26 mai 2013

Ames de Verre, Tome 1 - Anthelme Hauchecorne

12 comments

Auteur : Anthleme Hauchecorne
Cycle : Âmes de Verre

Édition : Midgard
Parution : 2013

Pages : 651
Prix : 18 €

Genre : Fantasy


Ce livre vous attendait. Il était écrit que vous feriez sa connaissance. Car peut-être êtes-vous, à votre insu, un(e) Éveillé(e).

Auquel cas, vous êtes en grand danger. Les rues de cette ville ne sont pas sûres. Pour vous, moins que pour tout autre.

Car les Streums rôdent, à l’affût d’une âme à briser. Je ne vous mentirai pas : vos options ne sont pas légion. Votre meilleure chance de survie git selon toute probabilité entre ces pages.

Qui sont les Streums, demanderez-vous ? Pourquoi convoitent-ils les fragments du Requiem du Dehors ? Quel avantage espèrent-ils retirer de cette partition funeste ?

Si vous ignorez les réponses à ces questions, vous vous trouvez alors face à un choix. Pour lequel il est de mon devoir de vous aiguiller.

Souhaitez-vous rejoindre la Vigie, risquer votre vie et sans doute plus encore, dans une lutte désespérée pour déjouer les intrigues du Sidh ? …Ou bien demeurer parmi le troupeau des Dormeurs, à jamais ?
Pareille aventure ne se présente qu’une fois. Sachez la saisir.

Enki, enquêteur et logicien de la Vigie



Déroutant, trash, rock'n'roll, voilà trois mots qui résument parfaitement ce livre (merci MarieJuliet pour le mot rock'n'roll, qui reprend très bien mes impressions alors que je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus !)

Bienvenue chez les marginaux et les mal dans leur peau, bienvenue dans un monde caché, celui qu'on essaye de ne pas voir, celui des recoins sombres de la ville, et des horreurs qu'on peut trouver sous la surface... Même si l'auteur s'inspire des légendes celtiques, on est loin d'un monde féérique qui ferait rêver le lecteur ! Au contraire, Anthelme nous montre des choses pas jolies jolies, et j'ai parfois eu la nette impression que les personnages nous livraient leurs tripes dans ce bouquin, au sens propre comme au sens figuré... Âmes sensibles s’abstenir ! 

J'ai été vraiment déroutée au début, je ne savais pas quoi en penser, mais la curiosité ne m'a jamais quitté, et je me suis vite retrouvée à engloutir ce pavé ! J'ai vraiment adoré la construction du récit : on alterne toujours entre un chapitre sur Camille et un sur Vincent, à la manière d'un thriller. Entre deux, il y a toujours un extrait du Codex Metropolis, la Bible de la Vigie, dans laquelle on apprend à découvrir toutes les notions importantes du livre (les Eveillés, l'En-deça, le Sidh, les différents types de Daedalos, etc.) et aussi le fonctionnement et l'histoire de la Vigie. Dans chacun de ces passages, un des Piliers (les fondateurs de la Vigie) s'adresse directement au lecteur en le prenant à parti pour lui donner des conseils, exposer son point de vue sur certaines choses, et même essayer de rallier le lecteur à ses idées. En plus de ça, les chapitres concernant Vincent comportent aussi très souvent un extrait de son journal intime.

Cette construction est vraiment habile et m'a maintenu en haleine tout du long. J'ai eu l'impression d'apprendre des choses sur l'intrigue, les personnages et l'univers du livre à chaque page. Le lecteur est très souvent pris à parti et sollicité, sans oublier que j'ai sans cesse été surprise et étonnée tellement l'univers créé par l'auteur m'a paru original.

Comme je vous l'ai déjà dit, le récit se concentre principalement sur deux personnages, Camille et Vincent. Du coup, ils sont fouillés et vraiment réussis. D'ailleurs, ils sont loin de n'avoir que des qualités, et vous verrez qu'ils font souvent des bourdes, qu'ils ont peur, qu'ils se trompent, voire qu'ils font des choses que vous n'approuverez pas du tout. Ce qui les rend d'autant plus intéressants. Mais les autres personnages ne sont pas en reste et sont tous bien développés, notamment les Daedalos. Surtout qu'on découvre parfois des personnages là où on s'y attendais le moins... (va falloir lire le bouquin pour comprendre^^)

Je lis très rarement de la fantasy urbaine (je n'arrive toujours pas à savoir si le roman se range dans la catégorie du fantastique ou de la fantasy urbaine en fait). Cette lecture m'a donc apporté un vent de nouveauté, et je renouvellerai l'expérience avec grand plaisir !



Dans ce premier tome, Anthleme Hauchecorne nous propose un univers sombre et dense, inspiré des mythologies celtes, mâtiné d'horreur et de légendes urbaines, porté par des personnages fouillés et torturés. La construction du roman, alternant entre les points de vue des deux personnages principaux et des passages du Codex Metropolis, nous permet de découvrir petit à petit l'univers tout en suivant chaque personnage et de maintenir un suspens constant, à la manière d'un thriller. Bien que déroutant, ce roman à l'ambiance trash et rock'n'roll ne peut pas laisser indifférent. Il a en tout cas su me convaincre !

8,5/10

39/60

12 commentaires:

  1. J'ai moi aussi adoré ! :D Et je suis contente que tu aies aimé !

    RépondreSupprimer
  2. Ton avis est convaincant ca a l'air de changer, mais je suis trop sensible, donc je passe mon tour...

    RépondreSupprimer
  3. Il est dans ma PAL et je vais le faire sortir très rapidement. En tout cas ton avis donne vraiment envie.

    RépondreSupprimer
  4. Un peu indécis pour savoir si j'ajoute ce livre à ma PAL ou non, car celle-ci augmente bien plus vite qu'elle ne diminue et les priorités qui s'amoncellent finissent par ne plus en être...
    La fantasy urbaine tout d'abord n'est pas ce qui m'attire le plus... Ça me semble même un peu antagoniste avec le terme "fantasy", qui sent bon la verdure. Et puis le trash n'est pas mon délire. Par contre le côté rock'n'roll et sombre sonnent vraiment bien à mes oreilles.
    Au final, ce qui pourrait faire pencher la balance est l'univers créé. M'enfin j'me tâte un peu... :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est parfois bien de sortir un peu de nos lectures habituelles. Mais bon, en même temps faut pas se forcer non plus !

      Supprimer
  5. Salut Trolle, ça faisait longtemps !!

    Ce livre a attiré mon attention à cause de son illustration, mais aussi du nom de l'auteur. Puis je suis passée sur ton blog, ce qui m'a poussée à lire le résumé, qui m'a vraiment bottée. Et enfin ton avis, qui fait super envie :D Du coup ça fait un bouquin de plus dans ma LaL, mais c'est pas grave, si effectivement ça sort du lot, c'est tant mieux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohhh une revenante^^ Tu étais partie où pendant tout ce temps ? Contente de voir que ton blog reprend vie en tout cas :)
      Donc oui, je te conseille Âmes de Verre ! Par contre, petite question : en quoi le nom de l'auteur a attiré ton attention ?

      Supprimer
    2. Merci :) Ben j'ai bossé dur dur IRL ^-^ (et je suis encore un peu en plein marasme, mais ça se tasse, ouf !

      Pour le nom de l'auteur, c'est simplement le côté assez inattendu des noms. Anthelme, ça sonne heu... médiéval ? Et Hochecorne, je m'attends presque à trouver un type bien goth derrière XD Du coup ça m'a interpellée (pas forcément de manière positive, mais ton avis a changé la donne :) ).

      Supprimer
  6. Je dirais que c'est du fantastique, mais je ne suis pas doué pour coller les gens/textes dans des cases. Chronique je pense qui donne envie et qui me fait demandé si la mienne et claire pour quelqu'un qui n'a pas lu le livre....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est pas encore publiée la tienne, si ?

      Supprimer
  7. Nan, elle est à venir cette semaine :-D

    RépondreSupprimer
  8. Bon, finalement je l'ai lu et c'est très sympathique mais j'ai pas été non plus complètement emballé comme tu as l'impression d'avoir été.

    RépondreSupprimer