17 septembre 2016

Lignes de Vie - Samantha Bailly

7 comments

Auteur : Samantha Bailly

Édition : Milady
Parution : 2014

Pages : 140
Prix : 3,99 € (ebook)

Genre : Contemporain


G
abrielle et Antoine n auraient jamais dû se rencontrer et pourtant... une simple lettre anonyme va faire basculer leur destin. Le hasard ? La chance ? Tous deux vont découvrir ce que le mot confidence veut réellement dire. Peut-on s attacher à un être juste au travers de mots, peut-on changer son chemin pour un inconnu ? Nous avons tous besoin d une épaule réconfortante, aimante, mais a-t-on conscience de ce que cela implique ? De nos jours on communique essentiellement par mails, par SMS... Dans ce livre, on redécouvre le plaisir de la correspondance manuscrite, de l ambiguïté. La peur de se dévoiler, d oser se rencontrer pour de vrai.


J
e crois que je l'ai déjà dit ici, j'ai un faible pour les romans épistolaires. Parce qu'ils sont intimistes, forcément. Parce que j'ai toujours aimé écrire, y compris de "vraies" lettres, bien que ça ne se fasse plus trop de nos jours. Parce qu'on ne se dit pas la même chose dans une lettre sur le papier que dans un mail, un sms ou un coup de fil. Il y a un peu de nostalgie dans cet attachement à l'épistolaire : je me souviens de la joie de recevoir et de lire une lettre, et le sentiment tout particulier qui nous habite en y répondant.

J'ai un peu retrouvé ça dans Lignes de Vie, mais j'ai trouvé l'histoire trop convenue. Ce qui s'y passe était couru d'avance, et même si de jolies choses sont dites au travers de ces lettres, je suis un peu déçue du traitement global. Au final, si l'idée de départ me plaît (poster une lettre à un parfait inconnu, et voir s'engager un dialogue de papier), la suite tombe trop dans le sentimentalisme et la romance pure.

Alors oui, on peut se sentir proche des personnages, parce que leurs vies et leurs réflexions pourraient être les nôtres, mais je ne sais pas trop quoi, il y a quelque chose qui ne fonctionne pas parfaitement dans cette histoire je trouve. Il n'y a pas vraiment de problématique soulevée, c'est simplement l'histoire d'une rencontre. Une belle rencontre, certes, mais je m'attendais à plus.

Dans le même genre, j'avais été beaucoup plus touchée par Si j'étais un rêve... de Charlotte Bousquet, qui ne tombe pas dans la romance et qui manie très bien ce mode narratif en introduisant des sujets intéressants et difficiles à traiter.

C'est donc un roman agréable, mais ce n'est pas le meilleur de l'auteur. A lire quand on n'a plus d'autre Samantha Bailly à se mettre sous la dent ! (je n'en suis plus très loin d'ailleurs^^)


Lignes de Vie est une jolie histoire qui se lit d'une traite. On y retrouve des sentiments bien connus par ceux qui ont entretenu une correspondance écrite : l'attente, la joie de recevoir et de donner en retour, l'excitation mêlée d'appréhension, les confidences, les émotions couchées sur le papier. Mettre des mots sur soi et sur l'autre. Le sentiment d'avoir un vrai échange, de partager quelque chose d'intime et de spécial. Tout ça, qui est un peu perdu à l'ère du tout connecté et de l’immédiateté, se retrouve dans ce roman épistolaire. Et pourtant, malgré la nostalgie heureuse qu'il m'a évoqué, j'ai été déçue par les raccourcis pris et par et une histoire trop convenue. Une lecture que j'ai trouvée agréable mais aussi un peu trop "simple" : d'autres romans épistolaires ont su davantage me marquer, même si celui de Samantha Bailly reste un joli moment à passer.

6/10

7 commentaires:

  1. J'aime aussi les romans épistolaires, c'est d'ailleurs un point que j'ai adoré dans Terres de l'est, après je pense que l'exercice n'est pas facile et demande beaucoup d'originalité pour tenir la route. Dans le même style, j'ai lu Quand souffle le vent du nord de Daniel Glattauer, ça se lit très facilement mais n'apporte pas grand chose au final.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que ce style ne doit pas être évident à manier lorsqu'on est auteur... Et peu s'y essayent d'ailleurs. Je n'ai pas lu Quand souffle le vent du Nord, je comprend donc qu'il ne vaut pas le coup ? As tu d'autres romans épistolaires à me conseiller ? (même si ce n'est pas de l'imaginaire)

      Supprimer
  2. Ca fait longtemps que je n'ai pas lu de roman épistolaire... Tellement longtemps que je ne me souviens même pas du titre du dernier que j'ai lu ^^
    Dommage que celui-ci t'ait un peu déçu. :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai quand même passé un moment agréable mais il manquait un petit quelque chose pour en faire un roman vraiment marquant. J'aime quand même toujours autant ce que fait cette auteure :-)

      Supprimer
  3. Pas de romans épistolaires en tête, en dehors des grands classiques de la littérature ( Montesquieu, Hugo, Verlaine et j'en passe ) desolée ... J'ai cherché du coup, parce que ça m'intéresse aussi, j'ai vu que le tome 2 de Animale de Dixen en était un ...à voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ba celui-là est dans ma wishlist, il faudrait que je l'emprunte à la biblio :) Si j'en lis d'autres je te le ferais savoir (les classiques ne sont pas trop mon fort) !

      Supprimer