5 avril 2016

Légion, Tome 2 : A fleur de peau - Brandon Sanderson

2 comments

Auteur : Brandon Sanderson
Cycle : Légion

Édition : Le Livre de Poche
Parution : 2016

Pages : 222
Prix : 6,10 €

Genre : Science-Fiction, Thriller

S
tephen Leeds, surnommé "Légion", est un homme aux capacités mentales singulières lui permettant de générer une multitude d'avatars : des hallucinations aux caractéristiques individuelles variées et possédant une vaste gamme de compétences très spécifiques. Leeds est investi d'une nouvelle mission : retrouver un corps qui a été dérobé à la morgue locale. Il ne s'agit pas de n'importe qui. Le cadavre est celui d'un pionnier dans le domaine de la biotechnologie expérimentale, un homme qui travaillait sur l'usage du corps humain en tant qu'espace de stockage. Il se peut qu'avant sa mort il ait incorporé des données dans ses propres cellules. Ce qui pourrait se révéler dangereux...


B
randon Sanderson est vraiment un auteur que j'admire pour son inventivité et ses personnages toujours aussi réussis. Légion est de cette trempe : l'auteur démontre que 200 pages sont suffisantes pour créer quelque chose d'original et développer des personnages complexes.

Ainsi, on retrouve Stephen Leeds et ses aspects pour une nouvelle enquête. Le trio Ivry, Tobias et J.C. est toujours présent, mais on découvre de nouveaux aspects encore inconnus dans Légion.
Je n'ai pas trouvé l'enquête que mène Stephen particulièrement palpitante, ce qui fait que ce second tome est un peu en dessous du premier à mon sens. Mais j'ai bien aimé les retournements de situation et le fin mot de l'histoire, qui montre que derrière une enquête rapidement résolue qui pourrait paraître un peu simpliste, l'auteur cherche toujours à surprendre le lecteur et à lui proposer une expérience unique !

Si le premier tome évoquait un appareil prenant des photos du passé, le thème de cette suite est tout aussi intriguant : et si notre corps était utilisé pour stocker des données, comme une gigantesque clé USB ? Voilà aussi où réside l'originalité de l'enquête.

Mais ce que j'ai le plus apprécié dans ce tome, c'est l'évolution de Stephen et de ses aspects : jusqu'à présent, il semble que le héros maîtrisait bien ses aspects et avait appris à vivre avec, en était presque heureux : il avait trouvé un équilibre. Or, depuis l'affaire du premier tome, on comprend que cet équilibre s'est brisé, et que Stephen perd pied... Ses aspects se comportent de manière inédite, et il s'interroge sur ce que cela signifie...

J'ai quand même ressenti beaucoup de frustration face à ces évolutions, car des questions sont posées, mais aucune réponse n'est amorcée, et le mystérieux personnage de Sara est toujours aux abonnés absents... À quand une enquête pour retrouver Sara et découvrir le passé de Stephen ?

Au final, beaucoup de points positifs dans ce roman, mais aussi beaucoup de frustration du fait qu'il est très - trop - court ! Je pense qu'il y a matière à écrire quelque chose de plus long, une enquête plus poussée, et qui nous en apprendrait plus sur Stephen et ses aspects.


Brandon Sanderson démontre une fois de plus son inventivité et sa maîtrise de tous les formats, de la novella de 200 pages au pavé de 800 pages ! Stephen Leeds et ses aspects sont toujours aussi intéressants et complexes, et les retrouver pour une nouvelle enquête, avec un thème original, m'a fait passer un bon moment. Malgré tout, je suis assez frustrée par le manque de réponses sur Leeds, son passé, Sara et l'évolution de ses aspects : j'en veux plus !

8/10

2 commentaires:

  1. Le premier volume avait été une excellente surprirse, je n'attendais pas Sanderson sur le format court et il a pourtant écrit une vraie petite perle.
    J'espère que ce deuxième me plaira autant, ce que je ne devrais pas trop tarder à savoir... ;)

    J'espère surtout que Sanderson a prévu d'en écrire quelques autres, ce serait dommage de s'arrêter en si bon chemin (et en bon stakhanoviste d'écriture qu'il est, écrire une novella, ça doit pouvoir se faire en deux ou trois jours ! :D ).

    RépondreSupprimer
  2. Je ne m'en fait pas du tout sur la probabilité d'une suite... pour moi c'est évident :-)

    RépondreSupprimer