26 décembre 2014

Rupture - Lauren DeStefano

Leave a Comment

Auteur : Lauren DeStefano
Cycle: Le Dernier Jardin

Édition : Castelmore
Parution : 2014

Pages : 351
Prix : 16,90 €

Genre : Science-Fiction, Jeunesse

L
e vingtième anniversaire de Rhine approche... l'âge de sa mort annoncée. Après avoir enduré les pires tortures de la part de Vaughn, son geôlier, la jeune fille trouve un allié inattendu en la personne de son oncle par alliance. Elle se réfugie chez lui, avec la complicité de Cecily, sa soeur-épouse, et de Linden, son mari. Mais, alors que Rhine n'aspire qu'à trouver la paix, un secret de famille que ses parents n'ont jamais eu l'occasion de lui révéler explose, bousculant le peu de certitudes qui lui restait.

Les implications de cette découverte remettent en cause l'avenir même de l'humanité...


J'avais trouvé le second tome un peu en-deça du premier, sans toutefois finir aussi déçue que certaines blogueuses. Et je dois dire que ce troisième tome devrait réconcilier tout le monde : il est tout aussi bon que le premier, et évite les défauts du second, ce qui donne un tout réussi et laisse le lecteur sur un sentiment très positif concernant la trilogie dans son ensemble.

Le style de Lauren DeStefano est particulièrement sombre et le devient de plus en plus au fur et à mesure des tomes. L'environnement dans lequel évoluent les personnages, les événements qui viennent perturber leur quotidien, tout est teinté de désespoir et chargé de sens, à chaque instant de l'histoire. Le récit est toujours teinté de ce poids, celui des épreuves que traversent les personnages, celui de la noirceur du monde et de l'impact de certaines révélations sur le sens de l'existence de Rhine, Linden, Cecily et les autres.

De ce fait, le roman n'est pas "divertissant" ou particulièrement porteur d'espoir, ce qui pourrait déplaire à certains lecteurs, mais c'est ce qui fait de cette trilogie une série à part dans les productions young adult actuelles. Je trouve que ce dernier roman est particulièrement mature et bien construit pour un roman de ce genre, et les réflexions et solutions proposées sont intéressantes. L'auteur n'a pas choisi la solution de facilité pour le dénouement de sa trilogie, mais le rendu est de très bonne qualité et à la hauteur des attentes !

Ce qui est le plus impressionant dans ce dernier tome, c'est à quel point on en vient à reconsidérer tous les événements des deux premiers opus avec un oeil nouveau. Les personnages connaissent une réelle évolution, parfois assez inattendue, et l'auteur nous pousse à les considérer sous un angle différent. C'est le cas pour Cecily et maître Vaugh en particulier, mais également pour Linden et Rhine, qui prennent du recul sur tout ce qu'ils ont vécus et perçoivent les choses avec plus de maturité et de lucidité.

Si je n'ai pas été surprise par la principale révélation du roman, certaines autres découvertes et plusieurs événements m'ont réellement étonnée. Et un peu comme Hunger Games qui paraît terminer bien mais s'achève sur un arrière goût amer, Lauren DeStefano ne propose pas de happy end à proprement parler, mais une fin réaliste, qui ne mets pas de côté les événements passés qui ont marqués profondément les personnages, ni la situation politique et sociale qui les entoure.

En conclusion, un troisième tome réussi qui devrait plaire à tous ceux qui avaient apprécié le premier tome.


Une belle conclusion pour une trilogie young adult que je trouve particulièrement mature et bien plus originale et sombre que la plupart des productions actuelles du genre. Les personnages sont profonds et connaissent une évolution marquée mais cohérente dans ce dernier tome, chacun étant profondément changé du fait des événements qu'il a vécus. On apprend à reconsidérer l'histoire des deux premiers tomes sous un nouvel angle, et on se laisse surprendre par les révélations finales et la toute fin du roman. La plume de l'auteur parvient toujours aussi bien à nous entraîner dans des réflexions toujours plus sombres et lourdes de sens, sans pour autant nous ennuyer. A quand le prochain roman ?

8/10

6/10

une bougie

64/72

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire