10 janvier 2015

Magi : The Labyrinth of Magic, Tome 1 - Shinobu Ohtaka

6 comments

Auteur : Shinobu Ohtaka
Cycle: Magi : The Labyrinth of Magic

Édition : Kurokawa
Parution : 2011

Pages : 206
Prix : 6,80 €

Genre : Manga, Shônen


A
adin est un jeune garçon étrange qui ne se sépare jamais de sa flûte.

En effet, elle abrite Hugo, un géant à la force surpuissante. Aladin va faire la connaissance d'Ali Baba qui voit en cette flûte magique un chemin rapide vers la fortune et la gloire. Les deux compagnons partent explorer de mystérieux labyrinthes qui attirent les aventuriers de tout le pays.


G
râce à la dernière opération Masse critique de Babelio, je me suis laissée tenter par un manga totalement inconnu pour moi, un manga au parfum des mille et unes nuits. Mais malgré le parfum d'aventure promis par ce manga, j'ai finalement été assez déçue de ma lecture.

J'ai trouvé les personnages très stéréotypés et l'histoire beaucoup trop survolée, alors qu'il y a matière à faire quelque chose d'intéressant. Ce qui est assez étonnant, c'est que l'existence des labyrinthes et la volonté d'Aladin et d'Ali Baba de déjouer tous les dangers pour les explorer promet de grandes aventures, mais qu'elles sont finalement à peine esquissées dans ce tome. L'action est en fait très peu présente, et c'est plutôt l'humour qui est omniprésent. Humour assez ras des pâquerettes, il faut bien l'avouer... Surtout qu'Aladin passe d'une personnalité à une autre de manière assez brusque, ce qui rend la chose moyennement crédible. En fait, le personnage que j'ai le plus apprécié, c'est... Hugo ! Le génie sans tête qui accompagne Aladin. On ne le voit pas parler, mais j'ai bien aimé sa relation avec Aladin et les mystères qui subsistent sur lui.

Le style graphique quant à lui est très kawaï et enfantin, ce qui ne m'a pas particulièrement plu, mais disons que ça ne m'a pas posé de problème particulier, c'est juste que le graphisme m'a plus ou moins laissée indifférente.


Une histoire sympathique mais qui ne m'a pas totalement convaincue. Ce premier tome reprend sans subtilité tous les ingrédients d'un bon gros shônen, mais avec des personnages très caricaturaux pour le moment, et une intrigue tout juste balbutiante. Ajoutons que l'action n'est pas encore au rendez-vous, ce tome faisant très clairement office d'introduction à la série. Néanmoins, je pense qu'il y a matière à développer davantage l'aspect aventure, et les mystères qui entourent les différents personnages pourraient s'avérer intéressants s'ils sont bien exploités par la mangaka. A voir ce que donne le tome 2 !

6/10


 2/48

un labyrinthe

6 commentaires:

  1. Pas pour moi alors, je suis assez difficile sur les mangas.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connais pas du tout, ni la série ni l'auteur. Je ne sais pas si j'aurais été spontanément piocher ce livre à cause de l'aspect très enfantin de la couverture qui mes laisse présager une histoire légère, peu approfondie. J'attends d'autres avis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui c'est clairement très léger, je te le confirme !

      Supprimer
  3. le début est léger, en effet, seulement, plus on avance dans la saga, plus cela devient mâture et parfois très violent ^^
    (j'ai lu le tome 17 il y a quelques jours !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si je saurais être assez patiente pour aller jusque là et attendre l'amélioration... Il y a beaucoup d'autres mangas à lire :)

      Supprimer
  4. J'ai préféré l'autre série de l'auteur : Sumomo Momomomo qui est elle est aussi légère mais au moins ça a la mérite d'être vraiment drôle a en faire rire.

    RépondreSupprimer