23 décembre 2014

Anthologie - Utopiales 2013

Leave a Comment

Auteur : Collectif

Édition : ActuSF
Parution : 2013

Pages : 386
Prix : 15€

Genre : Science-Fiction, Nouvelle

1
4 nouvelles, 14 univers qui se télescopent.

Et si les nuages possédaient une forme d’intelligence ? Que faire lorsqu’on découvre un satellite artificiel qui a la texture d’une grosse grenade ? Comment agir lorsque l’on est un vampire en mission dans l’espace ?

L’anthologie officielle des Utopiales 2013 réunit, cette année encore, auteurs étrangers et francophones, pour défricher les possibles et explorer le futur. Pour être, en somme, au cœur même de notre vocation : la science-fiction.


C
omme d'habitude, j'ai attendu un an (l'édition suivante en fait^^) avant de lire cette anthologie. Beaucoup d'auteurs que je connaissais de nom mais que je n'avais jamais eu l'occasion de lire, parce que je m'y connais peu en SF française et que j'en lis également peu (question SF je me concentre plutôt sur des romans Young Adult, même si je fais des exceptions !)

Et je dois avouer que je suis déçue de cette anthologie, qui n'a pas réussi à me faire aimer les nouvelles de SF, c'est sûr... Je ne vais pas vous détailler chaque nouvelle, car je n'ai pas toujours énormément de choses à dire, mais je vais tâcher de dire quelques mots sur l'ensemble du recueil.

Du côté des bonnes surprises, il y a Comment je suis devenu un biotech de Lucas Moreno, la nouvelle que j'ai le plus apprécié dans ce recueil. L'univers et les personnages sont complexes et recherchés, et au final on regrette que l'histoire n'ai pas été transposée en roman, car il y a matière à développer davantage les idées exposées dans la nouvelle. J'ai également beaucoup apprécié le texte d'Andreas Esbach, Les fleurs de ma mère, qui nous montre la fin du monde vue par un simple d'esprit, et que j'ai trouvé touchant et bien construit. Enfin, j'ai apprécié La femme aux abeilles de Thomas Day, même si elle ne cadre pas trop avec le reste du recueil et relève davantage de la fantasy que de la SF (mais vu mon penchant pour la fantasy, ça ne m'a pas vraiment dérangé^^).

La plus grosse déception du recueil est pour moi la nouvelle de Ian McDonald, Trois futurs : je n'ai pas du tout aimé ce texte, je n'y ai rien compris, je n'ai pas adhéré à l'histoire ni à la construction de la nouvelle. Bref, un gros bide (je n'ai d'ailleurs même pas réussi à lire la nouvelle en entier).

Les autres nouvelles m'ont toutes plus ou moins laissées de marbre : beaucoup ont des idées intéressantes, mais n'ont pourtant pas réussi à me faire vibrer ou à réellement m'intéresser. D'autres ne vont pas assez loin dans la réflexion, parfois mériteraient d'être développées. Et parfois, je n'ai pas trouvé le texte mauvais mais je n'ai pas eu la petite étincelle qui aurait rendu la lecture vraiment agréable ou divertissante.

J'ajouterais que j'ai eu du mal à trouver une réelle cohérence au recueil, aussi bien dans les thèmes abordés (certaines nouvelles s'intègrent mal au milieu des autres) que dans l'attrait des différents textes. Ce n'est bien sûr que mon avis personnel :) Ceci dit, je ne pense pas renouveler l'expérience de suite avec une autre anthologie 100% SF, et me contenterait d'anthologies fantasy ou fantastique pour le moment !

Pour des avis plus complets et détaillés pour chaque nouvelle, je vous invite à lire les chroniques de Blackwolf et de MarieJuliet.

Une grosse déception pour ce recueil : des bonnes idées, mais souvent les textes ne vont pas assez loin ou n'ont tout simplement pas réussi à m'intéresser et à m'emporter. De plus, certaines nouvelles s'intègrent mal dans le recueil, ce qui renforce l'hétérogénéité de l'ensemble. Seules trois nouvelles sur quatorze sortent du lot selon moi : je ne renouvellerais donc pas l'expérience tout de suite.

5/10


24/26

63/72

un pont

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire