18 janvier 2016

Les Fragmentés, Tome 4 : Les Libérés - Neal Shusterman

6 comments

Auteur : Neal Shusterman 
Cycle : Les Fragmentés

Édition : MSK 
Parution : 2015

Pages : 498
Prix : 17 €

Genre : Science-Fiction, Thriller, Jeunesse


Les Citoyens Proactifs, l’entreprise tentaculaire à l’origine de la création du premier formaté, s’est alliée avec l’armée américaine. Leur but : créer un bataillon de formatés, l’équipe mosaïque. Pire encore, ils ont pris soin de dissimuler une découverte scientifique capitale qui rendrait la fragmentation inutile.

Alors que Connor, Risa et Lev tentent de les arrêter, des adolescents marchent sur Washington pour demander la fin de la fragmentation. Tout pourrait bientôt changer, mais chacun doit conquérir sa propre liberté.



Je l'attendais et je la redoutais tout à la fois, cette fameuse fin des Fragmentés. Elle aurait pu tout gâcher ou au contraire être à la hauteur, et hisser définitivement cette saga au rang des meilleures séries du genre. Et c'est bien sur cette deuxième possibilité que cela s'est terminé : cette fin était dans la lignée des précédents tomes, c'est à dire excellente :)

Pourtant, au départ, ça partait moyennement bien : la première moitié du roman est assez lente, et contrairement à ce qu'on voit souvent dans le dernier tome d'une saga, tous les personnages ne se retrouvent pas au même endroit pour l'acte final, ce qui peut sembler étrange au premier abord (mais vous verrez que tout s'explique !). Au contraire : ils sont éparpillés, faibles, en difficulté, dans le doute... et plus humains que jamais. Du coup, cette première partie peut paraître un peu en dessous de ce à quoi on a été habitué dans les tomes précédents. Mais ça, c'est sans compter le génie de Neal Shusterman, qui construit au fil des pages le tableau final de son cycle...

En effet, bien que chacun fasse son chemin de son côté et choisisse une voie différente pour y arriver, tous ont un même but : faire tomber les Citoyens Proactifs et faire disparaître la fragmentation. Chacune de leurs actions, isolée, n'a pas un impact suffisant pour faire changer les mentalités. Mais leurs actions conjuguées au bon moment, via des canaux et des lieux différents, voilà ce qui fait réagir la population et lui fait entrevoir une autre voie que la fragmentation. Ce message de l'auteur est un message d'espoir : même quand tout semble contre nous, on peut s'en sortir, dès lors qu'on essaye, et c'est en essayant et en mettant toutes ses forces dans la bataille que l'on peut convaincre les autres, et soulever des montagnes avec un petit grain de sable. Une sorte d'illustration de l'effet papillon :)

La première partie du roman est donc une lente mise en place du dernier acte, celui dand lequel chacun des personnages abat toutes ses cartes, et met sa vie en jeu. Chaque personnage revient sur son passé, sur ses peurs, ses faiblesses. Et pourtant, sous cette mer de doutes, chacun trouve la force d'aller au bout de ses idées et de défendre un monde sans fragmentation.

Les événements s'accélèrent dans la deuxième partie du roman, les graines sont semées, les esprits s'interrogent. Et les personnages sont mis à mal ! Certains se retrouvent littéralement en enfer, et comme dans le tome 2, on retrouve une scène assez horrible sur le déroulement de la fragmentation... Rien de sanglant, juste une situation oppressante, l'horreur face à ce que représente concrètement la fragmentation, et l'imagination fait le reste...

Et comme à son habitude, l'auteur pousse ses lecteurs à s'interroger sur ce monde qui pourrait être le nôtre, nous livre une série d'articles tirés de publications réelles pour nous montrer que la fiction n'est pas si loin de notre réalité. Une fois de plus, un coup de maître ! Une saga à ne pas manquer, et un auteur que je ne suis pas prête d'oublier.



La saga des Fragmentés est la meilleure série du genre que j'ai pu lire jusqu'à présent : mélange entre dystopie et thriller, angoissante parce qu'elle s'avère plausible et transposable dans un futur proche, elle nous pousse à nous interroger sur nous même et sur notre société. Les personnages y sont plus humains que jamais : les héros ne sont pas parfaits, ils ont leurs défauts, ils doutent, font des erreurs, sont blessés, ce qui rend la saga d'autant plus réaliste et donne parfois froid dans le dos... En bref, une saga brillante et intelligente, qui vous fera considérer autrement la dystopie Young Adult.


9/10

Mon avis sur les tomes précédents :
Tome 1 : Les Fragmentés
Tome 2 : Les Déconnectés
Tome 3 : Les Eclairés

6 commentaires:

  1. J'ai trouvé, comme toi, la 1ère partie ( trop longue ? ) bien lente ce qui m'a mis le doute quant à l'issue. Mais je reste globalement très enthousiaste sur ce dernier opus qui nous offre des personnages ainsi qu'une fin tout ce qu'il y a de plus crédible ! ça en fait froid dans le dos ! Les Fragmentés restera une dystopie bien à part qui vaut le détour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement y'a un ou deux passages qui m'ont mise bien mal à l'aise !
      J'ai vu qu'il avait sorti un one shot l'année dernière mais il n'est pas encore sorti en France. J'espère qu'il sera traduit chez nous :)

      Supprimer
  2. Waouh le maxi plaisir jusqu'au bout, ça donne envie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est assez rare pour être noté en effet :)

      Supprimer
  3. Bonsooir.
    En fait, j'ai lu ton avis et je suis inquiète par rapport aux personnages et à la fin. Comment dire..? J'ai comme peur de lire ce tome ? Alors je voudrais que tu me spoiles un peu.
    Ils finissent par se retrouver ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non non, je ne dévoile rien moi :)
      Mais ce n'est pas aussi terrible que ce que tu semble croire^^

      Supprimer