14 août 2013

Top Ten Tuesday - Les 10 problèmes auxquels on fait face en tant que lecteur

26 comments

L
e Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani.

Le sujet de la semaine est le suivant :

Les 10 problèmes auxquels on fait face en tant que lecteur

1) Le manque de place

Le problème quand on est un lecteur passionné, c'est qu'on aime l'objet livre. On aime posséder tous les livres qu'on a adoré lire, et on a du mal à s'en séparer, même parfois pour un bouquin qu'on n'a pas vraiment aimé. Certains vont carrément jusqu'à acheter le même livre dans différentes éditions. Ou dans différentes langues. On est des collectionneurs quoi :)

Et comme tout collectionneur, on veut voir nos joujous tous les jours. On veut s'assurer qu'ils ne s'abîment pas. On veut une belle bibliothèque, pour pouvoir l'admirer à notre guise. Sauf qu'avec tous ces bouquins qui s'entassent, on a jamais assez de place, et ça finit toujours en tas de livres qui traînent partout dans la maison, en double rangée de livres dans la bibliothèque, en cartons de livres qui se retrouvent chez les parents ou chez des amis.

Ça peut aussi finir en dispute, pour celles qui ont un chéri un peu maniaque, ou qui a lui aussi une passion un peu encombrante (collection de figurines Star Wars, accumulation de mangas, trophées de chasse à accrocher au mur, ou toute autre lubie bizarre^^)

2) La Pile à Lire

L'une des causes du problème n°1, et grosse préoccupation du blogueur lambda, c'est la frénésie d'achat qui nous prend dès qu'on a le malheur de passer devant une librairie ou de recevoir un mail de pub de la part d'Amazon. Pour un accro à la lecture, tout prétexte est bon pour justifier l'achat de nouveaux livres :

- J'ai eu une sale journée, ça va me remonter le moral
- J'ai réussi ce super projet qui me tenait à cœur (mon bac, mon permis, tuer le big boss de mon jeu vidéo, laver mon chat sans me faire griffer une seule fois), il me faut bien un bon bouquin pour fêter ça
- J'ai reçu des sous, et il faut bien se faire plaisir (ma paye vient de tomber, c'est Noël, c'est mon anniversaire)
- C'est la dernière fois mais là vraiment, il faut absolument que j'achète ce livre parce que (rayer la ou les mentions inutiles) : c'est THE sortie du mois tout le monde en parle sur la blogo, il faut bien que je continue mes sagas en cours, c'est pour mon challenge, c'est pour une lecture commune, je suis amoureuse du héros, je suis à un festival littéraire et je veux une dédicace de l'auteur
- Je participe à une rencontre entre blogueurs, et on fait le tour des librairies. Je ne peux décemment pas rentrer les mains vides
- C'est pas pour moi, c'est pour un swap
- Si je n'achète rien cette semaine, qu'est-ce que je vais mettre dans mon In My Mailbox ?

Voilà comment on arrive à acheter deux fois plus que ce qu'on lit. Résultat ? La PAL : une montagne de livres qui envahit le pied de votre lit, votre table de nuit, et tout espace non utilisé du sol de votre appartement.

Tous les soirs dans vos rêves, vous vous battez contre la PAL, ce monstre que peu ont déjà réussi à vaincre. Mais dès que vous passez devant une librairie, vos bonnes résolutions s'évanouissent. Pourquoi lutter ? Du coup, vous vous inscrivez à un groupe qui soutient croix de bois croix de fer que la PAL c'est génial (Wild PAL Forever!). Mais comme vous vous sentez un peu coupable quand même, vous achetez une liseuse, et plein d'ebooks pour mettre dedans. Mais comme ce sont des livres numériques, ça ne compte pas dans la PAL, non ? :P

3) Comment classer les livres dans sa bibliothèque

Autre problème existentiel du lecteur : le classement de sa bibliothèque. Faut-il les classer :

- Par nom d'auteur ?
- Par maison d'édition ?
- Par couleur ?
- Par taille ?
- Par genre ?
- Séparer les livres lus des livres de notre PAL ?
- Ne pas les classer du tout ?

Autant de questions pour lesquelles de nombreux débats font rage et divisent les lecteurs du monde entier. On peut d'ailleurs voir de nombreuses photos de bibliothèques circuler sur internet, chacun essayant de convertir d'autres lecteurs à sa méthode de rangement.

4) Choisir son marque-page

Beaucoup de lecteurs collectionnent les marque-pages. Le choix du marque-page peut alors devenir crucial pour le bon déroulement de la lecture :

- Mon marque-page fétiche ?
- Celui qui est assorti à la couverture du livre ?
- Le marque-page promotionnel de la fnac/du relay/du festival où je l'ai acheté ?
- Le marque-page à l'effigie du livre ?
- Mon ticket de métro/mon ticket de caisse/tout autre bout de papier qui traîne ?
- Une carte postale ?
- Une marque-page en papier, un marque-page aimanté ou un marque-page gadget ?
- Pas de marque-page ? (et comme je ne supporte pas de corner la page, il faudra que je retienne le numéro de la page où je me suis arrêtée)

Encore un problème de taille qui fait hésiter de nombreux lecteurs xD

5) La Poste

L'ennemi commun à tous les lecteurs, c'est La Poste. Impossible de ne pas voir de lecteur qui ne se plaint jamais de La Poste sur les forums ou sur son blog. La Poste, c'est le mal, un point c'est tout :
- C'est trop cher
- Une fois sur dix, nos bouquins n'arrivent pas à destination. Ça tombe bien sûr toujours sur le livre qu'on attend avec impatience, qu'on veut absolument recevoir rapidement parce qu'on veut l'offrir pour un anniversaire, ou sur THE colis de la mort-qui-tue qu'on avait préparé pour un swap
- Les vendeurs ne sont pas sympas, surtout quand on leur dit qu'on veut envoyer nos livres en tarif lettre verte et pas en colissimo
- Je me demande bien qui a eu l'idée de ces horaires d'ouvertures impossibles ! Est-ce qu'ils ont pensé à tous les gens qui ne finissent pas à 17 heures le soir ? Je ne sais pas vous mais moi, je reçois toujours un avis de passage pour mes colis le lundi, et je dois toujours attendre jusqu'au samedi pour aller les chercher, parce qu'avant je ne peux pas:/

6) Comment transporter ses livres

Certains lecteurs ne peuvent pas se passer de lecture plus de quelques heures. Il faut donc toujours avoir un livre sur soi, au cas où. On pourra ainsi lire partout : dans le métro, en faisant la queue à La Poste (voir problème n°5), pendant la pause midi au boulot, dans notre bain, etc.

Mais bien sûr, comme on ne peut pas s'empêcher d'acheter de beaux livres (voir problème n°2), on se retrouve avec des grands formats, des éditions reliées, des intégrales... Bref, des livres bien lourds qui nous cassent le dos et des livres trop grands ou trop épais qui ne rentrent pas dans nos sacs à main. D'où l'éternelle question : qu'est-ce que je vais bien pouvoir lire et que je puisse emmener partout avec moi ? Et quand est-ce que je vais bien pouvoir lire tous ces pavés qui n'attendent que moi ?

Et ça, c'est sans compter sur le problème qui se pose tous les ans : que choisir pour emmener dans sa valise pour les vacances ? Même la liseuse ne résout pas la question : déjà, si on va à la plage, on a peur d'abîmer la liseuse, donc il nous faut des livres en version papier. Et puis surtout, comme les livres numériques ne comptent pas dans notre PAL (voir problème n°2), il faut bien qu'on profite des vacances pour lire nos bouquins papier et se donner l'illusion qu'on va venir à bout de notre gigantesque PAL non ?

7) Les sagas

Quand on aime, on ne compte pas. Voilà un adage qui s'applique à beaucoup d'auteurs, surtout en littérature de l'imaginaire : ils ont la fâcheuse tendance d'écrire des sagas à rallonge (mais bon on adore ça en fait hein^^). Du coup, on lit tout un tas de premiers tomes de sagas, et on n'arrive jamais à les finir... Soit parce que les tomes suivants mettent des années à sortir (attendre plus de 3 mois entre chaque tome, c'est la hantise du lecteur de sagas), soit parce qu'il y a tellement d'autres sagas qui nous tentent qu'on en a toujours une nouvelle à commencer.

Mais bon, on se soigne avec des challenges du type « Fin de série » chez Acr0 :)

8) La course après le temps

Quand on est lecteur, on a parfois l'impression de vivre des aventures géniales en même temps que les héros. Le moment lecture de la journée, c'est un peu comme si on allait passer du temps avec nos amis. Ou sauver le monde avec eux. Du coup, on ne voit pas le temps passer. Et on aimerait aller manger du méchant nous aussi, on rencontrer des beaux princes, ou partir en vadrouille dans des pays lointains. Mais non, on doit aller au boulot, on doit s'arrêter au milieu de la lecture parce qu'il faut descendre à cet arrêt de métro (alors qu'on aimerait descendre à celui d'après, histoire de finir notre chapitre tranquille), on doit faire le ménage, ou tout autre tâche barbante.

Bref, on manque de temps. Parce qu'il n'y aura jamais assez de temps pour lire. Parce qu'il y a trop de livres géniaux à lire. Et parce qu'on est accros à la lecture.

9) Qu'est-ce que je vais lire ?

Conséquence fâcheuse du problème n°2, parfois il y a tellement de choses qu'on a envie de lire (sans compter ceux qu'on DOIT lire parce qu'ils prennent la poussière depuis trois ans ou plus dans notre PAL), qu'on ne sait plus choisir. Le paradoxe du lecteur qui achète trop de livres et qui ne sait plus où donner de la tête...

10) Vie sociale vs no life

Le lecteur compulsif a parfois d'énormes choix à faire : comment concilier vie sociale et lecture ? Il y a des jours où on a plus envie d'un bon bouquin sous la couette qu'une sortie entre amis. Mais l'excuse « désolé je participe au challenge à 1000 ce week-end » ou encore « J'ai envie de passer du temps avec Jon Snow aujourd'hui, pas avec toi », ça ne passe pas trop. Résultat : soit on sort quand même (et on râle le lendemain en disant qu'on n'a pas eu le temps de lire), soit on trouve une autre excuse pour rester en tête à tête avec son bouquin, soit on se trouve des amis lecteurs^^

Bref, vous l'avez compris, la vie de lecteur, c'est pas facile :P

26 commentaires:

  1. Le pb du rangement et de la place sont la même chose chez moi : je range pour que ça prenne le moins de place possible ^^'
    Du coup c'est tout en bordel mais bon... :D

    Le marque page n'est pas un soucis pour moi, je prends le premier qui me tombe sous la main (s'il a la bonne taille), des fois c'est une enveloppe si je n'ai pas réussi à en trouver un rapidement ^^ (pourtant j'ai une boîte remplie mais bon).
    Le transport non plus, j'ai un grand sac à main, je mets les livres dans un sac plastique et hop. Et c'est mister qui porte la valise si besoin, hu hu. (Il n'y a guère que deux/trois bouquins que je ne transporte vraiment pas vu leur poids/taille).

    Quoi qu'il en soit, tout gros lecteur subit des contraintes, ça c'est commun :D

    RépondreSupprimer
  2. Excellentissime ! Je fais tourner ! BRAVO ^^

    RépondreSupprimer
  3. Sympa ce TTT et on voit que tes réponses sont du vécu :p
    Je me reconnais dans tous les points aussi sauf que maintenant j'ai arrêté de râler sur la poste depuis que j'ai découvert qu'il y avait pire...Comme colis privé pour ne pas les citer...
    Pour le manque de place, c'est chiant aussi d'avoir un chéri qui lit beaucoup parce que ça devient la guerre de la place sur les bibliothèques !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord, j'ai aussi eu des déboires avec colis privé...
      Et le chéri qui lit beaucoup, c'est pas du vécu par contre. Le mien ne lit quasiment pas (même si j'essaye de le convertir^^ Mais ça marche pas trop), mais du coup je peux lui piquer de la place sur les étagères héhé !

      Supprimer
  4. Mouahahahaha ce ne sont pas des problèmes ça : juste le bonheur d'être un grand lecteur :D
    Il est excellent ton TTT et j'adore l'humour que tu y as mis !!!

    RépondreSupprimer
  5. ah oui le problème vie sociale vs no life est bien vu ! et quand tu vis avec un non lecteur, je te dis pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mien ne lit pas non plus mais il est compréhensif :)

      Supprimer
  6. Excellent, ton TTT ! Et surtout, tu as tapé dans le mille avec tous les points, c'set super !
    Il n'y a que le marque-page qui ne me soucie pas trop : je prends le premier truc qui traîne, ou bien je retiens la page si je n'ai vraiment rien !

    RépondreSupprimer
  7. Pour le problème 6 moi j'ai résolu le problème. J'achète mes sacs en fonction de la place pour un grand format. :p

    RépondreSupprimer
  8. Très juste ton TT :) et bien écrit!

    Je me retrouve dans toutes les situations.
    Sauf que je suis maintenant bien décidée, depuis décembre dernier, à vaincre ma PAL!! Elle est à 57 youhou! Bon, je craque encore, mais uniquement si c'est pour lire le livre tout de suite. Mon nouvel adage "si je ne compte pas le lire dans le mois qui vient, il sera bien encore disponible à l'achat dans un mois".

    Pour ce qui est de la méga frustration de la poste et autre relais Kiala du genre, j'ai trouvé maintenant la solution. Je me fais livrer au boulot :D
    Et quel plaisir de voir arriver un livre en cours de journée devant le regard curieux de mes collègues et repartir avec le soir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas mal ton adage, faudrait que je l'applique moi aussi. Je fais quand même des efforts dernièrement :) Mais ça m'arrive encore de voir des bouquins dans ma PAL que j'ai achetés en GF et qui maintenant sont en poche...
      Sinon ta solution de se faire livrer au boulot est très bien, mais avec mon job ce n'est pas possible : je travaille souvent chez mes clients, et je change régulièrement de lieu de travail :/

      Supprimer
  9. J'adore :). Je me suis pratiquement reconnue dans tout tes points. Finalement, on se ressemble tous un peu même si on a chacun nos petites spécialités...

    RépondreSupprimer
  10. Comme d'autres, pas trop d'angoisse avec le marque page. J'ai mis aussi la valise, en pensant à toi d'ailleurs :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je l'ai vaincue cette satané valise !! Bon et puis cette année, je partais en voiture donc le problème est moins complexe :)

      Supprimer
  11. "J'ai envie de passer du temps avec Jon Snow aujourd'hui, pas avec toi" MDR Il faut que je la sorte un jour celle-la ! Super TTT ! Et je suis daccord avec tous tes points. :)

    RépondreSupprimer
  12. Un excellent TTT, je m'y retrouve beaucoup ;) !
    L'addiction aux livres, être victime de la tentation, tous les transporter... De vrais supplices !

    RépondreSupprimer
  13. J'adore ton TTT et je te rejoins sur pas mal de points sauf le rangement des livres j'avoue j'ai aucune logique de rangement. Par contre j'ai bien mon marque page fétiche ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais bien voir la tête de ta bibliothèue !

      Supprimer
  14. Hallucinant ce TTT et bien rédigé ! J'ai trouvé ça dingue le coup du chéri qui a la passion des figurines collector Star Wars et mangas... Mais attends, on a le même ????
    Trop fort, trop vrai :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Loool non le mien n'a rien de tout ça, ouf !

      Supprimer
  15. Excellent ;-)
    Je me retrouve tout à fait dans cet article. Mon homme aussi mais lui en transposant tout ça aux jeux de société ( je ne vous dis pas les soucis quand deux passionnés se partagent la même maison^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh la chance ! J'adore les jeux de société :)

      Supprimer
  16. Génial ton TTT !
    Tu résumes parfaitement la situation !
    Plus qu'à envoyer le lien de ton article à mes proches pour espérer leur faire comprendre le problème ! ;)

    RépondreSupprimer