3 septembre 2013

Top Ten Tuesday - Les 10 raisons qui vous font aimer les ebooks et les liseuses

21 comments

L
e Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani.

Le sujet de la semaine est le suivant :

Les 10 raisons qui vous font aimer les ebooks et les liseuses

1) C'est léger et c'est petit

Ma liseuse, c'est mieux qu'un bouquin pour lire dans les transports en commun, en voiture ou dans le TGV : ça rentre pile poil dans mon sac à main, c'est un vrai poids plume, et les bords ne s’abîment jamais (contrairement aux bouquins qui sont souvent un peu malmenés dans un sac...). Du coup, je ne me casse pas le dos et/ou le poignet avec des pavés qui pèsent plus d'un kilo, et je n'hésite pas à l'emmener partout avec moi !

2) Elle contient une bibliothèque à elle toute seule

Le miracle de la technologie ! Je peux stocker plus de 1000 livres dans ce tout petit objet, et c'est juste génial : gain de place dans mon appartement (ce qui est non négligeable quand on habite à Paris et que le moindre mètre carré vaut son pesant d'or !), moins de prise de tête pour faire sa valise pour un week-end et les vacances (enfin, en théorie...). Et puis, pas besoin de réfléchir trois plombes pour savoir quel livre emporter dans son sac : on emmène une vraie bibliothèque avec nous, et on a le choix à tout moment^^

3) Elle est classe ma liseuse quand même :)

Ma liseuse, c'est un bel objet, et je la trouve super classe :) Maintenant que les liseuses sont plus répandues, c'est facile de trouver le modèle qui nous convient, dans la couleur qui nous plaît, voire même d'acheter des accessoires pour la rendre encore plus jolie !

4) Vive la technologie !

Sans être fan de tous les gadgets technologiques à la mode, j'ai été attirée par la liseuse dès ses premières apparitions dans les magasins en France. J'ai tout de suite trouvé ça extra. Un écran sur lequel on peut lire des heures sans se ruiner les yeux, un dico intégré, pouvoir marquer toutes les pages qu'on veut, surligner des passages ou prendre des notes, changer la taille du texte, c'est génial non ? (même si ce sont des fonctions dont je me sert très peu en fait)

5) Après tout, n'est-ce pas le contenu le plus important ?

Certes, j'aime toujours les livres papier (et je trouverai 10 raisons de vous le prouver dans le TTT du 1er octobre), mais finalement, ce qui est important dans le livre, c'est avant tout le texte, le contenu. Le contenant, c'est un bonus, mais fondamentalement, on n'en a pas besoin pour apprécier un bon bouquin !

6) Le numérique, c'est l'avenir

Même si j'aime les livres papiers et que j'en achète toujours autant, je fais partie des gens qui pensent que l'avenir est dans le numérique. Aussi bien dans l'édition que dans d'autres domaines. Et je pense aussi que papier et numérique ne doivent pas s'opposer, car ils sont complémentaires. On peut être contre, mais avec ou sans nous, le numérique continueras son petit bonhomme de chemin. Alors pourquoi ne pas en tirer parti et profiter de ses avantages ?

7) Les ebooks, c'est moins cher que le papier (merci aux éditeurs de l'imaginaire !)

En littérature de l'imaginaire, on est chanceux : grâce à Bragelonne et Milady, les ebooks sont à des prix très abordables (et du coup on craque plus souvent^^). Sans compter les opérations ebooks à 0,99€... Même les autres éditeurs de l'imaginaire font des prix acceptables je trouve, avec des promotions fréquentes (chez Rebelle ou chez l'Atalante par exemple), ce qui est loin d'être le cas en littérature contemporaine, où on voit toujours des ebooks à un prix plus élevé que la version papier en poche... On trouve également beaucoup de nouvelles à tout petit prix (souvent 0,99€ la nouvelle), ce que je trouve génial pour les amateurs de ce format.

8) Ça ne compte pas dans la PAL

Certains lecteurs ont décidé de ne pas comptabiliser les ebooks dans leur Pile à Lire (ce qui n'est pas mon cas). Comme ils n'ont pas de substance physique, on ne les voit pas et on a moins l'impression de crouler sous la PAL. Donc un point bonus pour les ebooks par rapport aux livres papier :)

9) Les ebooks gratuits

Le truc bien avec les livres numériques, c'est qu'on trouve plein de livres libres de droits sur le net, et en toute légalité. Top pour réviser ses classiques ! Pour les amateurs de nouvelles, on trouve aussi beaucoup de revues gratuites (Anglemort par exemple) ou des nouvelles offertes par les éditeurs (exemple récent qui me vient en tête : Keleana et le Seigneur Pirate de Sarah J. Maas).

10) Lire en anglais

La lecture numérique est beaucoup plus répandue aux Etats-Unis et au Royaume-Uni qu'en France, où elle peine encore à se faire accepter. Du coup, le choix de livres en VO est vraiment important, et ça peut être une bonne occasion de se mettre à la lecture en anglais !

21 commentaires:

  1. C'est ce qui me freine le plus le prix des ebooks plus cher qu'un format poche alors que c'est du tout numérique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais heureusement, tous les éditeurs ne pratiquent pas ce genre de prix !

      Supprimer
  2. Je suis comme toi : ce n'est pas parce qu'il est dématérialisé que je ne dois pas le lire, donc, hop ! dans la PAL !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais bon, ça fait moins mal quand même hein :) Je trouve qu'on ressent moins d'urgence à lire la PAL numérique que la PAL papier

      Supprimer
  3. Je ne tiens pas de PAL, ni physique ni numérique donc mon problème est réglé ^^
    Et je suis d'accord avec tous tes points.
    Pour le prix, c'est sûr qu'il vaut mieux se tourner vers de petites maisons d'édition ou celles qui veulent bien se donner la peine de faire des prix raisonnables !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah, j'avais pas pensé au point PAL ^^
      Moi aussi je la compte. En fait à partir du moment où je dépense de l'argent ça rentre dedans, ça me paraît logique :)

      Supprimer
    2. Ah ? Pourtant c'est utile d'avoir une PAL. Parce que des fois on oublie qu'on possède certains bouquins, et tenir une PAL à jour permet de ne pas oublier :)

      Supprimer
  4. Coucou,
    Très bon top ten :)
    Je mets mes ebooks dans ma PAL aussi, pour moi, ça reste un livre.
    Et en plus, si je l'ai adoré version ebook, je l'achète en papier après :)
    Bises et bon mardi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que parfois j'ai envie de craquer pour la version papier en plus de l'ebook. Ils devraient faire des formules où on a les deux !

      Supprimer
    2. Ce qui se fait couramment en Angleterre et aux Etats Unis :'(

      Supprimer
  5. très bon top ten entièrement d'accord avec toi :)

    RépondreSupprimer
  6. la mienne aussi elle est trop la classe ^^ , je mets mes ebooks aussi dans ma Pal , pour moi numérique ou pas c'est un livre
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  7. C'est vrai que les opérations ebooks à 0,99€ c'est vraiment pratique et c'est même ça qui m'a décidé à acheter des livres en numérique et utiliser ma liseuse :)

    RépondreSupprimer
  8. Nos arguments se rejoignent, et je suis assez partisante du "peu importe le flacon pourvu que l'on ai l'ivresse" ;-)

    RépondreSupprimer
  9. Je suis d'accord avec tes points, même si je n'utilise ma liseuse qu'occasionnellement. J'ai encore du mal à me détacher du papier ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi c'est vraiment par période : parfois je ne touche pas à ma liseuse pendant des mois, et puis d'autres fois j'enchaîne plusieurs lectures numériques

      Supprimer
  10. Très beau TTT (plus que le mien en tout cas mdr) !!!

    RépondreSupprimer
  11. Ça ne compte pas dans la PAL!!!! C'est quoi cette histoire! :p

    RépondreSupprimer
  12. Les seuls avantages que je verrait à un livre électronique serait effectivement de pouvoir avoir tout mes livres dans ma poche et un sac moins lourd.
    Pour moi, je suis quand même mitigée : le contenu est le plus important, mais la texture, l'apparence, font beaucoup pour moi. Un livre électronique n'est pas un "vrai" livre, même s'il peut être très pratique ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends qu'on puisse accorder de l'importance à l'apparence et à la texture (c'est mon cas puisque je ne lis pas exclusivement du numérique, loin de là ! et que j'aurais du mal à me passer de livres papier), mais pour moi un livre numérique est tout de même un livre à part entière !

      Dire que ce n'est pas un vrai livre, c'est comme dire qu'un vieux poche tout abîmé avec une couverture horrible n'est pas un vrai livre, même si c'est un chef d'oeuvre... Les éditions peuvent bien varier, la couverture être belle ou non, le texte est toujours là et c'est lui qui compte, c'est lui que l'auteur a créé, et non l'emballage tout autour :)

      Enfin bon, c'est mon point de vue, mais je comprends aussi le tiens

      Supprimer
  13. Haaan la 8 "cela ne compte pas dans la PAL" l'excuse toute trouvée ;) Et oui, on est chanceux côté prix, mais c'est encore assez dément pour moi. Je valide tout le reste (évidemment)

    RépondreSupprimer