29 juin 2015

La Guerre du Lotus, Tome 1 : Stormdancer - Jay Kristoff

10 comments

Auteur : Jay Kristoff
Cycle : La Guerre du Lotus

Édition : Bragelonne
Parution : 2014

Pages : 393
Prix : 22 €

Genre : Fantasy


O
n disait éteinte la race des griffons, ces créatures mythiques menées par les danseurs d’orage. Pourtant, Yukiko et son père reçoivent l’ordre d’en capturer un pour le cruel shogun des îles de Shima. Contre toute attente, ils y parviennent, mais Yukiko se retrouve perdue dans une forêt sauvage, avec pour seule compagnie un griffon mutilé qu’elle nomme Buruu.

Unis dans l’adversité, la jeune fille et l’animal s’entraident. Yukiko serait-elle la véritable danseuse d’orage, ultime espoir du peuple ?


D
epuis sa sortie, j’avais très très envie de lire ce roman : attirée par l’univers mêlant Japon et steampunk, j’attendais beaucoup de cette lecture… et je n’ai pas été déçue !

Pourtant, j’ai eu beaucoup de mal avec les cinquante premières pages : je pensais que c’était mon état d’esprit qui m’empêchait de plonger totalement dans le livre (pas très concentrée à ce moment là car beaucoup de choses à penser sur le plan personnel). En fait, en lisant d’autres chroniques, je me rends compte que la plupart des lecteurs sont passés par là eux aussi… Le début est donc un peu difficile, il faut un peu de temps avant de s’immerger dans l’univers et avant d’apprécier les personnages.

Surtout qu’il y a beaucoup d’éléments nouveaux à comprendre dans l’univers imaginé par l’auteur, et j’ai longtemps pesté avant de voir qu’il y avait un glossaire à la fin… (qui ne m’a pas servi à grand-chose vu que j’avais déjà bien avancé dans l’histoire quand je l’ai enfin découvert, et j’avais donc fini par comprendre certains termes par moi-même).

Mais dès lors que le Renard Noir, un grand chasseur au service du shogun, part en quête du arashitora, le « tigre du tonerre » (une fabuleuse créature mythique aux allures de griffon) l’histoire prend un autre tournant. J’ai alors eu beaucoup de mal à lâcher le livre, et ce pour un tas de raisons !

D’abord l’univers, qui est génial et m’a énormément plu : l’auteur mélange à la fois des inspirations japonaises (au niveau du vocabulaire, de l’existence des samouraïs et du code du bushido, de l’habillement, de la culture, des croyances religieuses, etc.), des créatures mythiques (comme les arashitora, sorte de griffons liés au Dieu du Tonnerre, mais aussi des créatures tirées du folklore japonais comme les yokai), et un univers steampunk (la Guilde, le chi, et tout un tas de machines technologiques). L'univers est donc très riche et permet à l'auteur de dénoncer les ravages de l'industrialisation (la pollution, la recherche du rendement à tout prix, au mépris de préoccupations plus écologistes et humanistes) et les justifications de la guerre. On y trouve aussi une organisation de fanatiques, la Guilde, qui impose à tous sa vision du monde et contrôle le pouvoir en place par des moyens économiques : elle maîtrise le secret de l'exploitation du Chi, le carburant qui fait fonctionner les machines que la Guilde construit. Certaines machines sont d'ailleurs assez particulières ... je reste notamment perplexe sur le « katana-tronçonneuse », qui m’a fait sourire à de nombreuses reprises !

Du côté des personnages, j'ai adoré la relation qui se développe entre Buruu (l'arashitora) et Yukiko. Un peu comme le Vif dans l'Assassin Royal, le don de Yukiko lui permet de communiquer avec Buruu, et de tisser des liens de plus en plus forts avec lui. Et comme Fitz avec Oeil-de-Nuit, quelque chose d'unique se créé entre eux, quelque chose de fort et qui change profondément la vie et la perception du monde des deux êtres concernés. J'ai aussi été touchée par la relation entre Yukiko et son père, pleine d'amour, de haine, d'incompréhension et de souffrance. Les personnages secondaires sont également bien développés, même si certains restent un peu trop caricaturaux, notamment Yoritomo, le shogun actuel.

Le fond de l’intrigue est assez classique, et j’ai finalement été assez peu surprise des événements, ce qui pourra déplaire à certains lecteurs. Mais j’ai tellement adoré l’univers, les personnages, l’écriture entraînante et les trouvailles de l’auteur que je me suis entièrement laissée porter et que j’ai adoré le voyage !

C’est donc un coup de cœur, et j’espère bien le renouveler avec le tome 2 qui ne tardera pas trop à rejoindre ma PAL !



Stormdancer est un premier tome prometteur, qui propose un univers riche aux multiples inspirations : du folklore japonais au décor steampunk, en passant par des créatures mythiques comme le Griffon, chaque page est une nouvelle découverte exotique ! L'auteur en profite également pour évoquer des sujets plus actuels, et notamment dénoncer les ravages de l'industrialisation de masse. Si l'intrigue reste dans le fond très classique, les personnages sont vraiment réussis et la relation unique qui se tisse entre Buruu et Yukiko est tout simplement magique. Une très belle surprise, et un coup de coeur pour ce roman qui a su m'emporter dans son univers !

9/10


12/26

25/48

des tatouages

10 commentaires:

  1. Japon, steampunk et griffons, je crois que tu as lâché tous les mots clefs pour me convaincre :)

    RépondreSupprimer
  2. C'est chouette, je l'ai dans ma PAL numérique depuis qu'il est passé dans les offres Kindle éclair à 1€. Ca me donne envie de l'en sortir!

    RépondreSupprimer
  3. Waouw ! Eh bien, il va devoir sortir de ma PAL cet été vu l'enthousiasme ! :)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai déjà lu les deux tomes parus en français et celui-ci reste mon favori ! Une excellente saga vraiment unique en son genre ! J'adore !

    RépondreSupprimer
  5. Je les ai dans ma pal, l'univers m'attirait beaucoup, vu ton avis ils ne devraient pas y rester longtemps !

    RépondreSupprimer
  6. Celui-ci me tente beaucoup, le mélange steampunk-japon pourrait me plaire !:)

    RépondreSupprimer
  7. C'est toujours un plaisir de lire tes chroniques !
    Je dois avouer que Stormdancer me fait de l'oeil depuis son annonce par Bragelonne! Le mélange des genres offerts par son univers et son côté japonais en font quelque chose d'unique et ça m'attire à fond. En fait, je ne comprends pas pourquoi je n'ai pas encore craqué ^^"

    RépondreSupprimer
  8. J'avais aussi beaucoup aimé!! Je serais curieuse de voir ce que nous réserve la suite :)

    RépondreSupprimer
  9. Un excellent premier tome, j'ai hâte de lire la suite :) !

    RépondreSupprimer
  10. Convaincue à mort, il est entré dans ma bibliothèque par la grande porte, et maintenant je suis terriblement impatiente de lire ! Merci :)

    RépondreSupprimer