8 février 2016

Le Bâtard de Kosigan, Tome 2 : Le Fou prend le Roi - Fabien Cerutti

Leave a Comment

Auteur : Fabien Cerutti
Cycle : Le Bâtard de Kosigan

Édition : Mnémos
Parution : 2015

Pages : 432
Prix : 21 €

Genre : Fantasy, Historique


1
340, au cœur du comté de Flandre. Alors que les premiers feux de la guerre de Cent Ans s’allument, le Bâtard de Kosigan et ses Loups se voient confier, par le sénéchal d’Angleterre, la délicate mission de découvrir les tenants et aboutissants d’un complot qui se trame… autour du roi de France.

Une enquête surprenante et extrêmement dangereuse, mêlant trahisons et forces obscures, dans laquelle l’ascendance surnaturelle du Bâtard, habituellement son plus grand atout, pourrait bien se muer en talon d’Achille.

Cinq siècles et demi plus tard, à la fin de l’année 1899, l’enquête engagée par le lointain descendant du chevalier tente de faire la lumière sur l’inexplicable disparition des puissances magiques. Entre Bruges et Lens, peut-être mettra-t-elle à jour la nature des ombres qui se dissimulent derrière les échos cachés de l’Histoire.


C'est avec un plaisir certain que j'ai retrouvé le Bâtard de Kosigan et son héritier Kergaël de Kosigan ! Une fois de plus, j'ai beaucoup aimé voir les deux époques évoluer en parallèle, même si j'aurai aimé davantage de passages en 1899.

Ce qui est certain, c'est que l'une comme l'autre, les deux intrigues avancent à grand pas : on en apprend plus sur le passé et les pouvoirs de Kosigan, ainsi que sur les événements qui ont amené Kergaël à faire un séjour prolongé à l'hôpital... Bien évidemment, les réponses apportées soulèvent leur lot de questions supplémentaires, et de nombreux mystères restent encore entiers :)

Autre point important, ce deuxième roman nous amène à suivre les pérégrinations de Kosigan dans une nouvelle aventure, qui s'avère bien plus périlleuse que la précédente... Et un peu plus complexe ! La forme du récit est également un peu différente : si le premier tome était clairement estampillé fantasy historique, ici le style est plutôt tourné vers l'enquête et fait davantage intervenir la magie et l'occulte. L'écriture a donc évolué d'un tome à l'autre, et si j'avoue avoir préféré le premier tome, je n'ai pas pour autant boudé mon plaisir avec cette suite :)

J'ai également apprécié que l'auteur mette un peu plus en avant les personnages secondaires, que ce soit les membres du groupe de Kosigan (certains passages du point de vue de Dùn et d'Edric sont particulièrement appréciables) ou encore une princesse de caractère, Aline de Quiéret. De la même manière, dans les passages qui se déroulent en 1899, on découvre davantage l'acolyte de Kergaël et le professeur avec qui il échange des lettres.

J'ai aussi aimé voir Kosigan en difficulté : en effet dans le premier tome, malgré les grands risques qu'il prenait, le personnage ne semblait que rarement inquiet, et son audace était à la limite de l'indécence (ce qui n'était pas non plus pour me déplaire en fait^^). Mais là, on le sent réellement dans le pétrin à de nombreuses reprises, et on voit bien qu'il y a de nombreux événements qu'il n'a pas su anticiper... D'ailleurs, les premiers chapitres nous mettent directement dans le bain, puisqu'une intervention de routine se transforme en lutte pour la survie !

En bref, on ne s'ennuie pas une seule seconde, et une fois de plus, on tourne la dernière page avec l'envie de retrouver tous les personnages dans une nouvelle aventure :)



Une suite réussie sur tous les plans : l'intrigue avance, on en découvre davantage sur les personnages, et le style de l'auteur évolue de la fantasy historique vers une enquête entre complots de grande ampleur et mystères occultes. Même si j'ai préféré le premier tome, cette suite vaut le détour et ne décevra pas ceux qui ont apprécié suivre Kosigan dans ses aventures !

8/10

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire