25 janvier 2016

La Couronne des 7 Royaumes, Intégrale 3 - David B. Coe

4 comments

Auteur : David B. Coe
Cycle: La Couronne des 7 Royaumes

Édition : J'ai Lu
Parution : 2013

Pages : 337
Prix : 12,90 €

Genre : Fantasy


E
n mettant au monde l'enfant de Grinsa entre les murs même du château de Glyndwr, Cresenne bouleverse les plans de la conspiration Qirsi, dont elle était jusque-là un élément des plus actifs. Mais pour l'amour de sa fille, elle se rend au roi d'Eibithar et, sous la contrainte, lui livre des informations décisives. Est-il encore temps d'agir ? Alors que les royaumes d'Aneira et de Braedon s'apprêtent à déclarer la guerre à Eibithar, certains nobles se méfient tant de leurs conseillers Qirsi qu'ils emprisonnent sans discernement. Une décision mal avisée, qui risque de mettre définitivement le feu aux poudres.



C
e troisième tome confirme tout le bien que je pensais de cette saga : c'est de la fantasy classique, oui, mais c'est surtout une fantasy de qualité. On y trouve beaucoup d'ingrédients que j'apprécie : l'alternance des points de vue, des personnages complexes qui évoluent au fil des tomes, des intrigues politiques et des complots, une petite dose de magie, une pincée d'amour, et l'avenir de tout un peuple dans la balance :)

Si ce tome manque légèrement d'action à mon goût, j'ai apprécié y voir les relations entre les ducs et les rois se complexifier à nouveau. J'aime également beaucoup la nature de l'ennemi à abattre : on comprend bien ici que le Tisserand est dangereux du fait de ses pouvoirs, mais que seul, il ne peut rien faire, qu'il reste mortel. La force de son mouvement, c'est d'arriver à insinuer la peur et le doute dans tous les esprits, aussi bien Qirsi qu'Eandi. Et plus ces sentiments se développent, plus la conspiration gagne en puissance et se répand... Même les Qirsi les plus dévoués peuvent se retourner contre leur duc lorsque celui ci manifeste trop ouvertement ses doutes à propos de son ministre, pourtant loyal et bien intentionné... Voilà ce qui fascine dans la conspiration Qirsi : elle se nourrit de notre peur, celle de l'autre et de la différence, celle de ce qu'on ne connaît pas et donc qu'on redoute.

Ainsi, les questionnements des personnages sont tout à fait actuels, et le positionnement de Grinsa est à ce titre des plus intéressant : Qirsi qui veut empêcher le Tisserand d'arriver à ses fins, il regrette de devoir se battre contre ses semblables. Son sens de la justice le pousse à défendre les Eandi, mais en agissant ainsi, il a peur d'être considéré comme un traître auprès de son propre peuple. Le chemin de la vengeance choisi par Tavis est également une source de réflexion pour le jeune homme et pour le lecteur, tout comme la position de Cresenne, mère qui cherche à protéger son enfant en trahissant le Tisserand, et qui souhaite qu'on lui donne une seconde chance. La liste des personnages dont l'évolution est enrichissante est encore longue : Keziah, Fetnalla, Evanthya, Aindreas, Cadel... Mais je vous laisse découvrir la richesse des personnages par vous même :)

Notons également que les événements s'accélèrent notoirement dans ce troisième tome : le Tisserand dévoile ses cartes et prend des risques, certains de ses chanceliers prennent des libertés, et on sent que l'intrigue atteint un moment de relatif statut quo entre les deux camps. Car si la conspiration est partout, paradoxalement le Tisserand nous semble plus vulnérable, des failles se font jour dans sa stratégie et il semble moins précautionneux... Du côté des Eandi, certains tentent de s'allier pour contrer la menace et Grinsa dévoile enfin ses pouvoirs. Mais le comportement de certains ducs remet en question ce fragile équilibre, et on sent que tout peut basculer d'un côté ou de l'autre sans crier gare ! Bref, je pense que l'intégrale 4 devrait être pleine de rebondissements, ce qui n'est pas pour le déplaire :)


Dans ce tome, la conspiration Qirsi étend son emprise un peu partout et se nourrit des peurs et des doutes de chacun. Face à ces événements et à l'approche imminente de la guerre, chaque personnage s'interroge sur sa propre situation et sur ses choix : l'auteur les fait évoluer et arrive à nous toucher par des réflexions actuelles et universelles. Et si l'action est peu présente, l'intrigue avance tout de même, les enjeux se font plus grands, les alliances et les amours se nouent et se dénouent dans un ballet complexe et passionnant, qui devrait ravir les lecteurs des deux premiers tomes.

8/10

Lecture réalisée en commun et sous l'impulsion de Zina :) Sa chronique ici !

4 commentaires:

  1. Je garde un très bon souvenir de cette série :) De la fantasy de qualité, comme tu l'écris.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Globalement je suis bien contente des rééditions en intégrale de sagas de fantasy chez J'ai Lu, ça permet de redécouvrir des classiques :)

      Supprimer
  2. Très jolie chronique et très juste analyse de la situation ! tu retranscris bien la complexité de la conspiration et des sentiments des protagonistes.
    Je me retrouve tout à fait dans ton avis, excepté sur le manque d'action, qui ne m'a pas du tout gênée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça ne m'a pas trop gênée non plus mais je trouve que c'est un plus quand on a à la fois les intrigues politiques, les personnages complexes ET l'action qui va avec :)

      Supprimer