3 octobre 2015

Bilan Lecture - Septembre 2015

Leave a Comment

Encore un mois un peu light avec quatre romans (sans compter qu'un des quatre a été entamé mi-août...) et quatre mangas lus. Mais je suis contente parce qu'il y avait de bonnes lectures dans le lot, et que j'ai réussi à tout chroniquer :) 


Les Archives de Roshar, Tome 1 : La Voie des Rois, Partie 1 - Brandon Sanderson

Ce premier tome pose avec talent un nouvel univers comme l'auteur sait si bien les inventer. Il nous plonge au cœur de Roshar, un monde fascinant avec, entre autres, un système de magie unique. Et après cette première incursion auprès de Kaladin, Dalinar et Shallan, on n'a plu vraiment envie d'en sortir... La Voie des Rois partie 1 est donc un tome d'introduction dense mais efficace, avec un univers inventif d'une grande richesse, des intrigues multiples et des personnages complexes et passionnants. Bien que le rythme du récit soit lent, on ne s'ennuie jamais, la narration reste à la fois simple et dynamique et ne perd à aucun moment le lecteur. C'est un vrai plaisir que de retrouver la patte de Brandon Sanderson, et si on peut ressentir une pointe de frustration face aux nombreux mystères encore à peine effleurés, j'espère que le second tome ouvrira encore plus de portes et que l'intrigue prendra son envol !

Ma Note : 8/10



In the End - Demitria Lunetta

Dans ce deuxième tome, l'auteur parvient à se renouveler et à proposer un récit totalement différent du premier. Le duo Amy/Baby est séparé, et l'ambiance à Fort Black est bien loin de celle de la maison d'Amy ou de New Hope... A Fort Black, Amy tente de trouver de l'aide pour sauver ceux qu'elle aime, et doit apprendre à survivre en milieu hostile, dans une société régit par de dangereux criminels, où règne la loi du plus fort.

Même si le récit n'est pas exempt de défauts (des facilités, des personnages parfois caricaturaux, un triangle amoureux un peu bancal, des éléments qui restent en suspend à la fin du dyptique), on passe un moment sympathique avec ce deuxième tome : le rythme est bon, l'ensemble est équilibré et il y a quelques surprises, notamment la fin, que j'ai bien appréciée. Ca se lit tout seul, et c'est agréable de trouver de temps en temps des histoires en moins de 3 tomes :)

Ma Note : 7,5/10


Rose Morte, Tome 2 : Trois Epines - Céline Landressie

Un second tome réussi, qui remet en cause toutes les relations précédemment établies entre Rose et les deux frères d'Holival, et entre les différents clans d'immortels. L'auteur chamboule le lecteur avec des émotions fortes, des combats et d'obscurs complots, sur fond de contexte politique mouvementé. On en apprend plus sur les personnages principaux et leur passé, tout en découvrant une flopée de nouveaux personnages, tandis que le mystère autour de l'Erudit se renforce. Une bonne suite, même si j'aurai aimé que Rose soit un peu moins butée par moments, mais on sait bien que l'amour rend aveugle :D
Ma Note : 8/10



Dans ce second tome, l'auteur parvient à se renouveler en s'éloignant un peu du duo Yukiko-Buruu pour peaufiner son univers et développer davantage ses personnages. Ceux-ci évoluent notablement par rapport au premier tome, ce qui réserve quelques surprises tout au long du roman. Et si l'intrigue avance très peu, ce n'est pas frustrant pour autant : le lecteur est baigné dans une ambiance de plus en plus sombre, où la Guilde se fait plus menaçante, où le danger est partout, y compris dans son propre camp... On prend également plus la mesure de l'ampleur du désastre écologique qu'est le chi : sa pollution se fait encore plus meurtrière, son ombre plane partout...

Entre complots, secrets, violence et jeux dangereux, c'est avec un plaisir renouvelé que j'ai plongé sous le soleil rouge de Shima, dans la fureur des machines de la Guilde, rêvant d'étendues à nouveau vertes, perchée sur les ailes d'un tigre de tonnerre, un katana attaché dans mon dos...

Ma Note : 9/10


Côté mangas :



Je recommande chaudement Demokratia, qui m'a grandement intrigué et que j'ai dévoré, et Poison City, qui est un bon manga sur la liberté d'expression (et quand on apprend que l'auteur s'est inspiré de sa propre expérience, ça fait peur...). 

J'ai aussi bien aimé Orange, mais plus pour l'entrelacement présent/futur que pour l'histoire en elle-même : l'intrigue et le dessin sont un peu trop typés shojo à mon goût. A voir avec le tome 2 si cela se confirme ou non. Pour ce qui est du quatrième tome de A silent voice, je suis malheureusement restée sur ma faim : je me suis ennuyée pendant ce tome... Je ne suis même plus sûre d'acheter la suite, j'ai peur qu'il ne se passe rien :/

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire