17 octobre 2014

Le Vol du Dragon - Anne McCaffrey

7 comments

Auteur : Anne McCaffrey
Cycle: La Ballade de Pern

Édition : Pocket
Parution : 2011

Pages : 334 pages pour Le Vol du Dragon
Prix : 12,80 € pour l'intégrale

Genre : Fantasy


T
out est calme en tous lieux sur la planète Pern.

Les terrifiantes incursions des Fils argentés ont cessé depuis des temps immémoriaux. Les habitants ne savent plus pourquoi ils vivent dans des grottes et versent la dîme aux chevaliers-dragons. On ne croit plus les mythes relatifs à leurs folles chevauchées sur les grands dragons télépathes et à leur lutte d'éclat contre les redoutables Fils, qui anéantissaient toute vie organique. Les dragons deviennent rares dans le ciel de Pern.

Mais le chevalier F'lar, maître du dragon Mnementh, se remet à étudier les vieilles légendes. L'Etoile Rouge se rapproche. Bientôt les Fils se remettront à tomber. Sur Pern il faut organiser la défense, et pour commencer rendre à la race des dragons son antique fécondité. Une nouvelle Reine va naître. Il faut une fille énergique pour la chevaucher. Où trouver celle en qui survit le don ancestral ?


J
'ai enfin osé m'attaquer à l'un des monuments de la Fantasy : La Ballade de Pern. Quand on me vante les mérite d'un grand classique dans un genre que j'adore, j'ai toujours une petite appréhension, la peur d'être déçue. Parce qu'on attend forcément beaucoup d'une saga comme celle-ci, surtout avec le nombre de tomes qu'elle contient ! Et j'avoue que pour le moment, ce n'est pas le gros coup de coeur avec ce premier tome.

Je m'explique : le vol du dragon apparaît clairement comme un tome d'introduction. Une fois la dernière page refermée, on se rend compte qu'on en sait finalement très peu sur l'univers, bien qu'on puisse entrevoir qu'il est particulièrement riche et qu'il nous réserve de grandes choses pour la suite. En fait, j'ai eu un peu de mal à entrer dans le roman pendant une bonne moitié du livre, justement parce qu'on nage un peu dans le brouillard concernant Pern. On découvre tout, mais rien ne nous est vraiment expliqué, ce qui est assez inhabituel pour un livre de fantasy finalement.

Mais bon, en fait, si j'ai eu du mal, c'est surtout parce que je n'ai pas accroché avec les personnages principaux, surtout Lessa. C'est une jeune femme assez énervante, convaincue de sa supériorité, très têtue, et qui est du genre à foncer dans le tas sans trop réfléchir ni penser aux conséquences pour son entourage. Elle est assez froide et calculatrice, du coup j'ai eu du mal à ressentir de l'empathie pour elle et j'avais du mal à me fier à ce qu'elle déclarait ressentir tout au long du roman. J'ai eu plus d'atomes crochus pour F'lar et son acolyte F'nor, même si une fois de plus, je n'ai pas ressenti d'émotions véritablement fortes à leur égard. C'est peut-être cet aspect émotionnel qui m'a manqué.

Cela ne m'a pas empêché d'apprécier l'univers, qu'on devine très riche, et qui devrait se dévoiler au fur et à mesure des tomes. Ce qui est intéressant dans ce premier roman de la saga, c'est de découvrir le fonctionnement du Weyr et la relation entre les chevaliers et leur dragon. Certes, je n'ai pas trouvé qu'elle sortait de l'ordinaire, mais après tout, Anne McCaffrey a dû être l'une des premières à imaginer ce genre d'entente entre un dragon et un homme. Robin Hobb, George R.R. Martin, Naomi Novik et autres ne sont que des suiveurs :P J'aime aussi l'idée des Fils, dans le sens où c'est une menace suffisamment forte pour mettre en danger la race humaine et provoquer son extinction, mais où cette menace peut être contrée parce qu'elle suit des règles logiques et scientifiques. Découvrir ce que les hommes ont imaginé pour contrer les Fils est un aspect de la saga qui me donne vraiment envie de continuer ma lecture, pour comprendre comment ils en sont arrivés à cette solution. De même, le thème des traditions qui se perdent dans le temps est intéressant : comment perpétuer le souvenir d'une menace qui frappe avec des centaines d'années d'intervalle ? Bref, il y a de quoi faire, et je commence à comprendre pourquoi cette saga comporte autant de tomes :)

Malgré tous ces points positifs, je n'ai véritablement commencé à aimer ma lecture que durant le dernier tiers du livre, dans lequel on aborde un thème typique de la science-fiction et que j'apprécie beaucoup (mais je ne vous dit pas ce que c'est^^). Les possibilités offertes par le monde de Pern s'ouvrent alors davantage, et le rythme du récit s'accélère. Du coup, j'avais bien envie de continuer une fois la dernière page finie, j'en voulais plus ! J'espère que les tomes suivants sauront répondre à mes attentes :)

Le vol du dragon est un tome d'introduction qui nous plonge dans l'univers de Pern sans vraiment nous l'expliquer. De ce fait, j'ai eu quelques difficultés à entrer dans le roman et à ressentir des émotions à la lecture. J'ai également eu du mal à m'accrocher aux personnages (particulièrement Lessa), et je n'ai commencé à apprécier véritablement ma lecture que dans le dernier tiers du roman. J'ai pourtant trouvé ce tome prometteur : on y devine un univers très riche, avec des idées intéressantes (Anne McCaffrey étant je pense un des précurseurs concernant la relation qui peut exister entre un homme et un dragon) et des thèmes variés que j'ai hâte de voir développés au fil des tomes. Affaire à suivre donc !

7/10


49/72

16/26

un dragon

7 commentaires:

  1. Mais oui la suite en vaut la peine ! Tous les personnages ne sont pas des Lessa, fort heureusement (je te mets au défi de résister à Menolly ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et dans quel roman rencontre-ton Menolly ? (que je sache si je dois attendre encore 10 tomes ou pas :P)

      Supprimer
    2. Dans le chant du dragon, 3e dans l'ordre de parution (et 1er roman de l'intégrale 4)

      Supprimer
    3. Ça va, l'attente ne sera pas trop longue alors !

      Supprimer
  2. Tu me fais penser que je me suis arrêté... à ce premier tome ! Alors que j'ai toutes les intégrales, et que j'ai très envie de découvrir tout ce qu'a pu imaginer l'auteure. Reste plus qu'à trouver un créneau de lecture, et là, c'est pas gagné ! :D

    RépondreSupprimer
  3. Je me retrouve assez dans ta chronique, même si je me suis relativement laissée... Porter, avec ce premier tome :) Mais une chose est sure, c'est qu'il est prometteur, ça oui ! J'ai assez hâte de lire la suite :)

    RépondreSupprimer