26 septembre 2012

Narcogenèse - Anne Fakhouri

4 comments

Auteur : Anne Fakhouri

Édition : L'Atalante
Parution : 2011

Pages : 312
Prix : 19 €

Genre : Thriller, Fantastique



L
ouise Gaucher travaille dans un service de réanimation. Dès qu'elle le peut, elle s'assoupit auprès de ses malades plongés dans le coma. Elle a le don de voyager dans le « monde des rêves » où les patients choisissent entre la vie et la mort.

Simon Larcher est flic. Il ne boit plus, ne baise plus et ne joue à rien. Il voudrait juste nettoyer le monde de son horreur et de sa tristesse.

Une nuit de janvier, un enfant de la DDASS disparu est retrouvé dans le parc du Chais, propriété de la puissante et riche famille de Louise...



J
e dois déjà avouer qu'écrire cette chronique m'a demandé un certain courage car je n'avais aucune inspiration :/ Il faut dire que ce livre ne m'a pas laissé un souvenir impérissable, malgré tous les avis positifs que j'ai pu lire sur internet. Globalement, je ne l'ai pas trouvé mauvais, il y avait beaucoup de bons éléments, mais je n'ai pourtant pas accroché plus que ça.

Du côté des points positifs, il y a le choix d'écrire sur une famille, et donc de faire parler différents personnages sur plus de trois générations. Chacun possède une partie de la connaissance sur le pouvoir détenu par cette famille et tous les mystères qu'elle recèle, et le lecteur tente de faire des liens entre chaque histoire pour reconstituer le tout. Mais bien sûr, ce n'est qu'à la fin qu'on saisit réellement le déroulement exact de l'histoire familiale :)

J'ai aussi bien aimé le mélange entre fantastique et thriller (même si ça relève principalement du fantastique je trouve). L'auteure parvient très bien à immerger le lecteur dans l'ambiance très étrange qui règne dans le domaine du Chais. La délimitation entre la famille Gaucher et le reste du monde est très nette et pourtant il est difficile pour le lecteur de mettre le doigt sur ce qui cloche. C'est là tout l'intérêt du livre : le flou perpétuel dans lequel le lecteur est plongé, la barrière entre le rêve et la réalité qui s'estompe tout doucement au fil des pages... Jusqu'à ce qu'on ne sache plus bien où on se trouve et où est la vérité.

C'est là où le bat blesse; car si ce flou est parfaitement maîtrisé par l'auteure, il est parfois trop présent. C'est quelque chose qui m'a parfois perturbé et m'a fait perdre le fil de l'histoire. Cependant, l'écriture m'a bien plu, notamment le prologue qui m'a fait grand effet. Anne Fakhouri distille très bien le mystère dans son récit, et c'est ce qui pousse le lecteur à aller jusqu'au bout du livre.

Malheureusement, j'ai eu du mal avec les personnages, qui dans l'ensemble m'ont paru assez froids (il faut dire que ce ne sont pas des rigolos dans la famille Gaucher !), et parfois sans grande originalité (notamment Simon, le stéréotype du gentil flic). Seule Zette m'a inspiré de la sympathie, c'est celle avec qui j'ai eu le plus d'atomes crochus. Ce petit bémol concernant les personnages est sûrement dû à l'absence de héros. Le fait de faire parler différents membres de la famille et donc de ne se focaliser sur aucun est un choix intéressant mais qui du coup ne permet pas au lecteur de s'identifier à l'un ou l'autre des personnages. Zette est celle qui ressemble le plus à une héroïne d'ailleurs.

A cela s'ajoute le fait que j'ai été un peu déçue de la fin. J'ai eu une réaction type "Tout ça pour ça ?". J'avoue que je m'attendais à quelque chose de plus grandiose, de plus mystérieux. Je ne sais pas pourquoi mais le Marchand de Sable n'est pas apparu comme un méchant très crédible, et ce dès les premières pages. Ceci s'est confirmé une fois la fin de l'histoire révélée.

Mon ressenti global est donc en demi-teinte, les points forts du livre étant également ses points faibles.


Un roman entre fantastique et thriller, qui retrace en 300 pages l'histoire d'une famille aux pouvoirs étranges. Anne Fakhouri distille le mystère avec talent, brouillant peu à peu la frontière entre rêve et réalité pour laisser le lecteur dans un flou permanent que j'ai trouvé déstabilisant. Malgré de réelles qualités, ce roman ne m'a pas totalement emporté : j'ai eu un peu de mal avec les personnages, qui restent très froids et distants, et avec le "méchant" qui ne m'a pas paru très crédible. Les points forts du livre sont aussi ses points faibles, et c'est pourquoi mon avis est en demi-teinte. 

J'ai malgré tout envie de découvrir d'autres romans de l'auteure !


6/10

4 commentaires:

  1. Je suis d'accord avec toi, un bon méchant fait une bonne histoire... Moi aussi je le suis trouvée trop dans le flou. Le livre relève plus du fantastique, c'est sur (sinon j'aurai moins apprécié, n'étant pas fan du thriller). J'ai trouvé la fin surprenante, et je trouve qu'elle est assez crédible - surtout dans un cadre fantastique. C'est peut être justement les fins d'autres romans qui me paraissent trop grandiloquentes pour le coup...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui la fin est assez crédible mais j'avoue que je m'attendais à autre chose. Peut-être que je suis trop habituée aux fins grandiloquentes comme tu dis, ça manque pas en fantasy XD

      Supprimer
  2. Je trouve la couverture intrigante, il me tente bien celui ci, je me le note !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que la couv' est sympa et mets tout de suite dans l'ambiance !

      Supprimer