25 février 2015

Même pas mort - Jean-Philippe Jaworski

5 comments

Auteur : Jean-Philippe Jaworski
Cycle : Rois du Monde

Édition : Les Moutons Electriques
Parution : 2013

Pages : 297
Prix : 23 €

Genre : Fantasy


J
e m’appelle Bellovèse, fils de Sacrovèse, fils de Belinos. Pendant la Guerre des Sangliers, mon oncle Ambigat a tué mon père. Entre beaux-frères, ce sont des choses qui arrivent. Surtout quand il s’agit de rois de tribus rivales… Ma mère, mon frère et moi, nous avons été exilés au fond du royaume biturige. Parce que nous étions de son sang, parce qu’il n’est guère glorieux de tuer des enfants, Ambigat nous a épargnés.

Là-dessus, le temps a suivi son cours. Nous avons grandi. Alors mon oncle s’est souvenu de nous. Il a voulu régler ce vieux problème : mon frère et moi, il nous a envoyés guerroyer contre les Ambrones. Il misait sur notre témérité et notre inexpérience, ainsi que sur la vaillance des Ambrones. Il avait raison : dès le début des combats, nous nous sommes jetés au milieu du péril. Comme prévu, je suis tombé dans un fourré de lances. Mais il est arrivé un accident. Je ne suis pas mort.


V
ous vous souvenez peut-être de mon coup de coeur pour Janua Vera et Gagner la Guerre ? Ces deux œuvres m'avaient laissé un très bon souvenir, et c'est donc pleine de bons à priori que je me suis lancée dans cette nouvelle lecture. 

Le premier chapitre est un petit bijou qui m'a beaucoup plu, l'auteur nous plongeant dès le début dans un univers mystique et bien particulier, avec un style finement ciselé. Et pourtant, j'ai perdu un peu plus d'enthousiasme à chaque nouveau chapitre : le rythme du récit est très lent, celui-ci décrivant principalement l'enfance de Bellovèse, le personnage principal. Mais ce n'est pas aussi simple que ça en a l'air, car l'auteur mélange sans cesse passé, présent et passages oniriques, si bien que j'ai été un peu perdue à certains moments. L'ambiance mystérieuse qui en ressort est pour le coup très réussie, mais l'ensemble est un peu trop nébuleux à mon goût.

Par contre, l'avantage de ce récit, c'est qu'on y découvre le mode de vie des Celtes, leurs coutumes guerrières (qui paraissent souvent barbares mais qui ont en fait un sens bien précis), leurs croyances, l'influence des rites et des traditions sur la vie de tous les jours, les rivalités entre clans, etc. Un univers que je ne connais pas du tout, et qui semble être très documenté, comme on pouvait s'y attendre venant de l'auteur. 

Et pourtant, malgré tout ça, malgré la qualité de l'écriture, malgré l'univers inédit et bien dépeint, j'ai eu du mal à vraiment entrer dans l'histoire. Et je n'ai pas eu d'atomes crochus avec Bellovèse, alors que j'avais beaucoup apprécié le personnage de Benvenuto. Pourtant, Bellovèse est lui aussi un personnage aux multiples facettes, ambigu, et qui a très certainement encore beaucoup de choses à nous révéler dans les tomes suivants. Mais ça n'a pas suffit à faire naître la petite étincelle qui rend la lecture addictive. Je reste donc un peu sur ma faim, pas totalement déçue mais pas totalement convaincue non plus.


Un tome d'introduction qui raconte l'enfance de Bellovèse, un personnage principal ambigu auquel je n'ai que moyennement accroché. Le récit mélange allègrement passé, présent et passages oniriques, ce qui m'a perdu à plusieurs reprises et m'a parfois laissée perplexe. Cependant, l'univers est atypique et réellement intéressant à découvrir : ce n'est pas tous les jours qu'un auteur choisis de plonger le lecteur au cœur du monde Celte, de ses rites mystiques et de ses traditions guerrières ! Le style d'écriture est toujours aussi riche, bavard mais tellement esthétique et agréable à lire : c'est bon toutes ces belles phrases ! Mais malgré toutes ses qualités, je n'ai pas été totalement convaincue par ce premier tome, que je classerais au carrefour entre le roman historique et fantastique (plutôt qu'en fantasy pure), et j'en suis toute triste !


7/10



4/26                                                       10/48


     mort                                            La mort




5 commentaires:

  1. Arf, dommage que tu n'aies pas été aussi emballée que moi à la lecture de ce livre.
    Il est vrai que le passage d'un monde à un autre, je l'ai vécu comme des phases d'éveil, de rêve et de nostalgie et que leur mélange ne m'a pas troublé pour un sou.

    Du coup, comptes-tu lire la suite ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le moment je ne pense pas lire la suite, mais je verrais en fonction des avis si je me décide ou pas. En attendant, j'ai des tas d'autres bouquins qui m'attendent dans ma PAL ;)

      Supprimer
    2. Je te rappellerai quand j'aurai lu le second opus alors.

      Supprimer
  2. Bon ! je vais plutôt tenter "Janua vera" en première lecture, il me tarde de lire un de ces romans, j'en entends toujours beaucoup de bien ! Merci de cet avis !

    RépondreSupprimer
  3. Je suis curieuse de découvrir ce roman. J'avais adoré Janua Vera et j'aimerais bien lire un autre roman de l'auteur =)

    RépondreSupprimer