18 mars 2017

Les Veilleurs, Tome 1 : Enfant du chaos - Eva Simonin

1 comment

Auteur : Eva Simonin
Cycle : Les Veilleurs

Édition : Les Moutons Electriques
Parution : 2017

Pages : 331
Prix : 16 €

Genre : Fantasy, Jeunesse


D
epuis la mort du dieu de l’Équilibre, le chaos ne cesse d'augmenter.

À Okkia, il engendre des spectres, êtres monstrueux qui se nourrissent des humains. Les pompiers régulent la menace de leur mieux, mais ils arrivent trop tard pour sauver la famille d’Anielle. Unique rescapée, la jeune femme décide de rejoindre leur rang pour lutter à son tour contre incendies, tempêtes surnaturelles et créatures dangereuses.

Mais ses origines pèsent lourd sur ses épaules et compromettent sa place parmi les pompiers. Son existence n’est-elle qu’une nouvelle manifestation du chaos ? Anielle n’aura de pire ennemi que sa propre nature, convoitée par certains, redoutée par d’autres.


U
ne jeune auteur de SFFF, publiée aux Moutons Électriques de surcroît, ça éveille ma curiosité ! Pas vous ? En tout cas, si ce premier roman propose quelques bonnes idées, il souffre tout de même de certains défauts gênants à mes yeux.

L'intrigue se situe à Iverlone, une ville au bord de l'implosion. En effet, l'univers imaginé par l'auteur inclus des flux éthériques, qui permettent entre autres de circuler entre les Sphères (différents mondes visiblement) etd'invoquer des sorts. Mais depuis plusieurs années, l'équilibre est rompu et le Chaos semble gagner de l'ampleur : des manifestations dangereuses font leur apparition. Spectres carnassiers et tempêtes éthériques surgissent sans crier gare et font de nombreuses victimes, et la circulation vers et depuis les autres Sphères est coupée, laissant Iverlone, cité avant tout commerciale, mourir à petit feu...

Cela donne un monde assez mystérieux, qui a titillé ma curiosité, mais qui reste encore à découvrir. L'auteur donne trop peu de réponses à mon goût dans ce premier tome, et ne fait que poser des fondations sans nous expliquer le rôle de chaque pierre dans l'édifice. Cela m'a un peu frustrée car pas mal de choses sont évoquées et soulignées, comme si ces éléments étaient importants pour la suite de l'histoire, mais on ne sait pas encore pourquoi ni comment cela fonctionne. J'ai donc encore plein de questions en suspend sur les Veilleurs, la Bête de Vide, les Dieux et la religion, le fonctionnement des flux et des cristaux de mana, l'élément jaune, les autres Sphères, le Seuil... Des termes qui ne vous parlent pas encore, mais qui sont abordés tout au long du roman.

On suit principalement Anielle, qui a subi une attaque de spectres qui a décimé sa famille. C'est donc un récit à la première personne, même si peu à peu apparaît un autre personnage, un Veilleur qui tente de rétablir l'équilibre et qui reste encore une énigme à ce stade. Il y a également des personnages secondaires que l'on rencontre fréquemment et dont l'histoire est mêlée à celle des personnages principaux : Yone, un combattant membre et Forces Spéciales et qui est en conflit avec son père Ménos ; Maranée, de la lignée Chelsi-Wa, qui tente de rétablir la place de sa famille sur le trône d'Okkia ; ou encore Kaellie, chef d'une caserne de pompiers, qui tente de lutter contre les différentes manifestations du Chaos.

Au fur et à mesure de ma lecture, j'ai un peu pensé à la série Tokyo Ghoul, pour ceux qui connaissent : c'est un manga dans lequel on suit un jeune homme normal qui se retrouve, suite à un accident, mi-homme mi-goule. Il doit alors apprendre à vivre avec sa double nature, mais ne se sent vraiment intégré dans aucune communauté, et est pourchassé par plusieurs types d'ennemis, humains comme goules. Le parallèle avec Enfant du Chaos est bien là, puisque Anielle, le personnage principal, va se retrouver entre humanité et Chaos et devra sans cesse lutter avec ces deux parties d'elle-même et chercher sa place.

Comme vous avez pu le voir, l'univers est assez riche, malgré toutes les questions encore en suspend. Malheureusement, le roman manque souvent de rythme. Il se passe pourtant pas mal de choses, mais chaque événement traîne un peu trop en longueur. L'auteur s'attarde beaucoup sur la description de son univers, sans pour autant en dire assez pour me satisfaire. Certains passages sont un peu trop répétitifs, lorsqu'il s'agit de la lutte intérieure et des doutes d'Anielle, ou des manigances politiques de Maranée. Bref, ça manque un peu d'action et de dynamisme dans l'écriture, et du coup, j'ai eu un peu de mal à terminer ma lecture, alors même que je m'inquiètais du devenir des personnages.

Je suis également un peu réservée sur certains personnages, notamment Maranée, qui reste prévisible et sans grande saveur. De même, Eryann ne me semble pour le moment défini qu'au travers de ses facultés et de son passé, sa personnalité ne ressort pas encore assez pour que j'arrive à le cerner. J'espère donc que l'auteur corrigera ces petits défauts dans le tome suivant :-)



Malgré un univers riche et assez original, ce premier tome souffre de plusieurs défauts, à commencer par un rythme inégal qui rend la lecture un peu longuette. J'aurai aimé que l'auteur donne davantage de réponses et offre plus d'actions et de rebondissements, au lieu de quoi elle se concentre beaucoup sur les descriptions, au risque parfois de se répéter et de rendre les événements trop prévisibles. J'attendrais donc de lire quelques avis sur le tome suivant avant de voir si je continue ou pas dans cet univers encore bien mystérieux !

6,5/10

1 commentaire:

  1. Quand même tentée, à voir si je le lit prochainement ou pas :) !

    RépondreSupprimer