23 juillet 2014

Odalisque - Fiona Mc Intosh

11 comments

Auteur : Fiona Mc Intosh
Cycle : Percheron

Édition : Bragelonne
Parution : 2012

Pages : 473
Prix :

Genre : Fantasy


L
e Zar de Percheron vient de mourir. Le jeune Boaz, fils de sa favorite, lui succède sur le trône. Ambitieuse et calculatrice, sa mère fait éliminer tous ses rivaux et entreprend de constituer un nouveau harem. Ana, l’odalisque, découvre un monde où elle ne manquera de rien, sauf de liberté. Elle tente de fuir avec ses seuls amis, Lazar, l’Éperon de Percheron, un homme aussi secret que séduisant, et Pez, un nain apparemment fou. Cette évasion entraîne des conséquences dramatiques...


O
dalisque a été une vraie bonne surprise, même si je n'en attendais pas moins venant de l'auteur après la Trilogie du Dernier Souffle, que j'avais beaucoup aimée.

La première chose qui frappe à la lecture, c'est l'univers oriental, assez rare en fantasy, et qui apporte une touche d'exotisme à l'ensemble. On plonge dès les premières pages au cœur du palais de Percheron, une ville puissante dont tous les voisins envient la richesse. Et immédiatement, on comprend que vivre au palais n'est pas vraiment une partie de plaisir : on y découvre de nombreux personnages qui cherchent par tous les moyens à acquérir un peu plus de pouvoir, quitte à écraser les autres au passage... L'intrigue est une succession de manipulations, de coups bas, de trahisons et de complots. Et bien sûr, au milieu de ce tumulte, des relations se nouent et se dénouent, et amitié et amour viennent apporter du positif dans ce quotidien parfois bien sombre.

On apprend tout au long du roman à connaître les dessous de la ville : le fonctionnement du palais et de la politique du Zar, les règles qui régissent le harem, mais aussi les traditions, les mythes et les religions rattachées à la ville. L'univers développé par Fiona McIntosh est riche et bien construit, même s'il se limite pour le moment à la ville de Percheron et plus particulièrement à son harem et son palais. C'est un vrai plaisir de voir se dérouler sous nos yeux toutes ces intrigues, d'autant plus que les personnages deviennent vite attachants.

Par contre je dois vous prévenir : l'auteur n'y va pas de main morte, et certains passages sont difficiles car violents. Je n'ai pas pu empêcher mon coeur de battre à cent à l'heure ou d'être mal à l'aise avec certaines pratiques qui ont cours à Percheron, et surtout avec la cruauté de certains personnages, qui ne reculent devant rien pour atteindre leurs objectifs... La lecture de ces scènes n'est pas non plus insoutenable, mais elle peut secouer un peu par moments. De mon point de vue, ces scènes sont toutefois très bien gérées et intégrées dans l'histoire, ce qui rend le récit encore plus prenant !

La seule chose que je pourrais reprocher à ce premier tome, c'est finalement une histoire qui reste assez prévisible dans ses grandes lignes. Et pourtant, impossible de s'ennuyer pendant la lecture tant le style d'écriture est addictif. On a vraiment l'impression de vivre l'histoire de l'intérieur, de connaître les personnages. C'est pour moi l'une des grandes forces de l'auteur : il y a quelque chose dans son écriture, quelque chose que je ne sais pas trop définir, et qui rend ses romans vraiment prenants !

N'oublions pas non plus la magnifique couverture de Marc Simonetti, qui achèvera peut-être de vous convaincre :)



J'ai dévoré ce premier tome que j'ai trouvé très entraînant, avec des personnages attachants et un univers riche dans une ambiance orientale très appréciable. Malgré une histoire assez classique et prévisible dans ses grandes lignes, j'ai été happée par le récit et je n'ai pas pu décoller le nez du livre :) L'auteur a un vrai sens du rythme et arrive à nous faire ressentir les émotions de ses personnages à l'aide d'un style d'écriture simple mais authentique. C'est ça, la magie de Fiona McIntosh^^

8,5/10

36/72

Un dôme

11 commentaires:

  1. Ton avis m'a séduite! Je note le titre! :)

    RépondreSupprimer
  2. Décidément, je n'entends que du bien concernant cette auteur ces derniers temps !
    Ca a l'air d'être une belle histoire, avec tout ce que j'aime : des personnages attachants, un style addictif, une course au pouvoir et une touche d'exotisme <3
    J'ai eu la chance de recevoir l'exil de cette auteure tout récemment, j'espère pouvoir le lire prochainement et maintenant avec cette chronique j'ai vraiment envie de me lancer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On m'a aussi offert l'Exil :) Du coup je le lirais une fois que j'aurais fini la trilogie de Percheron. Mais si tu te lances dans l'Exil entre temps, je ne manquerais pas d'aller lire ton avis :)

      Supprimer
  3. Exactement comme toi, je l'ai trouvé prévisible dans les grands lignes mais hyper efficace : j'ai aimé l'univers, les personnages, bref, tout. Ta chronique me rappelle qu'il serait temps de lire la suite, d'ailleurs =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi il faut déjà que j'achète la suite :)

      Supprimer
  4. Wouaw ! Vraiment trop tentant : une aventure Fantasy dans un univers oriental, ce n'est déjà pas banal et ça me tente énormément. Rien que cela, je suis déjà preneuse. Si en plus la plume est efficace et l'écriture addictive, je ne peux pas résister. Et hop, dans ma WL.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clairement la marque de fabrique de Fiona McIntosh :) Donc si ça te tente tu peux essayer tous ses bouquins de fantasy les yeux fermés (même si je n'ai lu que la trilogie du Souffle et le premier tome de Percheron). Si l'univers oriental te tente, tu en trouve un peu dans le cycle des démons de Peter V.Brett (surtout le tome 2), qui est très bien aussi !

      Supprimer
  5. J'ai beaucoup aimé ce tome 1 également, assez prévisible c'est vrai mais elle arrive toujours à nous maintenir scotché ! et comme sia ...je ne sais pas ce que j'attends pour lire la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va finir par organiser une lecture commune !

      Supprimer
  6. J'ai lu L'Exil récemment et j'ai adoré.... D'ailleurs il y a quelques références (minimes mais bien présentes tout de même) à Percheron dedans... C'est ce qui m'a donné envie de lire cette saga également (quand j'aurai fini les Valisar donc ^^) et ton avis finit de me convaincre ! Je pense que c'est une auteure à suivre ! C'est vrai que son écriture est addictive et sans temps mort (pourtant ses livres sont des pavés ^^ 600 et quelques pages pour l'Exil. Preuve de son talent).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que ce sont des pavés et pourtant je les lis aussi vite que certains livres de 300/400 pages ! Je ne savais pas que l'Exil faisait référence à Percheron, c'est bon à savoir et ça me donne encore plus envie :)

      Supprimer