12 août 2014

L'Ombre Parfaite - Brent Weeks

4 comments

Auteur : Brent Weeks

Édition : Milady
Parution : 2014

Pages : 216
Prix : 6 €

Genre : Fantasy, Nouvelle


G
aelan Feu du Ciel est un fermier, un époux heureux et un père de famille ; bref, un homme simple et discret. Pourtant, il est aussi immortel, et d'un talent inégalé pour les arts de la guerre. A travers les siècles, il a arboré de nombreux visages, mais bien trop souvent les événements l'ont sorti de l'ombre pour faire de lui un héros, portant ses différents noms à la postérité. Cette fois-ci, sa nouvelle mission commanditée par la dangereuse courtisane Gwinvere Kirena pourrait bien détruire tout ce en quoi il a toujours cru.


J
e ne vous cache pas que je suis un petit peu déçue du contenu de cette édition. Retrouver les personnages de l'Ange de la Nuit m'avait fait saliver d'avance, et c'est donc pleine d'attentes que j'ai ouvert ce livre. Attentes qui n'ont pas complètement été satisfaites.

La novella est centrée sur Durzo Blint avant qu'il ne devienne le célèbre pisse-culotte que l'on connaît. On y apprend davantage sur son passé, et notamment sa rencontre avec Gwinvere Kirena et d'autres personnages qui ont leur importance dans la trilogie (mais je ne préfère pas en dire trop de peur de spoiler pour ceux qui n'ont pas lu la trilogie complète avant). Sur ce point, c'est vrai que cette nouvelle est intéressante et qu'elle apporte quelques informations supplémentaires à ce qu'on a pu découvrir dans la trilogie. Et puis c'est toujours agréable de retrouver des personnages qui nous ont marqués, même si ici, on s'aperçoit vite que Gaelan Feu du Ciel est assez différent du Durzo Blint qu'il va devenir... Et nous allons comprendre en partie pourquoi via cette nouvelle.

Ce qui me chiffonne, c'est d'abord que c'est trop court. Oui, j'en veux toujours plus ^^ J'ai aussi trouvé l'ensemble assez brouillon, pas très bien écrit. Des remarques qui s'appliquaient déjà au premier tome de l'Ange de la Nuit, mais à l'époque le rythme enlevé du roman et l'intrigue palpitante m'avaient fait oublier ces quelques petits défauts dans l'écriture. Autre point, j'ai trouvé les bonus inutiles. Je n'ai d'ailleurs pas lu entièrement le glossaire car je m'ennuyais pendant la lecture... Trop d'informations, déjà connues lorsqu'on a lu la trilogie (même si j'avoue que j'en avais oublié certaines), et je n'ai pas adhéré à l'humour de l'auteur concernant ces passages. Pour finir, le chapitre inédit ne m'a pas trop parlé. J'avoue que je ne me souvenais plus trop du personnage concerné (mais j'ai eu des réminiscences sur Ezra, le bois du Chasseur et le passage avec Curoch).



Un petit livre à lire après la trilogie (avant, ça n'a pas d'intérêt) et à réserver aux fans. On y découvre comment Durzo Blint est devenu un célèbre pisse-culotte, et dans quelles circonstances il a rencontré certains personnages de la trilogie. Les bonus m'ont franchement déçue, mais la nouvelle m'a donné envie de me replonger dans cette superbe trilogie !

6,5/10

40/72

 un assassin

1/5

4 commentaires:

  1. C'est vrai que côté traduction, ce n'est pas aussi fin que mon souvenir de lecture de la trilogie. Héhé, je me demandé quel lecteur a bien pu apprécier ces bonus-qui-ne-servent-à-rien. Je vois que tu es du même avis que moi : à lire après la trilogie seulement (et encore)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai l'impression que tout le monde s'accorde sur le fait que les bonus ne servent pas à grand chose !

      Supprimer
  2. Je te rejoins tout à fait. J'ai aimé la nouvelle, parce que bon, Durzo, quoi ^^ Mais les bonus font remplissage et comme toi, je ne me souvenais pas vraiment du personnage des chapitres bonus.
    Et t'as oublié de le compter pour le Dark ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est corrigé pour le Dark Fantasy Challenge ! Merci pour le rappel :)

      Supprimer