7 janvier 2014

Les Larmes Rouges, Tome 1 - Georgia Caldera

8 comments

Auteur : Gergia Caldera
Cycle : Les Larmes Rouges

Édition : J'ai Lu
Parution : 2013

Pages : 768
Prix : 10,90 €

Genre : Fantastique


A
près une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants.

Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité.
Peu à peu, elle perd pied…


S
ans jamais avoir vraiment lu d'avis sur ce livre, j'en avais quand même entendu parler, avec l'impression que la majorité des lecteurs avaient apprécié. Je pense que j'aurais dû davantage me renseigner avant de le lire, parce que je n'avais pas compris que c'était une romance...

J'ai donc été décontenancée parce que je ne m'attendais pas à ce que le roman soit construit autour d'une romance. Celle-ci prend trop de place à mon goût, et m'a surtout laissée de marbre, je dois bien le dire. De manière générale, je n'ai pas vraiment ressenti d'émotions à la lecture, alors que certaines scènes auraient clairement dû me faire frissonner, que ce soit des scènes d'amour ou des passages horrifiques avec bain de sang, possession démoniaque et tout le tintouin.

Autre chose qui m'a gênée : l'héroïne, qui devient vite agaçante. Elle se plaint beaucoup, et apparaît tout du long comme une jeune fille capricieuse qui ne respecte pas les autres et les traite comme de la m... ! Elle est toujours affaiblie et réclame de l'attention par tous les moyens. Henri quant à lui est à ses petits soins, mais elle a des réaction d'enfant gâtée avec lui je trouve. Le pauvre ! Heureusement il m'a paru plus intéressant que Cornélia, même s'il reste encore assez mystérieux et qu'il est plutôt taciturne.

J'ai par contre bien aimé les flash-backs dans le passé qui parsèment le livre et lui donnent un certain rythme malgré les longueurs et les nombreuses répétitions qui font régulièrement retomber l'intérêt du lecteur. Ces allers-retours dans la vie antérieure de Cornélia sont les seuls éléments qui font avancer l'intrigue, et c'est vraiment dommage parce que du coup, on fait vraiment du sur place, on aimerait que ça avance, qu'il y ait du suspens, mais il y en a trop peu. Au lieu d'avoir des révélations et de nouveaux questionnements, on ne fait que tourner en rond, beaucoup de choses se répètent et perdent de leur intérêt (faudra m'expliquer pourquoi on passe autant de temps à parler des repas et du sommeil de Cornélia !). Pendant les cent dernières pages, les choses s'accélèrent mais arrivé à la fin du livre, on ne sait toujours pas où on va, et ça c'est un vrai problème.

Globalement, on sent clairement les influences de l'auteur : l'ambiance gothique est très bien retranscrite et j'ai trouvé Henri et ses comparses réussis (notamment pendant le bal). Néanmoins, je ne sais pas si c'était volontaire (c'est peut-être pour rendre hommage à ceux qui ont inspiré l'auteur ?), mais certains éléments du récit rappellent un peu trop d'autres romans (Entretien avec un Vampire d'Anne Rice entre autres, mais pas que), et les passages horrifiques sont clairement déjà vus. C'est dommage, car le roman perd de son originalité !

En fait j'ai eu l'impression que chaque point positif trouvé au roman avait un pendant négatif. Je sors donc de ma lecture avec un avis mitigé. J'ai tout de même tenu sur près de 800 pages sans non plus m'ennuyer, mais j'ai eu du mal à réellement me passionner pour ce roman et je ne suis pas sûre de lire la suite.



Ce premier tome possède des qualités, mais malheureusement aussi pas mal de défauts. L'ambiance gothique est le gros point fort du roman, mais on sent finalement un peu trop les influences de l'auteur, et on retrouve plusieurs emprunts à d'autres oeuvres, ou des scènes déjà vues ailleurs. Les allers-retours dans le passé donnent du rythme au récit et sont dignes d'intérêt, mais celui-ci retombe fréquemment entre deux flash-backs, du fait d'un grand nombre de répétitions et de passages inutiles. Enfin, j'ai été un peu déçue de voir que l'intrigue se focalisait principalement sur une romance, d'autant plus que l'héroïne est assez agaçante. En conclusion, le livre n'est pas mauvais, l'ambiance est vraiment réussie, mais l'ensemble mériterait d'être retravaillé, que ce soit au niveau du style ou bien pour supprimer les répétitions.


6/10

8/72

8 commentaires:

  1. J'ai entendu énormément de bien de ce livre mais il ne m'a jamais attiré parce que les histoires de suicidés c'est pas trop mon truc, et vu ce que tu en dis, notamment le côté romance exacerbé, j'ai bien fait de passer mon chemin ! Je crois d'ailleurs que c'est la 1ère fois que je vois un commentaire négatif dessus ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le suicide n'est pas vraiment abordé dans le livre donc si c'est ce qui te fait peur, tu peux te lancer tout de même. En tout cas j'ai moi aussi lu très peu d'avis négatifs ou mitigé sur ce livre, j'ai plutôt en tête de nombreux coups de coeur de lecteurs ! Comme quoi, parfois on est surpris !

      Supprimer
  2. Une romance ? On ne penserait pas en lisant le résumé !!! ça parait plus être un roman à suspense, avec des visions etc....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pour ça que j'ai été étonnée au début de ma lecture ! C'est donc utile de lire en profondeur quelques chroniques sur les blogs des copines pour être sûre de ce qu'on va lire ^^

      Supprimer
  3. Le résumé est alléchant je trouve. Pense-tu lire le second tome ? la lecture semble t'avoir laissé un goût d'inachevé en quelque sorte ...
    Perso j'aime beaucoup les livres d'ambiance, et celui-ci semble être assez bien servi de ce côté ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas sûre de lire le second tome. Je pense que je vais attendre de voir les retours qu'il y a sur cette suite, mais en même temps je ne sais pas si je peux m'y fier vu que beaucoup de lecteurs semblent avoir adoré le tome 1, ce qui n'est pas mon cas

      Supprimer
  4. Je regrette que tu n'aies pas plus apprécié mais je comprends tous les points que tu as soulevés.
    Du coup, je trouve que c'est clairement une erreur d'avoir supprimé le fait que ce soit d'abord une histoire d'amour (j'aime pas le mot romance) de la 4e de couverture car beaucoup risquent d'avoir la même (mauvaise) surprise que toi.
    Par contre pour le déjà-vu, je ne m'en suis pas rendu compte mais il faut dire que j'évite en général les livres "horrifiques" :D
    Je te dirai si le 2e tome vaut le détour quand il sortira.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait si je comprends bien, dans l'édition du chat noir, il y avait bien mentionné sur la 4ème de couv que c'est une histoire d'amour ?

      Supprimer