14 septembre 2015

Les Archives de Roshar, Tome 1 : La Voie des Rois, partie 1 - Brandon Sanderson

14 comments

Auteur : Brandon Sanderson
Cycle: Les archives de Roshar

Édition : Le Livre de Poche
Parution : 2015

Pages : 757
Prix : 19,90 €

Genre : Fantasy


R
oshar, monde de pierres et de tempêtes. Des siècles ont passé depuis la chute des Chevaliers Radieux, mais leurs avatars, des épées et des armures mystiques qui transforment des hommes ordinaires en guerriers invincibles, sont toujours là. Pour elles, les hommes s’entre-déchirent. 

Dans le paysage dévasté des Plaines Brisées, Kaladin, enrôlé de force, lutte dans une guerre insensée qui dure depuis dix ans, où plusieurs armées combattent séparément un unique ennemi. 

Dalinar Kholin, chef de l’une de ces armées, est fasciné par un texte ancien appelé La Voie des Rois. Hanté par des visions des temps anciens, il commence à douter de sa santé mentale. 

De l’autre côté de l’océan, la jeune et ambivalente Shallan apprend la magie, et découvre certains secrets des Chevaliers Radieux…


A
près environ un mois passé sur la lecture de ce pavé, je me devais d'écrire une chronique, coûte que coûte :) Si j'y ai mis un mois, ce n'est pas parce que le roman est mauvais ou qu'il ne m'a pas plu, mais plutôt un ensemble de circonstances défavorisant la lecture. Dont les vacances, qui pour une fois, n'ont pas vraiment été synonyme de diminution de ma PAL...

Pour en revenir à ce qui nous intéresse vraiment, à savoir cette première partie du premier tome de La Voie des Rois *reprend son souffle*, je commencerais par dire que c'est du Sanderson, et c'est du bon :)

Clairement, je n'ai pas été emballée comme j'ai pu l'être par Fils-des-Brumes ou par Warbreaker, ou même par des novellas comme l'Âme de l'Empereur. Mais il y a une raison à cela : en plus d'être un sacré pavé, ce tome est clairement une énorme introduction à la série. On sent qu'il est nécessaire à l'auteur pour bien poser son univers et ses personnages, et comme Sanderson est un sacré ambitieux et un créateur d'univers de génie, il lui faut des centaines et des centaines de pages pour tout poser.

Même si ça peut paraître long, je n'y enlèverais rien : je sais à quel point chaque petit détail est important dans les œuvres de l'auteur. J'admire la richesse de l'univers, la minutie avec laquelle il invente et décrit une magie originale vue nulle part ailleurs. J'admire aussi la finesse des personnages, leur profondeur et leur complexité, la manière dont ils prennent vie sous nos yeux pour devenir de vrais personnes qui existent là, quelque part dans nos têtes. J'ai souffert avec Kaladir, j'ai froncé les sourcils d'inquiétude avec Dalinar, j'ai espéré avec Shallan... Et j'ai tenté désespérément de trouver des liens entre les trois personnages que je viens d'évoquer, qu'on suit tout au long du roman, et les interludes réguliers qui font apparaître d'autres personnages, parfois à d'autres époques. Je sais que tout s'éclairera dans les tomes suivants, mais pour l'instant, ma curiosité est piquée au vif sans avoir une once de réponse claire à se mettre sous la dent !

Bref, j'ai aimé ma lecture, parce que l'auteur pose une saga de fantasy qui peut sembler classique, mais qui se démarque par son originalité, et par le dynamisme de son écriture. Car malgré un rythme global assez lent, on ne s'ennuie pas pour autant, on est même souvent happé par le récit. Ce qui n'est pas chose facile quand on développe autant de personnages, un système de magie à part entière, un univers riche et complexe, des intrigues qui s'entre-croisent, des retours dans le passé, etc. Ce qui est quand même fou, c'est que malgré la densité de l'ensemble, la lecture reste simple, et jamais on ne se perd entre les différents personnages, les lieux et les intrigues. Et ça c'est très fort :)

Je n'a plus qu'à lire la suite...



Ce premier tome pose avec talent un nouvel univers comme l'auteur sait si bien les inventer. Il nous plonge au cœur de Roshar, un monde fascinant avec, entre autres, un système de magie unique. Et après cette première incursion auprès de Kaladin, Dalinar et Shallan, on n'a plu vraiment envie d'en sortir... La Voie des Rois partie 1 est donc un tome d'introduction dense mais efficace, avec un univers inventif d'une grande richesse, des intrigues multiples et des personnages complexes et passionnants. Bien que le rythme du récit soit lent, on ne s'ennuie jamais, la narration reste à la fois simple et dynamique et ne perd à aucun moment le lecteur. C'est un vrai plaisir que de retrouver la patte de Brandon Sanderson, et si on peut ressentir une pointe de frustration face aux nombreux mystères encore à peine effleurés, j'espère que le second tome ouvrira encore plus de portes et que l'intrigue prendra son envol !

8/10

 31/48

14 commentaires:

  1. Je ne crois pas avoir lu celui-ci, il faudrait que je m'y mette !

    RépondreSupprimer
  2. Ton avis est convaincant, je l'ai ajouté à ma PAL numérique, mais j'ai d'abord ses autres oeuvres à découvrir (Elantris, Warbreaker, l'alliage de la justice et l'âme de l'empereur! ) mais je suis également "fan" de l'esprit de cet auteur, de sa créativité, de ses univers et je n'ai pas de doute que celui ci me plaira tout autant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai toujours Elantris dans ma PAL, depuis longtemps car je l'ai acheté en VO et je n'arrive pas à m'y mettre...
      J'ai adoré Warbreaker et l'Âme de l'Empereur, et moyennement aimé l'Alliage de la Justice par contre. Je te conseille également Légion, très court à lire, et dans un tout autre univers (pas Fantasy ni SF).

      Supprimer
    2. Ah oui Légion je l avais lu a sa sorti et j ai adoré. Sanderson a un univers bien a lui !

      Supprimer
  3. Je suis d'accord avec toi à 100% !!! Je te souhaite bien du plaisir avec le 2ème tome ... ce qui est sûr c'est que je les relirai tout les 2 au cas où des détails m'auraient échappé ... son univers est si vaste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es bien courageuse pour vouloir les relire ! En tout cas, ça y est, j'ai acheté le tome 2 :)

      Supprimer
  4. Cette lecture me tentait énormément! J'étais d'ailleurs près à acheter ce livre quand je l'ai vu à Gibert. Enfin c'était avant que je découvre que c'était un semi-poche au prix d'un GF... Je me le ferais probablement offrir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est un investissement, mais vu la taille de la bête, et le temps qu'on a attendu avant de l'avoir, le prix n'entrait plus en ligne de compte pour moi ! (et en plus je les ai acheté en occaz chez Gibert, mais ça il faut pas le dire^^)

      Supprimer
  5. J'ai écouté ce livre en audiolivre et en VO, ce qui signifie que j'ai eu droit au récit complet, et pas seulement à la première moitié suivant la division de la version française. Je pense que c'est mieux : le tome 1 original (donc la partie 1 et la partie 2 françaises ensemble) forme un tout, il se termine sur des gros changements et n'a plus vraiment ce goût d'introduction à un univers. Même si on sait qu'il y a encore beaucoup à découvrir, il y a au moins pas mal de réponses et un arc narratif qui se termine. Je te conseille donc de découvrir vite fait la suite, tu ne seras pas déçue... Et pour le reste je suis entièrement d'accord avec toi, c'est un peu lent mais très construit, du bon Sanderson un peu plus adulte que les autres, personnellement je suis séduite :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est ce qu'on m'a dit aussi, du coup j'ai acheté le second tome et je vais essayer de le lire avant le mois de décembre !

      Supprimer
  6. Je crois que je vais avoir du mal à résister, et je vais finir par le lire ! :D
    Mon inquiétude concerne surtout le devenir éditorial de cette série : déjà l'accouchement en France de ces deux "demi-premiers" tomes a été difficile, alors ira-t-on jusqu'au bout ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que je ne m'étais pas posé la question, mais je ne m'en fait pas trop car si on n'édite pas Sanderson, je ne comprendrais pas trop... Au pire des cas, ça pourra être une source de motivation pour se mettre très sérieusement à la VO (alors que je n'en lis quasiment jamais, et uniquement de la jeunesse...)

      Supprimer
  7. Hello Ptitetrolle ! Une chronique qui confirme tout ce que j'ai entendu ... Un univers encore bien maitrisé, donc ! . La lenteur du récit me déstabilise toujours car j'aime assez les écrits rythmés mais si cette construction est importante pour la suite, ça vaut le coup de s'y attarder ... Je le renote et le surligne .. Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est avec plaisir chère Licorne ! J'espère que ce nouveau cycle arrivera à te captiver tout autant qu'un récit plein d'action :)

      Supprimer