11 mai 2015

Le Bâtard de Kosigan, tome 1 - Fabien Cerutti

13 comments

Auteur : Fabien Cerutti
Cycle: Le Bâtard de Kosigan

Édition : Mnémos
Parution : 2014

Pages : 352
Prix : 20 €

Genre : Fantasy, Historique


L
e chevalier assassin, Pierre Cordwain de Kosigan, dirige une compagnie de mercenaires d’élite triés sur le volet. Surnommé le « Bâtard », exilé d’une puissante lignée bourguignonne et pourchassé par les siens, il met ses hommes, ses pouvoirs et son art de la manipulation au service des plus grandes maisons d’Europe.

En ce mois de novembre 1339, sa présence en Champagne, dernier fief des princesses elfiques d’Aëlenwil, en inquiète plus d’un. De tournois officiels en actions diplomatiques, de la boue des bas fonds jusqu’au lit des princesses, chacun de ses actes semble servir un but précis.

À l’évidence, un plan de grande envergure se dissimule derrière ces manigances. Mais bien malin qui pourra déterminer lequel…


V
oilà longtemps que je n'avais pas lu un bon roman de fantasy comme je les aime. J'ai donc été plus que ravie par ce premier tome, qui m'a beaucoup fait penser à Gagner la Guerre de Jean-Philippe Jaworski (et c'est un compliment !), et ce pour plusieurs raisons.

D'abord, le personnage principal, le bien nommé le Bâtard de Kosigan. Il m'a fait penser à Benvenuto par sa gouaille et son humour en toutes circonstances. Il est également doué pour se mettre dans des situations impossibles, mais cela semble un peu plus calculé que pour Benvenuto, même si j'aimerais bien savoir quels sont précisément les événements qu'il espérait voir se produire et ceux qui n'étaient pas prévus... Bien que le charme du personnage semble un peu trop parfait (il est assez facile pour lui de séduire ces dames) et que sa chance relève parfois du miracle, j'ai franchement adoré suivre ses péripéties ! J'ai été sans cesse surprise, à la fois fébrile parce que je voulais connaître la suite, et amusée de voir le parcours improbable du personnage : Cordwain de Kosigan prends de gros risques pour assurer son business de mercenaire, et ce n'est pas pour rien qu'on paye ses services ;)

Ensuite, autre point commun avec Jean-Philippe Jaworski : le goût de l'histoire ! En effet, ce premier tome se déroule principalement en Champagne, au XIVème siècle. Mais l'auteur ne s’arrête pas là : dans ce passé alternatif, la Champagne est un territoire indépendant du Royaume de France, et on côtoie des peuples anciens comme les elfes, bien qu'ils soient de plus en plus critiqués, voire pourchassés dans certains Royaumes. Je parle de passé alternatif, mais il se pourrait bien que l'Histoire, la vraie, ait été camouflée puis oubliée au fil des années... Ce qui ne rend l'intrigue que plus attrayante et me donne sacrément envie de connaître la suite !

Malgré la présence d'elfes et de créatures de ce type, la magie est peu présente. Elle fait tout de même partie de l'univers et y est intégré comme un élément naturel, qui n’étonne personne. Cela permet à l'auteur d'utiliser quelques pirouettes pour aider ses personnages dans les moments les plus périlleux, mais cela donne surtout naissance à une intrigue parallèle. En effet, les chapitres consacrés au Bâtard de Kosigan sont entrecoupés par des extraits de plusieurs correspondances entretenues par Michaël Konnigan, un professeur au passé mystérieux qui découvre que le Bâtard de Kosigan est son ancêtre... et qu'il lui a laissé un bien étrange héritage. J'ai adoré cette alternance entre les deux histoires, dont le parallèle prend tout son sens au fur et à mesure qu'on avance dans le récit.

Contrairement à Jean-Philippe Jaworski, le style est ici plus facile et moins ciselé, mais reste précis et tout aussi maîtrisé. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde avec ce roman : j’ai adoré l’intrigue, l’univers proche du nôtre et teinté d’une magie discrète, la palette de personnages… Car le Bâtard de Kosigan est loin d’être le seul personnage intéressant ! Conclusion : vivement la suite !



Le Bâtard de Kosigan est un premier roman abouti et maîtrisé, qui propose une double intrigue et une véritable plongée au XIVème siècle. Dans ce passé alternatif, on croise des elfes et des pouvoirs anciens, mais surtout, on découvre un personnage étonnant et attachant : le Bâtard de Kosigan, un mercenaire et assassin dont on apprécie la gouaille et l'humour en toutes circonstances, même dans les pires situations ! Mais sous son apparente attitude nonchalante se cache un homme plein de charme, qui manigance on ne sait quel plan à grande échelle, un plan dont on découvre de nombreuses facettes sans pour autant deviner son but précis... Un premier tome très réussi, une fantasy historique intelligente, surprenante et pleine d'humour !

8,5/10


19/48



13 commentaires:

  1. Je me laisserais bien tenté aux Imaginales par ce roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi! Il fait partie des livres qui me tentent le plus :D

      Supprimer
    2. Une seule chose à répondre : go go go !!!

      Supprimer
  2. J'ai adoré ce bouquin j'ai hâte d'acheter la suite aux imaginales ! Ta chronique lui rend hommage en tout cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Idem, le tome 2 sera l'un de mes premiers achats des Imaginales je pense. Et d'ailleurs, j'espère qu'on se croisera aux Imaginales! Est ce que tu as un signe distinctif pour que je puisse te reconnaître ? Quels jours seras tu sur place ?

      Supprimer
    2. J'y serai les jeudi et vendredi. J'aurai sûrement ma petite valise à poids couleur rose et violette. Des lunettes rouges flashys lol, mais ce serait plus simple d'envoyer une photo car comme je suis pas blogueuse, j'ai pas de badge ou autre! Mais c'est clair que ce serait avec plaisir!

      Supprimer
  3. Je te rejoins sur bon nombre de point dans ta chronique et pareillement : le tome 2 sera un des achats indispensables des Imaginales ;) !

    RépondreSupprimer
  4. Depuis le temps que j'entends du positif sur ce bouquin, je pense que je vais craquer aux Imaginales! Ta chronique donne vraiment envie en tout cas!

    RépondreSupprimer
  5. Ah... Le Bâtard... *yeux pleins de coeur* Il faut que tu lises la suite! C'est trop cool! Et puis Fabien Cerutti est quelqu'un de très abordable.
    Par contre je préfère Kosigan à Benvennuto. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le tome 2 est désormais entre mes mains :) Il ne fera pas long feu je pense, mais je vais peut-être attendre un peu quand même avant de le lire, car l'auteur m'a fait comprendre que le tome 3 ne serait pas pour tout de suite !

      Supprimer
  6. ce livre me fait de l'oeil depuis un moment et ta chronique vient de me convaincre de franchir le pas !! ;)

    RépondreSupprimer
  7. Il est dans ma PAL ! tu m'as convaincu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne seras pas déçue, j'en suis sûre :)

      Supprimer