8 novembre 2014

[Festival] Les Utopiales 2014

6 comments

Après une première expérience réussie l'année dernière, j'ai renouvelé ma venue à Nantes pour l'édition 2014, en très bonne compagnie puisque j'ai passé deux jours avec Blackwolf, Marmotte, MarieJuliet, Jae-Lou et son barbu, ce qui m'a permis de rencontrer des auteurs, des blogueurs, et de vivre au rythme de ce festival 100% SF !


Vendredi 31 octobre

Levée à l'aube, me voilà dans le train avant 8h du mat' :) Arrivée à la gare de Nantes à 10h, je file tout de suite récupérer mon sésame pour les deux prochains jours :

Mon badge pour ces 2 jours de folie !

Me voilà affublée du même nom que plein d'autres gens qui se baladent dans la Cité des Congrès :) Après un tour rapide en salle de presse pour prendre un thé bien chaud et retrouver les copains blogueurs, c'est parti pour les conférences !

Je commence avec les théories du complot sont-elles une source d’inspiration intelligente pour la science-fiction ? Xavier Mauméjean et Philippe Curval parlent très bien (d'ailleurs je ne connaissais pas Philippe Curval) mais l'ensemble reste assez obscur pour moi étant donné les références citées (je ne connais absolument aucune oeuvre citée).

Je me console juste après avec la rencontre avec Alex Alice : il y a peu, je ne connaissais même pas l'existence de ce Monsieur. Mais suite à son passage au Dernier Bar Avant la Fin du Monde, Lelf et Jae-Lou m'en parlent en bien et me recommandent Siegfried ainsi que sa dernière oeuvre : Le château des étoiles. Je peux vous dire que la conférence m'a complètement fait craquer sur les dessins, l'ambiance de la BD, l'auteur/dessinateur, et le 1er tome collector vient s'ajouter immédiatement à ma liste d'achats obligatoires à faire sur le festival (dommage, Alex Alice ne fait pas de décaces). En plus, la conférence est hyper intéressante pour comprendre comment Alex Alice travaille (j'apprends par exemple l'existence de la technique dite de la couleur directe), et je dois dire que l'enthousiasme du modérateur (Ugo Bellagamba) est contagieuse :)

Mon gros craquage du festival :D

Je file ensuite acheter un sandwich (je meurs de faim) et prend le temps de manger en écoutant d'une oreille très distraite la conférence sur lire de la science-fiction nous rend-il plus intelligent ? 

Après cette pause restauration, je suis prête pour la séance de dédicace avec Lionel Davoust : j'ai ramené mon exemplaire de La Route de la Conquête, pas encore lu mais qui reste en haut de ma PAL :)

Après ce papotage/dédicace, je profite de l'heure qui suit pour faire le tour de la librairie dans ses moindres recoins et j'achète mes trois premiers bouquins, dont mon complet craquage sur l'édition collector du château des étoiles d'Alex Alice. S'y ajoutent Rose Morte, Tome 2 de Céline Landressie et Stormdancer de Jay Kristoff.


Après ces émotions, rien ne vaut une bonne bière au Bar de Mme Spock et un peu de papotage avec les amis blogueurs (en fait j'ai eu un gros coup de barre, sûrement la bière en guise de goûter^^). Je n'ai pas non plus le temps de flâner plus que ça puisqu'il est temps d'aller voir la rencontre avec Michael Moorcock, ce grand monsieur qui a écrit Elric ! Son anglais est parfois difficile à suivre, et j'ai été un peu déçue qu'il ne nous parle pas plus de son oeuvre puisque je ne connais qu'Elric et que je n'ai pas encore lu ses autres livres.

J'enchaîne avec la rencontre avec Deborah Harkness, qui au contraire a un anglais tout à fait compréhensible. Et c'est un bonheur de l'écouter parler de ses livres, de tout ce qu'elle y a mis, de ses réflexions et de ce qu'elle a voulu y exprimer par rapport à la société actuelle. Son expérience d'historienne est assez fascinante parce qu'elle a une grande influence sur sa façon d'écrire et sur ses motivations à le faire. Bref, je l'aurais bien écouté une heure de plus moi :)

La soirée continue avec notamment la remise du prix Julia Verlanger, que je trouve un peu expéditive par rapport à l'année dernière. De plus, je n'ai pas lu le livre du lauréat, qui est Olivier Paquet pour sa trilogie du Melkine (même si j'ai entendu Blackwolf en parler à plusieurs reprises). Par contre, j'applaudis les tenues du jury qui s'était habillé à la mode SF, argent et paillettes, pour être dans le thème du lauréat (et les chaussures de Jeanne-A-Debats étaient juste superbes héhé). La remise du prix est suivie par un cocktail toujours aussi sympathique :)

Mypianocanta nous a ensuite concocté un petit moment entre blogueurs, et nous nous retrouvons avec joie autour d'un repas au café du marché, avant de rentrer à l'appartement pour un repos bien mérité !


Samedi 1er novembre

Après un réveil moins matinal que la veille, nous voilà dans la place, frais et pimpants, dès 10h30 :)
Je commence la journée par un tour à la librairie, où j'ai craqué pour trois nouveaux livres (mais je reste tout de même très raisonnable^^) : Kotori, le chant du moineau (Samantha Bailly), Les contes de Magatama, Tome 1 (Noriko Ogiwara) et L'Océan au bout du chemin (le dernier Neil Gaiman).




A 11h30, c'est la remise du prix Planète SF des blogueurs : je suis ravie d'apprendre que Jean-Philippe Jaworski remporte le prix cette année avec Même pas mort. Me voilà avec une furieuse envie de le sortir de ma PAL :)

La remise du prix Planète SF des blogueurs

Je ne m'attarde pas et je m'éclipse pour aller rencontrer Deborah Harkness et faire dédicacer le noeud de la sorcière, ainsi qu'un petit carnet collector en France, que Mariejuliet m'a ramené de la Londcon !


Après un passage au bar de Mme Spock pour acheter de quoi manger, je déguste mon sandwich en écoutant une conférence sur Peut-on booster son intelligence ?, table ronde très intéressante sur les avancées en matière d'implants sur le cerveau et sur les possibilités et dérives possibles de ce type de technologie. Armelle Rancillac a d'ailleurs réussi à m'intéresser à son livre Alice 2630 qui traite de ce sujet, mais ayant déjà pas mal abusé sur les achats ces deux dernières semaines, je me suis abstenue de craquer encore.


Je fais ensuite un tour à l'expo sur Chris Foss : je ne suis pas très vaisseaux spatiaux, donc je m'attarde surtout sur ce que l'expo nomme "les enfants de Chris Foss". Je migre ensuite sur la belle expo consacrée à François Bourgeon, dont je n'ai lu aucune BD, mais dont j'ai eu un aperçu parce que mon père (bédéphile) possède le cycle de Cyann (et peut-être d'autres en fait).

A 15h, je me suis installée à même le sol devant la scène Hetzel, où nous avons du nous serrer comme des sardines pour pouvoir assister à une conférence sur le ventre, notre deuxième cerveau ? Conférence que j'ai trouvée intéressante mais qui n'allait pas assez loin selon moi. J'ai donc voulu aller voir un documentaire sur le sujet qui était diffusé juste après la conférence, mais j'ai malheureusement été refoulée à deux pas de l'entrée par manque de places dans la salle de projection. Je regarderais très certainement le documentaire sur internet.

Pour me consoler, je me dirige vers la séance de dédicace de Michael Moorcock, qui me conseille de lire Gloriana et la reine inassouvie, et me signe à la fois mon intégrale d'Elric et le tome 2 de la BD nouvellement parue.


Je rejoins ensuite les autres au bar de Mme Spock et écoute Anne Fakhouri en dévoiler davantage sur elle, ses convictions, sa famille... et répondre de manière très argumentée aux questions que lui a concocté Sara Doke via de petits papiers piochés dans une enveloppe par des membres du public.

J'ai ensuite une heure à tuer avant la prochaine conférence. J'en profite pour me poser et écrire une chronique ni vu ni connu sur mon téléphone portable :) Un petit coup de fil à mon homme, et il est déjà l'heure de rejoindre la dernière conférence de la journée. J'assiste avec beaucoup de plaisir à une table ronde sur le thème Sur les pas d'Elric : de la littérature à la bande dessinée.

Globalement j'ai beaucoup aimé les deux conférences que j'ai faites en BD car je n'en ai jamais vues dans d'autres festivals, et de les entendre parler de leur travail, ça donne super envie de découvrir leurs oeuvres (pour Elric c'est déjà fait mais pas pour Wika de Thomas Day et Olivier Ledroit). En plus on apprend des choses sur la manière dont ils travaillent et pour les novices c'est super intéressant :)



Après, direction la scène Shayol pour la soirée de remise des prix, que j'ai trouvée moins longue et plus dynamique que l'année dernière.


Les lauréats :

Prix Extraordinaire
Chris Foss

Jeu de rôle
"Les Brumes de Saint-Malo" de Pierre Eric Mouton pour l'univers des Lames du Cardinal de Pierre Pevel

Jeu vidéo
"Neuromance" : je regrette de ne pas avoir essayé ce petit jeu parce qu'il avait l'air extra ! On y incarne une mamie qui veux s'échapper de sa maison de retraite, et il faut utiliser toutes les pathologies possibles pour se faire la malle... Comme par exemple se servir de ses tremblements pour ouvrir une porte !

Bande dessinée
Punk Rock Jesus de Sean Murphy
Mention spéciale :Kanopé de Louise Joor

Cinéma
COURT MÉTRAGE
Prix du jury : "Reset" de Marcus Kryler et Fredrik Åkerström
Mention spéciale : "Triad" de Bradley Oliver-White
Prix du public : "The Nostalgist" de Giacomo Cimini
LONG MÉTRAGE
Prix du jury : "The Midnight After" de Fruit Chan
Mention spéciale : les acteurs de "Tusk" de Kevin Smith
Prix du public : "Prédestinations" des frères Spierig

Littérature
PRIX JEUNESSE
Mention spéciale : "Automne" de Jan Henrik Nielsen
Prix du jury : "Pixel noir" de Jeanne-A Debats
PRIX EUROPÉEN UTOPIALES DES PAYS DE LA LOIRE
"Sumerki" de Dmitry Glukhovksy

Du coup je regrette un peu de ne pas avoir acheté Pixel noir, j'ai failli craquer dessus le matin à la librairie, mais j'attends d'avoir lu Plaguers pour me décider.

Nous profitons du cocktail post remise des prix avant de filer en direction de la crêperie Tortoise a organisé un dîner avec environ 25 convives, blogueurs et auteurs mélangés :)

Ensuite, papotage à l'appart puis dodo car demain matin, c'est le retour !

Le bilan

Deux jours assez intenses en termes de conférences, même si j'ai eu quelques "trous" dans mon emploi du temps le samedi. Je n'ai pas été voir de film cet année, la soirée spéciale du samedi étant consacrée à Ghost in The Shell : Arise, que j'avais déjà vu au Grand Rex en octobre. Il y avait Le Prestige que j'avais bien envie de revoir, mais finalement je n'y suis pas allé, et pour le documentaire, pas assez de place :/

Je regrette encore une fois de ne pas avoir été faire un tour du côté des machines de l'île, c'est vraiment un truc que j'ai envie de voir !

Sinon, globalement je regrette quand même que le festival soit autant axé SF, j'ai eu l'impression qu'il y avait encore moins de fantasy que l'année dernière (sauf Deborah Harkness en fantastique), c'est dommage mais Ugo Bellagamba a clairement dit qu'il souhaitait que le festival reste majoritairement SF donc ça ne risque pas de changer. Du coup je ne suis pas sûre et certaine d'y retourner l'année prochaine, car je ne suis pas sûre de continuer à faire autant de salons dans les années à venir. On verra l'année prochaine :)


6 commentaires:

  1. Mais si faut revenir!!! et puis s'il y avait de la fantasy en plus il faudrait de nombreux clones pour profiter de tout! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais mais c'est pas grave, je te piquerais ton retourneur de temps!

      Supprimer
  2. Super ce compte-rendu ! On a peu l'impression d'y être... :) Le week-end a été bien chargé quand même, avec toutes ces conférences. Du coup, tu me donnes très envie de découvrir Le Château des étoiles et Wika. Tu es restée sage cela dit niveau craquages, je t'admire ^^ Mais c'est dommage que le salon soit orienté très SF, j'avoue que ça ne m'encourage pas à y aller l'année prochaine...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Etant donné que j'ai fait un +13 dans la PAL en octobre, fallait ralentir un peu :) Je pense que Le Château des Etoiles ne fera pas long feu, donc il y aura sûrement une chronique d'ici la fin de l'année !
      Sinon pour les salons, je recommande vraiment les Imaginales, c'est de loin mon festival préféré !

      Supprimer
  3. N'empêche, ce festival me tente terriblement ! Un peu dommage pour le côté très SF, mais bon... L'année prochaine, si possible, j'essaierai d'y aller :D

    RépondreSupprimer
  4. Merci de ce compte rendu ! Je vois que tu n'es pas reparti les mains vides, mais dans cette librairie, il faut dire que tout est tentant. J'aurai été contente de rencontrer Deborah Harkness (surtout que j'arrive à le fin du tome 2) !
    Déçue de ne pas avoir pu y aller, et de vous revoir toutes, j'espère à l'année prochaine ! Bises à la "grande" Ptitetrolle

    RépondreSupprimer