28 mars 2016

Le Livre de l’Énigme, Tome 1 : Source des Tempêtes - Nathalie Dau

3 comments

Auteur : Nathalie Dau
Cycle: Le Livre de l’Énigme

Édition : Les moutons électriques
Parution : 2016

Pages : 448
Prix : 19,90 €

Genre : Fantasy


L
es ténèbres ont un cœur de lumière.
Je l’ai su quand j’ai vu l’enfant dans la tempête. J’ai entraperçu l’azur de sa magie étrange et intense, mon univers s’est métamorphosé. Moi qui me sentais si seul, si désespéré, j’ai découvert soudain pourquoi j’étais venu au monde : pour protéger celui qu’on m’a donné pour frère. Un frère pas tout à fait humain, pas tout à fait possible. Le protéger des autres et de lui-même : des décisions qu’il voudrait prendre afin de résoudre sa maudite Énigme. Car ce petit est doué pour se mettre – nous mettre – en péril ! Mais j’ai la faiblesse de croire que je suis plus têtu que lui.


J
'ai tout de suite été attirée par le synopsis et par la couverture de ce premier tome. Ce roman a d'abord été publié chez feu les éditions Asgard, avant d'être remanié et publié sous une forme augmentée (13 chapitres de plus tout de même) par Les moutons électriques. Et j'en avais déjà entendu le plus grand bien dans sa forme antérieure !

Mais qu'en ai-je pensé ? Je dois bien dire que je ne sais pas trop sur quel pied danser. Oui, c'est un bon début de saga de fantasy. Mais je n'ai pas été entièrement transportée. Je n'apprécie pas tellement le personnage principal, Cerdric, or c'est à travers lui que toute l'histoire nous est contée. A commencer par son histoire personnelle : nous l'accompagnons tout au long de sa jeune vie, de sa conception, en passant par son enfance à Cassegrume et ailleurs, puis son adolescence jusqu'à ses dix-neuf ans. Je pense qu'une bonne partie de ces passages auraient pu être raccourcis. On s'attarde un peu trop à mon goût sur le pathos de son histoire : le fait qu'il soit rejeté par sa mère, obligé de cacher l'identité de son père, ses espoirs déçus, et tous les malheurs qui peuvent lui arriver au cours du roman, lui qui a un bon fond, mais qui est un peu trop naïf... Je n'ai pas aimé le temps passé à s'appesantir sur son sort, alors que sa personnalité a plutôt eu tendance à m'agacer.

En conséquence, j'ai trouvé que l'intrigue mettait du temps à s'installer, et j'ai eu un peu de mal à m'immerger dans l'univers. Ce n'est donc qu'après une bonne moitié du roman que j'ai vraiment commencé à apprécier le récit : lorsqu'on découvre l'histoire de Kéral Asulen et d'Ölinelle, qu'on éprouve de la fascination pour l’Énigme de Namuh, qui est au centre de l’intrigue, et tous les espoirs qui se cristallisent autour de Ceredawn, tandis que Cerdric, au contraire, ne cesse de décevoir ceux qui sont placés en lui. J'ai aussi apprécié quand l'auteur passe à un point de vue différent de celui de Cerdric : voir au travers des yeux de Ceredawn ou d'Arvrylith a été pour moi une expérience bien plus intéressante que celle de Cerdric. J'espère que l'auteur renouvellera ces passages plus fréquemment dans les tomes suivants !

L'auteur a imaginé une intrigue complexe dont beaucoup de points restent encore mystérieux à ce stade. C'est aussi ce qui fait le charme de ce roman, dont l'atmosphère étrange et pleine de magie est assez envoûtante. Cependant, l'écriture n'en est que moins accessible : c'est pour moi un roman exigeant, qui demande de la concentration à la lecture. Mais maintenant que j’ai commencé à lire cette histoire, je dois bien avouer que j’ai envie d’en connaître la suite :)

Soyez donc prévenus : ce premier tome se déroule sur un rythme très lent, et les réfractaires au personnage de Fitz dans l’Assassin Royal de Robin Hobb n’apprécieront certainement pas Cerdric, dont la vie est un enchaînement de malheurs et qu’on a parfois envie de secouer très fort. Mais il possède également des qualités indéniables, et je doute que vous restiez indifférents au mystère de l’Énigme de Namuh !


Source des Tempêtes est un premier tome au rythme lent, qui prend son temps pour mettre en place l’intrigue et dévoiler ses nuances. Mais passée la première partie, qui tire un peu trop en longueur à mon goût, le mystère de l’Enigme de Namuh devient de plus en plus fascinant : les enjeux qu’elle cristallise, et les fils du destin qu’elle tisse en permanence, se jouant des personnages et de leurs aspirations. Source des Tempêtes est ainsi un roman dont l’intérêt ne réside pas dans un enchaînement d'événements palpitants et de passages émouvants, mais plutôt dans ses personnages complexes, son univers à la fois sombre et poétique, et aussi dans l’originalité de son intrigue, puisque le personnage principal est un anti-héros, qui déçoit toutes les attentes et se met au service d’un autre, avec quelques ratés notables…
 
7/10

3 commentaires:

  1. J'ai parois eu un peu de mal avec Cerdric également mais j'ai beaucoup aimé Ceredawn et j'ai envie d'en savoir plus sur l'intrigue et le monde.

    RépondreSupprimer
  2. Je compte bien l'attirer dans mon filet celui-ci ! Il me tente depuis un sacré bout de temps déjà, alors merci de me rappeler à mes bonnes résolutions en matière d'envies ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Moi j'ai adoré la lenteur du récit, c'est beau, très contemplatif et complètement immersif !

    RépondreSupprimer