25 avril 2015

Sous un rayon de soleil - Tsukasa Hojo

4 comments

Auteur : Tsukasa Hojo
Cycle : Sous un rayon de soleil (3 tomes)

Édition : Ki-oon
Parution : 2013
Prix : 7,90 € par tome

Genre : Manga, Shonen

S
arah, une charmante jeune fille souriante vient d’emménager avec son père, très vite elle rencontre le jeune Tatsuya et malgré les disputes ils deviennent très vite amis. Vendant des fleurs avec son père, un colosse au grand cœur, Sarah possède un pouvoir étrange : elle peut parler aux plantes ! C’est avec simplicité et bonne humeur qu’elle va égayer la vie des habitants du coin…


J
'ai découvert ce manga complètement par hasard, grâce à l'opération Les mordus du mangas organisée par plusieurs bibliothèques parisiennes. Je n'ai même pas reconnu le nom du mangaka, alors qu'il est tout de même un ponte du genre, puisqu'il a dessiné Cat's eyes et City Hunter (si vous êtes de ma génération, vous n'avez pas pu passer à côté des animes qui passaient au Club Dorothée).

Le premier tome fut donc une totale découverte, un manga vers lequel je ne me serais pas tournée spontanément, et qui pourtant m'a enchanté ! Déjà parce que c'est un manga en trois tomes, et que j'apprécie aussi les histoires courtes (sinon il faut attendre des années avant de connaître la fin, et l'histoire part parfois un peu dans tous les sens quand les tomes s'accumulent).

Ensuite, j'ai trouvé les dessins très fins et lumineux, les corps et les visages sont expressifs (rien à voir avec l'Attaque des Titans, qui pique les yeux à côté de ça). Les végétaux sont hyper travaillés, ce qui met bien l'accent sur la nature, un élément très important dans l'intrigue puisque le personnage principal, Sarah, peut communiquer avec les plantes. Et il y a aussi ces cheveux magnifiques !! Les cheveux de l'héroïne me font rêver...

En plus, les personnages sont tous plus attachants les uns que les autres ! Il y a Sarah, la jeune fille qui peut communiquer avec les plantes, et Tatsuya, un garçon un peu bourru au départ, mais qui s'avère finalement un cœur tendre. Il y a aussi le père de Sarah, un colosse musclé mais sensible, le professeur Oki et son obsession pour les fillettes en jupe, et beaucoup d'autres...

Un peu comme une Amélie Poulain japonaise, Sarah distille le bonheur autour d’elle et fait parler les cœurs. On découvre dans chaque tome de petits épisodes mettant en scène des histoires différentes et toutes touchantes, dans lesquelles Sarah tente de résoudre les soucis des gens qui l'entourent ou qu'elle croise sur son chemin. A travers ces anecdotes, on en vient à apprécier de plus en plus Sarah, sa patience et sa bienveillance, et ces moments passés avec Tatsuya sonnent comme des instants insouciants et plein de bonheur. Il y a bien sûr une trame principale qui se glisse en filigrane entre ces courtes histoires.

La fin est poignante, et même si j’aurai aimé en savoir plus sur la malédiction qui touche Sarah et sur l’origine de ses pouvoirs, j’ai finalement beaucoup aimé cette fin toute en poésie et en finesse, à l’image de ces trois tomes pour lesquels je garderais une certaine tendresse et un souvenir très lumineux.

Voilà qui me donne envie de découvrir davantage ce mangaka, pourquoi pas d'autres de ses mangas courts, ou bien revenir aux classiques (je lirais bien Cat's eyes^^) !

A noter également que j'ai lu ces trois tomes dans leur version rééditée, avec un chapitre entier en couleurs dans le troisième tome.


Une jolie série toute en poésie et en finesse, qui tourne autour de Sarah, une jeune fille mystérieuse qui peut communiquer avec les plantes... Le dessin est fin et travaillé, les personnages attachants, et les petites histoires qui composent ces trois tomes offrent un tableau cohérent jusqu'à la fin, très ouverte mais aussi très touchante. Un petit bijou de simplicité et de fraîcheur qui met de la lumière dans votre journée, et qui donne envie de redécouvrir ce célèbre mangaka qu'est Tsukasa Hojo. 

8,5/10

4 commentaires:

  1. Je n'ai rien lu de lui mais j'avais reconnu le dessin ! ^^
    J'ai beaucoup aimé les Cat's Eyes en anime, et je vois qu'il a l'air d'écrire sur des sujets très divers. J'aime bien l'idée de la communication avec les plantes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'avais encore jamais lu de mangas qui mette en scène une personne pouvant communiquer avec les plantes, ça change !

      Supprimer
  2. Oh je me souviens bien de ces mangas :) Lors de mon premier readathon (en tant que participante) en 2010, j'avais demandé à des amis de me conseiller des livres, une amie m'avait prêté cette trilogie. J'en garde un bon souvenir, effectivement le trait est soigné et les personnages attachants (bon comme c'est un shojo, Sarah instille un peu de mièvrerie dans l'histoire, mais rien de dramatique)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est très fleur bleue, mais en fait ça ne m'a pas dérangé, les passages sont assez courts et je me suis attachée au reste :)

      Supprimer