4 mai 2015

Les Outrepasseurs, Tome 3 : Le Libérateur - Cindy Van Wilder

3 comments

Auteur : Cindy Van Wilder
Cycle: Les Outrepasseurs

Édition : Gulf Stream
Parution : 2015

Pages : 345
Prix : 18 €

Genre : Fantasy, Jeunesse


U
n terrible hiver s'abat sur la Grande-Bretagne. Peter, qui a été sauvé par Arnaut, se retrouve seul, car le Chasseur et le lion d'Arnaut sont affectés par la disparition de la magie. Arnaut tombe dans un coma profond, auquel il semble n'y avoir aucune solution. Jusqu'à ce que Peter comprenne que le sous-sol de Lion House regorge de ressources cachées...


C
ommençons par ce qui fâche : contrairement à beaucoup, je n'ai pas eu le méga coup de cœur pour ce troisième et dernier tome. Je ne l'ai pas trouvé mauvais, loin de là, mais je ne l'ai pas trouvé meilleur que les deux premiers, et peut être même un peu moins bien, à mon grand dam.

Alors, il y a aussi le fait que je n'étais pas trop dans mon assiette lorsque j'ai commencé la lecture, et ça a sûrement joué un peu. Mais bon, peu importe, le résultat est le même : j'ai mis à peu près 1/3 du roman avant de vraiment entrer dedans, car j'avais l'impression qu'on passait du coq à l'âne sans transition, parfois au milieu d'un chapitre, ce qui m'a un peu déstabilisée. 

Et pourtant, le point fort de ce dernier tome, c'est justement son rythme effréné ! Pas le temps de se reposer, on alterne sans cesse les points de vue, principalement entre Peter et Shirley, Noble et Lion House, Sneizkaïa ou encore Hersent et Hermeline. Des trajectoires qui vont se rejoindre et se croiser, dans un dénouement assez surprenant. Et pourtant... je ne sais pas pourquoi, mais je ne me suis pas sentie totalement emportée. Et... difficile de l'expliquer, alors même qu'il y a beaucoup d'originalité dans l'univers, et que le dénouement de cette trilogie est riche en rebondissements. Mon argumentaire va vous paraître un peu fade, étant donné que je n'arrive pas à mettre le doigt sur ce qui ne m'a pas plu. 

Parlons donc, au contraire, de ce que j'ai aimé, à commencer par les débuts de chapitre, dans lesquels on découvre le Chasseur qui raconte son histoire... et c'est génial ! J'ai adoré découvrir son passé, sa vision des choses, et la manière dont Cindy Van Wilder s'est approprié un célèbre conte de notre enfance (et il faut bien sûr lire le livre pour savoir de quel conte je parle, même s'il est facile de le deviner...). Le personnage du Chasseur est pour moi le plus réussi de la trilogie : complexe et à multiples facettes, c'est un personnage à la fois repoussant, cruel, mais aussi fascinant et capable d'amour. Finalement, c'est lui le vrai héros de l'histoire, et Peter m'a paru bien pâle à côté, bien moins intéressant.

J'ai aussi aimé l'évolution de Noble et surtout d'Hersent, un personnage que j'aurai souhaité connaître davantage, et qui pour moi aurai mérité qu'on s'y attarde un peu plus. J'ai aussi trouvé dommage de ne pas exploiter davantage le personnage de Smokey et le peuple des Ferreux, je suis restée un peu sur ma faim sur ce point et j'ai eu du mal à comprendre l'intérêt de certains événements autour de Peter et Shirley.

Vous l'avez compris, j'ai ressenti une petite pointe de déception concernant ce dernier tome, bien que je lui reconnaisse de nombreuses qualités et que j'apprécie le type de personnages développé par l'auteur, qui ne tombe clairement pas dans la facilité ! A ce titre, la fin non plus n'est pas un simple happy end, et offre une belle ouverture... vers une possible suite ? Personnellement, je trouve que cette fin se suffit à elle-même et devrait rester ouverte, mais je suis persuadée que de nombreux lecteurs en redemanderont ;)


Ce troisième et dernier tome clôt la trilogie des Outrepasseurs par un final riche en surprises et en rebondissements : une fois de plus, le rythme du roman est soutenu, et le lecteur est inéluctablement entraîné vers une fin très ouverte qui risque d'en frustrer plus d'un^^ J'aurai même souhaité un peu moins de rythme justement, car j'ai trouvé qu'on passait un peu trop vite du coq à l'âne et que l'alternance des points de vue en début de roman était trop rapide pour que je m'y retrouve. Malgré tout, j'ai adoré découvrir l'histoire du Chasseur, un personnage complexe qui apporte beaucoup à la trilogie. 

En bref, Cindy Van Wilder a su développer un univers riche et mettre en scène des personnages à multiples facettes dans une atmosphère sombre et envoûtante. Même si j'ai préféré les tomes précédents, il faut bien reconnaître que l'histoire des Outrepasseurs revisite les contes et la figure des Fés de manière très originale !

7,5/10


18/48

15/20

3 commentaires:

  1. J'espère qu'il me plaira plus :-)

    RépondreSupprimer
  2. Oh flûte, je suis déçue que tu l'aies trouvé moins bon que les deux premiers... :( Pour ma part, ç'a été l'inverse, mais comme toi, j'ai a-do-ré le Chasseur, et les débuts de chapitre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais vraiment, ce perso c'est LA réussite de cette trilogie !

      Supprimer