4 octobre 2013

Starters - Lissa Price

6 comments

Auteur : Lissa Price
Cycle : Starters

Édition : Robert Laffont
Parution : 2012

Pages : 449
Prix : 17,15 €

Genre : Science-Fiction, Jeunesse

D
ans un futur proche : après les ravages d’un virus mortel, seules ont survécu les populations très jeunes ou très âgées : les Starters et les Enders. Réduite à la misère, la jeune Callie, du haut de ses seize ans, tente de survivre dans la rue avec son petit frère. Elle prend alors une décision inimaginable : louer son corps à un mystérieux institut scientifique, la Banque des Corps. L’esprit d’une vieille femme en prend possession pour retrouver sa jeunesse perdue. Malheureusement, rien ne se déroule comme prévu… Et Callie réalise bientôt que son corps n’a été loué que dans un seul but : exécuter un sinistre plan qu’elle devra contrecarrer à tout prix !


J
e crois me souvenir que ce titre avait fait pas mal de bruit lors de sa sortie : on le voyait partout sur la blogosphère, avec beaucoup de chroniques positives dessus. Je dois dire que je ne partage pas l'avis de la majorité. J'ai trouvé ce livre sans intérêt malgré des idées qui auraient pu donner quelque chose d'intéressant. Je l'ai quand même lu jusqu'au bout parce que le langage est simple et le style facile à lire. Mais au final, je n'en retire pas grand chose.

Ce qui m'a chagriné pour commencer, c'est le postulat sur lequel repose toute l'histoire : l'antagonisme entre les Starters et les Enders. Là-dessus, pas vraiment de réponse claire ou développée : les Enders ont été vaccinés contre les spores (une arme chimique) tandis que les Starters non. La génération entre les deux est morte, décimée par ces spores. Mais pourquoi les Starters ont-ils survécu ? Pourquoi la génération médiane n'a-t-elle pas été vaccinée ? Et pourquoi / comment les Enders parviennent-ils à vivre aussi longtemps ?

Le monde dans lequel Callie évolue est à peine esquissé, et c'est ce qui m'a profondémment dérangée. Et puis la société qui s'est mise en place a l'air bien ancrée, les Enders ont l'air d'avoir vécu un paquet d'années depuis cette fameuse attaque des spores, et pourtant on apprend qu'à peine deux ans ont passé depuis... Vraiment pas crédible. On dirait que l'auteure a eu l'idée de la Banque des Corps et qu'elle s'est focalisée dessus. Ce qu'il y a autour, c'est secondaire et ça sert juste à expliquer dans quel contexte louer des corps a pu devenir acceptable pour les Enders.

Outre ce point gênant, le fond de l'intrigue n'est pas des plus original. On devine très vite les grandes lignes. Et pas mal de choses m'ont une fois de plus chiffonnées, surtout par rapport au comportement de certains personnages. Beaucoup changent d'avis du tout au tout en quelques minutes pour finir par aider Callie. Et Callie dit vouloir sauver son petit frère à tout prix mais ne semble pas plus inquiète que ça finalement. Elle en profite même pour flirter et passer des soirées entre copines...

La fin m'a semblée un peu précipitée et le dénouement un peu facile. La seule chose que j'ai trouvée intéressante et qui m'a intriguée, c'est le personnage du Vieux, ainsi que les toutes dernières pages, qui amènent des éléments nouveaux et surprenants. Mais ça ne m'a pas donné envie de lire la suite pour autant...



Starters propose quelques idées intéressantes mais celles-ci sont tellement peu exploitées que le livre en perd tout intérêt. Le style est simple et facile à lire, mais le monde créé par Lissa Price est tout juste esquissé, et les postulats de base sur lesquels l'histoire s'appuie restent très vagues. Les personnages sont peu approfondis, certains sont même carrément vides. Un seul d'entre eux a vraiment retenu mon attention et m'a surpris dans les dernières pages. Vraiment dommage !

3/10

6 commentaires:

  1. C'est dommage, la quatrième de couverture est assez intrigante, l'idée de base avait l'air bonne...Et au final que des points négatif! Faudra attendre que quelqu'un fasse mieux^^

    RépondreSupprimer
  2. C'est fou, parce qu'en lisant ta chronique, je me dis "ah, exactement !". Mais quand je l'ai lu, ces détails ne m'ont pas particulièrement gênée : j'ai trouvé que ça manquait d'approfondissement, mais sans plus. Le tome 2, en revanche, c'est une vraie catastrophe. Comme tu dis, on dirait que l'auteur a eu l'idée du concept de la Banque des Corps (et il y avait tellement de choses à faire dessus !) et que ça s'est arrêté là. Dommage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon ba clairement, je ne me lancerais pas dans le tome 2...

      Supprimer
  3. C'est vrai que c'est un livre qui manque un peu de profondeur, malgré tout j'ai bien aimé cette duologie, mais le tome 2 était assez décevant.

    RépondreSupprimer
  4. Complètement d'accord ! je l'avais lu, alléchée par les nombreuses chroniques ultra-positives et j'avais été bien déçue !!

    RépondreSupprimer
  5. Effectivement, ce roman avait eu beaucoup d'échos sur la blogosphère et dans l'ensemble, il me semblait également que les avis était assez positif.

    Si la couverture attire le regard, je n'étais pas plus attirée que cela par l'histoire ... et avec ton avis, je pense que je vais passer mon chemin ou alors attendre qui passe entre mes mains.

    Mais j'ai tellement de livres à lire qu'il ne sera pas une priorité ^^

    RépondreSupprimer