29 mars 2015

Kel, Tome 3 - Andréa Schwartz

6 comments

Auteur : Andréa Schwartz
Cycle : Kel

Édition : Rebelle
Parution : 2015

Pages : 518
Prix : 20,90 €

Genre : Fantasy


A
madan du Phoenix, souverain suprême de tous les Kel'yon, s'apprête à prendre femme dans la Maison du Dragon.
Du nord au sud du pays de Kaek'tun, les Trois Noblesses se dressent contre une alliance contre-nature. La plus puissante d'entre elles est la Lignée de l'Aigle : la reine des transgressions, la redoutable maison sai Mordrain.
Sang-mêlé de naissance, entraînée par des assassins, Lune est envoyée dans le nord. Elle sera l'oeil et l'oreille du Dragon dans le Nid de l'Aigle. Mais sous le toit des sai Mordrain, les trahisons sont multiples : l'Aigle, suprême dans les cieux kel'yon, a des ennemis plus féroces encore que le Dragon kel'bai.


D
ans ce troisième tome, l'auteur se renouvelle : si on reste dans le même univers, celui-ci est développé sous un angle nouveau. Ici, il n'est plus question de champ de bataille, car la guerre se déroule au sein même de la maison des Sai Mordrain.

Lune, sang-mêlée et apprentie jikkai prometteuse au service du Dragon kel'bai, est envoyée en mission chez les sai Mordrain. Elle va découvrir la célèbre Anaris Shelun ainsi que sa famille, une famille pas comme les autres ! On aperçoit des personnages bien connus (Shelun, Aydred, leurs enfants, Asja, le Ministre de la Guerre, etc.), mais encore une fois sous un regard nouveau, ce que je trouve toujours aussi intéressant. C'est assez fascinant de voir comment Lune les perçoit, alors que le lecteur à davantage d'informations qu'elle sur les personnages qu'elle rencontre.

Lune est un personnage auquel je me suis attaché très rapidement. J'ai beaucoup aimé son courage, sa jeunesse qui la fait douter mais la rend également orgueilleuse par moments, ses questionnements sur les sai Mordrain, sur l'honneur des guerriers, sur la guerre et la mort. Et surtout, elle donne un visage plus humain aux jikkai : bien qu'elle soit chargée d'espionner les sai Mordrain, et qu'elle soit consciente qu'un jour elle sera sûrement amenée à tuer pour son employeur, Lune n'en reste pas moins une jeune fille qui tremble de peur à l'idée de se faire prendre en train d'espionner, et qui éprouve des sentiments, parfois contradictoires avec sa mission... J'ai beaucoup aimé sa volonté de concilier le respect de son maître et de sa mission avec ses convictions personnelles. Et Il y a un autre personnage auquel j'ai vraiment accroché, mais je ne vous dirais pas son nom pour ne rien gâcher :)

L'intrigue en elle-même est très différente de celle des deux premiers tomes : elle se déroule quasiment à huis clos, et nous permet de découvrir qu'au delà des kel'bai, il y a d'autres ennemis bien plus dangereux au sein même du camp kel'yon... On se retrouve embarqué dans des intrigues entre maisons, chacun y allant de ses espions et assassins, de ses coups montés en douce et de ses pièges diplomatiques. J'ai adoré cet aspect du livre, même si je dois bien avouer que je me suis retrouvée perdue à certains moments, entre tous les noms des différents protagonistes, leurs alliances officielles ou cachées, et toutes les théories échafaudées par Lune et les sai Mordrain pour découvrir le nom de leur ennemi. C'est peut être pour ça que j'ai eu un petit coup de mou vers le milieu du livre, mais il n'a pas duré très longtemps, parce que j'ai dévoré la deuxième partie du roman !

J'ai beaucoup apprécié l'évolution de l'intrigue et son dénouement final, aussi bien pour l'intrigue politique que pour la romance (car oui, il y en a une^^). Et si on croise Shelun et Asja, elles sont finalement peu présentes et laissent vraiment la place à Lune, et c'est tant mieux car je dois dire que finalement, voir ce qu'elles sont devenues, ça fait une petite pointe au cœur : vivre chez les sai Mordrain, ce n'est pas une partie de plaisir tous les jours, surtout pour une kel'bai et une barbare...

En tout cas, je suis prête à rempiler pour la suite, et je me demande comment l'auteur va conclure sa série. J'espère un rapprochement entre kel'bai et kel'yon, mais je ne crois pas que ça soit possible... Nous verrons, mais l'attente va être un peu longue d'ici là :)



Ce troisième tome marque un tournant dans la série Kel : on s'éloigne des champs de bataille pour se concentrer sur des intrigues politiques tout aussi meurtrières... Cette fois, l'ennemi aux cheveux noirs ne paraît plus si dangereux pour les kel'yons : les ennemis intérieurs sont bien plus fourbes et difficiles à démasquer ! J'ai beaucoup aimé le personnage de Lune (et un autre dont je ne donne pas le nom pour ne pas spoiler), auquel je me suis immédiatement attachée. Si j'ai été un peu perdue dans les noms et les intrigues politiques vers le milieu du roman, j'ai dévoré la seconde partie du livre et j'ai beaucoup apprécié la conclusion donnée à cette histoire. Avec La Ronde de l'Aigle, l'auteur se renouvelle, et c'est toujours aussi réussi :)

8,5/10


13/48

un palais

6 commentaires:

  1. Salut :)
    Bon ne voulant pas être spoiler d'un chouilla (ce livre étant celui que j'attends le plus en 2015), je n'ai lu que ta conclusion. Qui, bien évidemment, m'a encore plus donné envie de lire ce livre >_<
    Du coup, cherchant ce livre depuis une semaine mais ne le trouvant absolument nul part, je voulais savoir où tu es parvenu à te le procurer ? Désolé de te demander ça, mais je commence à désespéré et tu es le seul que j'ai trouvé le possédant ^^ (ça m'a d'ailleurs permit de faire la découverte de ton blog dont les lectures m'ont l'air bien sympathiques !).
    Merci d'avance pour ta réponse et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma chronique ne spoile rien de rien c'est promis ! Mais tu as raison, tu pourras la relire quand tu auras fini le roman :) Sinon, j'ai eu la chance de recevoir le livre en avance de la part de l'auteur, ceci explique cela :) Sinon, il était disponible en avant première au Salon du Livre de Paris, mais je ne sais pas quelle est exactement la date de sortie officielle.

      Supprimer
    2. Salut :)
      J'ai fini le livre hier (il n'aura pas survécu à cette 2ème nuit de lecture) et viens donc de lire ta chronique.
      Dans l'ensemble je suis totalement d'accord avec toi. Cette série est vraiment très sympa et je me demande vraiment comment tout cela va finir !! J'adore absolument tous les personnages de cette étrange famille ainsi que leurs femmes (même le ministre a fini par mettre sympathique lors de son passage dans la cuisine).
      La seule petite chose pour laquelle je n'ai pas ressenti (et encore que sur un point) la même chose que toi est pour le cas que de Shelun. Je suis d'accord avec toi au sujet de sa place dans l'histoire (même si, pour ma part, elle m'a déçue vers la fin et sur sa façon de traiter sa dame de compagnie+sa fille) mais pas sur ce qu'elle est devenue.
      Lune l'a voit effectivement comme une pauvre femme détruite (et je pense que c'est en grande partie parce qu'elle ne veut pas finir comme elle et a au départ très peur des hommes et des Kel'yon) mais je ne trouve pas qu'elle le soit réellement. Elle a certes apprit à ne pas parler n'importe quand mais ce n'est pas un mal (simplement de la maturité car de 17 à 37 ans elle a logiquement mûrie). D'autant plus qu'elle continue à n'en faire qu'à sa tête et à répondre quand elle n'y tient plus sans ne jamais avoir plus de problème que ça (Aydred sourit lorsqu'il la voit se battre et continu à clairement l'aimer en acceptant ses humeurs même s'il lui râle gentillement dessus pour la forme et par inquiétude -il est d'ailleurs assez sympa avec Lune qui est un peu dure- ; la plupart des membres de la famille ont fini par l'accepter ; le conseil lui dit d'arrêter ses recherches mais elle ne l'écoute pas et, bien que tous le sachent, personne de fait rien). La seule chose que je trouve assez dur est sa santé mais elle semble elle-aussi s'être bien améliorer depuis de tome 2 ^^

      Supprimer
    3. Oui, c'est sûr que Shelun s'en sort plutôt bien, et je ne pense pas qu'elle soit malheureuse, mais voir à quel point ils ont diminué ses capacités et sa santé, ça me faisait vraiment mal au coeur... On ne parle pas beaucoup d'Asja dans ce tome ci mais j'ai l'impression que c'est bien plus dur pour elle que pour Shelun, même s'ils ne l'ont pas blessée physiquement...

      Supprimer
  2. Han je viens de finir le deux là, j'ai trop envie de lire le trois !!!!!! Chouette ta chronique ! Héhé mais j'espère que ça bastonne quand même un peu, j'adore quand il y a des batailles ^^

    Bises
    Juliette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a un tout petit peu de baston, mais c'est dans un cadre "privé" si on peut dire, en petit comité, et plutôt en mode "espion" et discrétion. Donc pas de baston en mode champ de bataille, bruit des épées, et tout le tintouin ! Mais c'est bien quand même, ça je te l'assure :)

      Supprimer