression tenace que l'ennemi possédait des moyens bien supérieurs à ceux de Sidoine, Oriane et Yolda, mais qu'il restait pourtant très passif, qu'il attendait que ça se passe, et que ses plans étaient déjoués sans grande difficulté...

La fin m'a paru trop facile, même si elle surprend (mais tout ça est bien expliqué dans les quelques pages rédigées par l'auteure à la fin du livre, et qui nous expliquent sa démarche). J'ai été déçue de ne pas en savoir plus sur l'histoire de Sidoine et sur Njorg. Ses interventions m'ont du coup paru comme un moyen un peu facile d'expliquer certains évènements historiques par l'usage de la magie.

Globalement, c'est un bon roman mais je m'y suis pourtant ennuyée sur une centaine de pages. Peut-être que j'aurais été plus à même de l'apprécier davantage si j'avais été plus calée en matière d'histoire ?



Ne vous fiez pas au titre : La Pucelle et le Démon est un récit au ton ironique et qui ne lésine pas sur les gros mots, les situations violentes ou les allusions sexuelles. L'auteure nous offre une interprétation très personnelle de l'histoire de Jeanne d'Arc, avec des personnages réussis et plein de paradoxes. L'écriture est fluide et l'action est bien présente, mais je me suis tout de même ennuyée sur une partie du roman, principalement à cause d'éléments que j'ai trouvés redondants. J'ai également été un peu déçue que le passé de Sidoine, l'un des personnages principaux, reste un grand mystère pour le lecteur.

Un roman maîtrisé et intéressant, qui nous montre que la réalité pourrait être bien différente de celle qu'on apprend dans les livres d'histoire... A essayer si vous aimez les romans historiques et si vous êtes curieux de découvrir comment l'auteur interprète la célèbre histoire de Jeanne d'Arc !


7/10

Un livre sympa, Trolle aime !

10 commentaires:

  1. Ah moi par contre ce livre a été un coup de coeur =D
    J'ai adoré l'interprétation de Bénédicte du mythe de Jeanne D'arc et j'ai adoré son humour =)
    Je suis aussi tombée sous le charme des répliques entre Sidoine et le démon =D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai aussi aimé l'interprétation de l'auteur et l'humour disséminé dans les pages :) Mais ça n'a pas suffit à le transformer en coup de coeur, même si j'ai apprécié la lecture.

      Supprimer
  2. Je suis assez d'accord avec ton avis :)

    Et j'aurai aussi aimé en savoir beaucoup plus sur Sidoine. Certains éléments méritaient largement d'être bien plus développés.

    Et je dois dire qu'Oriane me tapait sur le système :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que j'ai trouvé très frustrant avec ce livre. Il y a de bonnes idées mais je n'ai pas compris pourquoi l'auteure de nous disait strictement rien sur le passé de Sidoine. Peut-être parce que c'est avant tout l'histoire d'Oriane, et non celle de Sidoine ?
      C'est vrai qu'Oriane devenait énervante à la fin !

      Supprimer
  3. J'ai le même ressenti que toi : deuxième partie du livre beaucoup plus molle (bon, il faut dire que je n'aime pas les batailles donc cela n'aide pas). Mais j'ai trouvé aussi que l'exercice était mené par une main de maitre et que l'écriture est vraiment agréable.
    j'aurai voulu moi aussi en savoir plus sur Arkshaar ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ba moi j'aime bien les batailles mais celles-là ne m'ont pas fait vibrer. Il faut dire que je ne suis pas très forte en histoire :/

      J'ai aussi trouvé que l'idée de départ du livre était très bonne et qu'elle était ensuite bien développée et bien maîtrisée. Là-dessus il n'y a rien à redire !

      Supprimer
  4. je vais d'abord relire une vraie biographie, y compris avec les doutes sur la "légende" avant de prendre ce livre. Mais il me tente bien. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense que ça peux être utile, surtout si tu aimes l'Histoire !

      Supprimer
  5. Pour moi la réussite de ce livre est avant tout dans la réinterprétation du mythe. Mais comme toi, je pense que ce qui touche au passé de Sidoine aurait dû être développé. Là, ça donne un peu l'impression d'avoir loupé le premier épisode !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec toi, et c'est d'ailleurs ce qui m'a plu dans ce livre (en plus Bénédicte Taffin arrive à rendre sa version ironique et ça c'est un plus)

      Supprimer