21 août 2013

Ikigami - Motorô Mase

3 comments

Auteur : Motorô Mase
Cycle : Ikigami (10 tomes)

Édition : Asuka
Parution : 2009 à 2012

Pages : 337
Prix : 7,99 € par tome

Genre : Manga, Seinen

D
ans ce pays, tous les enfants sont vaccinés à leur entrée à l'école. Mais un vaccin sur mille contient une micro-capsule qui explosera entre l'âge de 18 et 24 ans, causant la mort de la jeune personne.

Un fonctionnaire a reçu pour mission de délivrer dans sa circonscription l'Ikigami, le préavis de décès annonçant qu'il ne reste plus que 24 heures avant explosion de la capsule. En suivant de près ou de loin le sort des hommes et des femmes à qui il vient annoncer la mort, il en vient à se poser des questions interdites sur la légitimité de cette "Loi pour la Prospérité Nationale"


I
kigami est un manga basé sur une idée pour le moins originale : dans le pays où se déroule cette histoire, la Loi de Prospérité Nationale a instauré un vaccin obligatoire pour tous les enfants, dont un sur mille tuera la personne vaccinée entre l'âge de 18 et de 24 ans. Celle-ci est prévenue 24 heures à l'avance de sa mort, par ce qu'on appelle l'Ikigami : le préavis le mort. Le but de ce vaccin est de maintenir la paix dans le pays et de réduire la criminalité : grâce au vaccin, chacun est sensé mieux comprendre la valeur de la vie.

Nous suivons tout au long des dix tomes un livreur d'Ikigami : nous découvrons avec lui les personnes à qui il livre le préavis de mort et comment celles-ci réagissent : ce qu'elles font de leurs dernières 24 heures, à quoi elles pensent. Mais aussi les questions que finit par se poser notre livreur, frappé par l'injustice de la loi, mais qui tente malgré tout de réprimer ses doutes et de ne pas trop s'impliquer dans ses livraisons.

Chaque tome est composé en moyenne de deux histoires, parfois entrecoupées par les réflexions du livreur et ses échanges avec son collègue et mentor. La plupart des histoires sont émouvantes et amènent le lecteur à se poser des questions sur ce qui est important dans sa propre vie, sur ce qu'il ferait si on lui apprenait sa mort dans les prochaines 24 heures. Mais petit à petit, on finit par être frustré par ces anecdotes qui se succèdent sans lien entre elles, alors que l'intrigue concernant le personnage principal, le livreur d'Ikigami, reste en suspens pendant plusieurs tomes.

Certes, le livreur se pose des questions, mais celles-ci tournent vite en rond et n'amènent à aucune action particulière, aucun événement venant chambouler véritablement ses convictions. Il doute mais ne fait rien, et c'est lassant, d'autant plus que ses doutes sont toujours les mêmes et se répètent au fur et à mesure des tomes.

Quand enfin il se passe quelque chose, ça ne dure qu'un tome et on finit par en revenir au même point : de nouvelles anecdotes, de nouveaux doutes, un nouveau tournage en rond. Même les anecdotes sur la livraison de l'Ikigami sont redondantes, et on n'est plus aussi touché par les histoires de tous ces individus voués à mourir pour leur nation.

Tout se dénoue quasiment dans le dernier tome : j'ai trouvé ça beaucoup trop rapide, alors que l'intrigue se traînait en longueur pendant 8 tomes sans quasiment aucune avancée. J'ai donc eu un sentiment de bâclé, et puis la fin ne m'a pas vraiment plu...



Ikigami est un manga qui part d'une idée intéressante et que j'ai adoré dans les premiers tomes. A travers les histoires émouvantes des personnes qui reçoivent l'Ikigami, beaucoup de sujets sont abordés. Le lecteur se pose sans cesse la question : et si demain, on me livrait un préavis de mort, qu'est-ce que je ferais ? Qui ou quoi compterait vraiment à mes yeux ? Malheureusement, on finit par se lasser de ces histoires et des doutes du livreur d'Ikigami, car ceux-ci n'entraînent pas de révélations ou d'action. Tout se dénoue quasiment dans le dernier tome, avec une fin que j'ai trouvé moyenne. J'ai donc fini par une petite déception pour cette série qui promettait beaucoup mais qui n'a pas su me captiver sur la durée.

7/10

3 commentaires:

  1. J'avais adoré ce manga. Un peu de mal à accroché au début mais vraiment bien.

    RépondreSupprimer
  2. Je me suis clairement lassée au tome 5
    Dommage car l'idée de base était superbe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du coup tu t'es arrêtée au tome 5 ou bien tu as lu toute la série ?

      Supprimer