8 juillet 2013

Anthologie - Chansons de la Terre Mourante, Tome 1

3 comments

Auteur : Collectif
Cycle : Chansons de la Terre Mourante

Édition : ActuSF
Parution : 2013

Pages : 386
Prix : 19 €

Genre : Fantasy, Nouvelles

A
l'autre bout du temps, un soleil rouge et obèse jette sur la Terre mourante sa lumière de fin du monde. Ceux qui arpentent cette terre agonisante sont les derniers héros de l'humanité. Ils s'appellent Cugel ou Rhialto, T'saïs ou Pandelume, ils sont mages ou voleurs, bretteurs ou escrocs, mais ils sont toujours flamboyants, car ils sont nés il y a de cela soixante ans, sous la plume de Jack Vance.


J
'entends souvent parler de Jack Vance comme un précurseur en fantasy et je me suis toujours dit que Cugel était l'un des livres que je me devais de lire dans ma vie. Cette anthologie, dont le thème est l'univers du cycle de la Terre Mourante de Jack Vance, m'a permis de me jeter à l'eau !

L'inconvénient, c'est que les débuts m'ont un peu perdue : je découvrais la Terre Mourante, et je pense que quelques nouvelles ne suffisent pas pour l'appréhender pleinement. Surtout qu'avec le recul, j'ai trouvé les premières nouvelles moins bonnes que les dernières. Il m'a fallu arriver à la moitié du recueil pour me faire vraiment à l'univers et pour commencer à l'intégrer. 

Ce que j'ai aimé dans cet univers, c'est l'exotisme permanent, avec de grands magiciens qui vivent dans leurs tours au milieu de leurs grimoires et de leurs potions, des démons et des esprits, des lieux grandioses et mystérieux, des artefacts magiques, mais aussi des sorts aux noms farfelus et à l'utilité parfois discutable, des quêtes insolites, et des personnages souvent étonnants. C'est aussi cet état d'esprit général, bien retranscrit dans certaines nouvelles, où l'on hésite entre le désespoir, la fatalité face à une Terre qui se meure, et la volonté de vivre sans penser au lendemain, et donc à rechercher tous les plaisirs de la vie, au détriment parfois de la morale ou du bon sens.

D'ailleurs, dans ce monde où la magie a remplacé la technologie, ce ne sont pas les meilleurs ou les plus respectueux de la morale qui tirent leur épingle du jeu, mais bien les plus roublards et les plus astucieux, voire les moins doués ou les lâches... 

Pour parler des nouvelles en elles-mêmes, j'ai beaucoup apprécié Une nuit au chalet du lac de George R.R. Martin ainsi que La dernière quête du mage Sarnod de Jeff Vandermeer, mes deux nouvelles préférées. J'ai également pris plaisir à lire L'université de maugie de Byron Tetrick et Abrizonde de Walter Jon Williams. Par contre, je n'ai pas aimé Le bon magicien de Glen Cook (il faut dire que je n'ai pas compris grand choses à cette nouvelle) et La porte copse de Terry Dowling (je me suis ennuyée de bout en bout). J'ai eu un peu de mal avec Le cru véritable d'Erzuine Thale de Robert Silverberg : c'est la première nouvelle du recueil, et j'ai eu du mal à entrer dans l'univers. Avec du recul, je me rend compte qu'il y avait des éléments intéressants dans cette nouvelle, mais elle reste néanmoins de celles qui m'ont le moins plu.

Maintenant, il ne me reste plus qu'à me lancer dans le cycle de la Terre Mourante, et découvrir enfin l'ampleur de l'imagination de Jack Vance, avant de me plonger dans la suite de ce recueil, prévue pour l'automne 2013 :)

D'autres avis (tous positifs !) qui détaillent un peu plus chacune des nouvelles du recueil :




La logique voudrait que ce soient les lecteurs de Jack Vance qui se lancent dans cette anthologie. C'est d'ailleurs ce que je recommande, car je n'ai évidemment pas saisi toutes références à son cycle, et l'immersion dans l'univers de la Terre Mourante a été difficile au début du recueil. Néanmoins, avec un peu d'efforts, on peut faire le chemin inverse :) Et découvrir un univers riche et exotique, rempli de magie et de mystères, où la décadence et la recherche du plaisir ont pris le pas sur la morale, et où les plus héroïques ne sont pas ceux qui gagnent à la fin...

7/10

45/60

5/6

3 commentaires:

  1. Hum à force d'en entendre parler j'aurais été capable de me lancer dedans en pensant que c'était Jack Vance qui l'avait écrit...

    RépondreSupprimer
  2. Je vais d'abord me lancer dans Jack Vance avant de lire cette anthologie alors.

    RépondreSupprimer
  3. Il faut absolument lire Cugel l'astucieux !! C'est vraiment génial :)

    RépondreSupprimer