19 janvier 2014

Katana, Tome 1 - Jean Luc Bizien

5 comments

Auteur : Jean-Luc Bizien
Cycle : Katana

Édition : Le Pré aux Clercs
Parution : 2013

Pages : 331
Prix : 16 €

Genre : Fantastique, Jeunesse

L
e roi-dragon exerce sa tyrannie sur le Japon. Un jour, Ichirô, apprend que le souverain a tué ses parents. Assoiffé de vengeance, le jeune samouraï errant décide de défier le Shogun sorcier. Hatanaka, son père adoptif et samouraï d'élite va le préparer à l'impossible. Ichirô part pour une longue quête, au cours de laquelle il sera rejoint par des compagnons de route, voleur, paysan ou ninja. Il devra les accepter dans leurs différences, réunir leurs forces et leurs caractères... et se découvrir à son tour.


K
atana est un roman que j'ai lu en deux jours et avec lequel j'ai passé un bon moment. J'y ai retrouvé un univers tout droit inspiré du Japon féodal, assez méconnu du grand public je pense, et qui est donc toujours dépaysant pour nous, lecteurs de l'Occident ! En tout cas, on sent que Jean-Luc Bizien est passionné par le Japon et qu'il le maîtrise très bien. Il arrive d'ailleurs de manière très naturelle à nous faire entrer dans son univers, à distiller des notions qui peuvent être nouvelles pour le lecteur, mais sans surcharger le récit avec des explications ou des passages trop descriptifs.

Au contraire, Katana est un roman plein d'action, et comme indiqué sur la 4ème de couverture, il est tranchant comme la lame dont il porte le nom. On voit bien que Jean-Luc Bizien ne s'embarrasse pas avec de longues réflexions ou des descriptions à n'en plus finir. Il entre immédiatement au coeur de l'action et l'intrigue suit son bonhomme de chemin sur ce même rythme. Le roman est donc dynamique et vif, et même un peu trop pour moi je l'avoue. J'aurai parfois aimé un peu plus de rélfexions et de descriptions justement, ou tout du moins qu'on prenne un peu plus le temps de découvrir les personnages, de savourer les rencontres, les échanges. Là, ça va un peu trop vite pour moi et ça me donne par moment le sentiment qu'il manque un petit quelque chose.

Mais globalement, je n'ai pas été déçue, parce que j'apprécie l'univers japonais et que le roman est construit à la manière d'un shônen, ce qui ravira les amateurs du genre. Jean-Luc Bizien nous propose ni plus ni moins qu'une quête de vengeance sous forme de roman initiatique, dans lequel un jeune garçon fait de nombreuses rencontres et se découvre lui-même tout en se dépassant pour parvenir au bout de ses objectifs. Une trame très classique dans le genre, mais néanmoins maîtrisée : on ne boude pas notre plaisir :) On retrouve tout un tas de personnages et de situations typiques dans les mangas de type shônen : le maître qui enseigne son art à son élève, le clan ninja, le daimyo sans pitié et pourri jusqu'à la moelle, les duels dont les enjeux sont de gagner un adversaire à sa cause ou lui montrer sa supériorité, et bien d'autres scènes qui sont autant de clins d’œils à la culture japonaise.

J'avoue que j'ai trouvé la fin un peu rapide, et que les toutes dernières pages, à défaut de vraiment m'étonner, m'ont plutôt fait rire ! C'est tout de même un beau cliffhanger qui donne envie de lire la suite :)



Katana propose au lecteur un vrai dépaysement : on voyage aux côtés d'Ichirô, dans sa quête de vengeance, mais aussi sa découverte de lui-même. Au cours de son périple, outre son maître d'armes et père adoptif Hatanaka, de nouveaux compagnons viendront rejoindre ses rangs, pour former une petite troupe hétéroclite et bien sympathique. De nombreuses épreuves viendront ponctuer le voyage, dans lesquelles Ichirô devra se dépasser et grandir pour sortir victorieux. L'écriture de Jean-Luc Bizien est vive et dynamique, nous entraînant au coeur de l'action et de cet univers japonais avec un grand naturel : l'ensemble est très fluide et se lit avec beaucoup de facilité. Même si j'aurai aimé davantage de développements (le récit est un peu trop rapide à mon goût), j'ai pris plaisir à découvrir ce roman construit à la manière d'un shônen, qui ravira les fans du genre et fera voyager les autres au coeur de la culture japonaise, que l'auteur semble bien maîtriser.

7,5/10

11/72

Version 1 : 12/26 (un combat)

5 commentaires:

  1. merci pour ton avis il me tente beaucoup moi qui apprécie l'univers japonais également. j'aime assez aussi que soit plein de rebondissement et dynamique ^^

    RépondreSupprimer
  2. Tout ça (le Japon féodal, les péripéties, ton avis positif) me donne très envie de lire le livre ! En plus j'ai déjà lu du Bizien, et je me souviens que j'avais adoré ! Par contre je vais sans doute attendre que toute la série sorte :).

    RépondreSupprimer
  3. Mmmm, petit ajout dans la wish list alors...

    RépondreSupprimer
  4. Je l'ai depuis un moment et j'ai acheté le second à cause de la fermeture de la collection Pandore du Pré au Clercs (ça m'est arrivé tellement de fois d'avoir un tome 1 et quand je l'ai enfin lu et que je veux le 2 il n'est plus édité bref). Du coup il faudrait que je m'y mette et ton avis est globalement positif alors ça me branche pas mal :)
    Merci !

    RépondreSupprimer
  5. Il me tente beaucoup à présent! Hop, dans la wish list! Merci !

    RépondreSupprimer