8 août 2015

La trilogie des Illumières, Tome 1 : L'Eternéant - Neal Shusterman

2 comments

Auteur : Neal Shusterman
Cycle : La trilogie des Illumières

Édition : MSK
Parution : 2012

Pages : 304
Prix : 17 €

Genre : Fantastique, Jeunesse

A
près un accident de voiture auquel ils n'ont pas survécu, les âmes de Nick et d'Allie se retrouvent bloquées à mi-chemin entre la vie et la mort, dans un univers qu'on appelle l'Éternénant. Il s'agit d'un lieu à la fois magique et dangereux où l'on croise toutes sortes d'âmes et d'objets errants. La reine autoproclamée de l'Éternénant, Mary Tourcélèste, a réuni ses ouailles dans un des rares buildings passés dans les limbes : les Twin Towers.

Or, Nick et Allie n'ont aucune envie de rester coincés dans ce monde bizarre ! Ce qu'ils veulent à tout prix, c'est retrouver leur vie d'avant.

Leur quête les mènera dans les territoires inexplorés, sombres et parfois terrifiants de l'Éternéant... Mais plus le temps passe et plus l'espoir de retrouver un jour leur existence passée s'estompe. Et si tous leurs souvenirs s'évaporaient ? Il se pourrait bien alors qu'ils ne parviennent jamais à fuir ce monde étrange et inquiétant...


A
près mon coup de cœur pour la saga des Fragmentés (dont j’attends le dernier tome avec impatience !), j’ai voulu essayer un autre cycle de l’auteur. Et bonne nouvelle, celui-ci est un cycle déjà terminé :)

La trilogie des Illumières est plus teintée jeunesse que Les Fragmentés et paraît plus fantaisiste. En effet, on se retrouve plongé au cœur de l’Eternéant, un monde peuplé d’enfants qui se sont égarés sur le chemin de la mort… C’est donc un entre-deux, un monde ni vivant ni tout à fait mort que l’on découvre, aux côtés d’Allie et de Nick, deux enfants victimes d’un terrible accident auquel ils n’ont pas survécu. Propulsés dans l’Eternéant, ils ne connaissent rien de son fonctionnement et de ses règles, et c’est avec eux que l’on commence notre apprentissage de ce monde étrange et original.

Si j’ai trouvé l’univers bien pensé, cohérent jusque dans les moindres détails, avec une touche originale très rafraîchissante, je dois avouer que j’ai eu du mal à entrer dans le roman. Peut-être est-ce dû au fait que, comme les deux héros, je me suis retrouvée projetée sans crier gare dans un univers inconnu et souvent hostile. Peut-être que le côté fantaisiste de cet univers a eu du mal à totalement me convaincre. Car ce que j’avais aimé dans Les Fragmentés, c’est justement ce frisson de peur qui me traversait quand je pensais aux faits réels dont s’est inspiré l’auteur pour imaginer son monde. Quand il nous démontrait à chaque page que ce monde pourrait bien être le nôtre un jour, qu’il y a un risque. Alors que l’Eternéant, ça reste quelque chose de très éloigné de moi... Globalement, ce sujet de la mort et de ce qu’on y trouve après ne m’attire pas du tout en soi, et en fait, je n’aurai sûrement jamais acheté ce livre si l’auteur avait été un parfait inconnu.

J’ai donc été assez déroutée pendant une bonne partie du roman. Pourtant, je lui ai trouvé des qualités certaines : l’univers et ses trouvailles originales, dont j’ai déjà parlé plus haut, une narration assez dynamique à deux voix, Allie et Nick étant deux héros aux personnalités complètement opposées et qu’il est donc intéressant d’avoir confrontés dans le roman. Mais aussi la sensation de ne jamais savoir ce que nous réserve l’auteur : malgré des indices disséminés un peu partout, j’avoue avoir été surprise par la fin du roman… Et bien que le roman soit destiné à la jeunesse, le style reste assez fin pour plaire à un adulte, l’intrigue et l’univers révèlent une richesse inattendue qui peut plaire à un large public, si on dépasse le premier tiers du livre, un peu lent à mon goût.

Du coup, malgré le fait que le thème du roman ne m’attire toujours pas et que j’ai eu du mal à entrer dans l’univers au départ, je lirais la suite, car je pense qu’elle peut apporter son lot de surprises (en plus il est déjà dans ma PAL^^).


Dans ce premier tome, Neal Shusterman nous invite à découvrir l'Eternéant, un entre-monde ni vivant ni totalement mort, dans lequel résident des enfants qui se sont égarés sur le chemin de la mort. Ces enfants tentent de survivre dans un univers hostile, où un sort pire que la mort semble pouvoir arriver... oublier jusqu'à son propre nom, ou encore sombrer jusque dans les entrailles de la terre pour l'éternité ! L'univers est original et pensé jusque dans les moindres détails, donnant au roman et à l'intrigue une richesse bien au-delà de ce qu'on peut attendre d'un roman jeunesse. La finesse du style et de l'univers peuvent donc toucher un large public, même si j'avoue avoir eu un peu de mal à adhérer, notamment parce que l'univers est très fantaisiste et que le thème de l'après-vie ne me passionne pas vraiment.

7/10


13/26

19/20

28/48

2 commentaires:

  1. Et la suite apporte réélement son lot de surprises ! Cette saga m'a franchement déroutée aussi, c'est énigmatique et captivant à la fois, un peu (complétement) fou, et pourtant... !

    RépondreSupprimer
  2. Le sujet est intéressant, mais j'ai peur que le côté jeunesse ne me laisse sur ma faim ^^ Après, il n'y a qu'en le tentant que je pourrais vraiment en juger, alors s'il croise mon chemin qui sait ? Merci ;)

    RépondreSupprimer