26 avril 2014

Maeve Regan, Tome 2 - Marika Gallman

Leave a Comment

Auteur : Marika Gallman
Cycle : Maeve Regan

Édition : Milady
Parution : 2012

Pages : 474
Prix : 7,60 €

Genre : Bit - Lit

P
arce qu’elle représentait un danger pour eux, Maeve Regan a fui tous ceux qu’elle aimait, y compris son amant, un vampire. Sa seule chance de retrouver une vie normale consiste à éliminer son père et son frère, deux suceurs de sang extrêmement puissants. Mais tant qu’elle ne parviendra pas à maîtriser ses pouvoirs, les retrouvailles risquent de ne pas se dérouler comme elle les avait imaginées…


J
e continue mon incursion en bit-lit avec ce second tome de Maeve Regan. Il est plus épais que le premier, mais on entre dans le vif du sujet dès les premiers chapitres, et les pages défilent sans difficulté. On retrouve Maeve qui poursuit sa quête de vengeance seule, mais qui semble sombrer petit à petit dans la dépression et la solitude. Je dois avouer que la Maeve de ce tome là est différente de celle des débuts. Si elle a toujours aussi mauvais caractère, elle est loin de la battante que j'avais appréciée dans le premier tome. Au contraire, son trop plein d'émotions, et notamment de colère, la submerge ici complètement et la ronge un peu plus à chaque chapitre. C'est parfois agaçant de la voir se débattre avec elle - même, mais c'est aussi ce qui fait d'elle une héroïne que j'apprécie, parce qu'elle est loin de la fille sympa à qui les autres ont envie de se rallier.

Bon, elle a quand même une propension à se mettre dans le pétrin et à foncer dans les pièges qu'on lui tend tête baissée. Ce qui devient un peu redondant. Mais franchement, je ne me suis pas ennuyée du tout durant la lecture, et j'étais contente de découvrir de nouveaux personnages, tout autant que d'en retrouver d'autres ;) En plus on commence à en savoir plus sur l'origine des vampires et sur le passé familial de Maeve ! L'intrigue se développe un peu plus, par contre certains personnages restent encore peu approfondis, voire plats (Elliott en fait partie, depuis le premier tome je ne l'apprécie pas du tout...)

Le gros bémol quand même, c'est que j'ai vu la fin venir à des kilomètres, et que je l'ai trouvée un peu trop théâtrale et grand spectacle à mon goût. Ça ne m'empêche pas d'avoir envie de lire la suite hein, mais bon, j'ai trouvé ça un peu trop, et je n'ai pas été surprise du tout. A voir comment Marika Gallman va s' en servir pour faire évoluer l'histoire et ses personnages. J'espère que Maeve ne deviendra pas insupportable dans le tome suivant !

Ah oui, et énorme point noir pour la couverture, que je trouve horrible et de mauvais goût : c'est le genre de couverture qui ne me donne pas du tout envie et reprend tout ce que je n'aime pas dans la bit-lit... Comme quoi, la couverture ne fait pas tout !


Un second tome qui démarre sur les chapeaux de roue, bourré d'action du début à la fin : on n'a pas le temps de s'ennuyer ! Maeve est ici bien moins téméraire et vulgaire que dans le premier tome, mais je l'apprécie toujours autant :) Par contre je regrette que certains personnages secondaires soient si peu développés, voir carrément plats (notamment Elliott). L'intrigue se développe davantage dans ce tome et se termine sur un final qui n'a pas su me surprendre mais qui me donne quand même envie de continuer la série :)

7,5/10


des chaînes

8/26

23/72

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire